Rio – Paris

Le 1er juin 2009, l’Airbus A330 du vol Air France 447 Rio – Paris s’est crashé dans l’océan Atlantique avec 228 personnes à son bord. Ce drame est resté inexpliqué jusqu’à localisation des boites noires de l’appareil mi-mai 2011.

D’après le Bureau d’enquêtes et d’analyses (BEA) l’avion est entré dans une zone de turbulences et les pilotes auraient reçu des informations de vitesse différentes. 30 minutes avant le crash, les boites noires ont enregistré un pilote « on a aucune indication valable ». Les pilotes ont prévenu les passagers qu’ils rentraient dans une zone de turbulences juste avant le décrochage de l’appareil d’après les premiers éléments donnés par les boites noires. Ce sont les copilotes qui pilotaient l’appareil au moment du drame.
Le BEA a expliqué qu’il fournirait un rapport d’étape d’ici fin juillet.

Dans ce dossier, Airbus et Air France sont mis en examen pour homicide involontaire.

Airbus A330 du vol Air france 447