Comment communiquer quand il nous manque un sens ?

Les handicaps sensoriels sont difficiles à vivre car sans le son, nous n’entendons pas et sans la vue nous ne voyons pas, et très peu de choses sont faites pour permettre aux sourds et aux aveugles de vivre comme les valides. Mais il y a des systèmes de communication bien étudiés comme le Braille pour lire avec les doigts et la Langue des Signes pour « parler » sans la voix.  Lors d’une leçon sur les Lumières en histoire, j’ai parlé de Louis Braille à mes camarades de classe et je me suis rendue compte qu’il ne connaissaient pas ou qu’il ne savaient pas à quoi servait son écriture : le braille. Parlons des troubles de la vue et de l’audition.

Le braille. Source image : Francebleu

Les troubles de la vue

La vue est l’un de nos sens le plus importants car 80% de nos informations sensorielles sont visuelles.

Quelles sont les causes des troubles de la vue ?

Il y a différents troubles de la vue et  différentes causes de la perte partielle ou totale de la vue. Cela peut être  dû à  une maladie, un accident ou au vieillissement et même les écrans trop lumineux peuvent être en cause si on y a été exposé pendant de trop longues durées. Certaines personnes naissent aveugles à cause d’une cécité congénitale ou due à une maladie pendant la grossesse.

Savez-vous que certains aliments sont très bons pour les yeux comme les pommes, les amandes, les carottes, les épinards ou encore les œufs ?

Quelle autonomie pour les personnes non-voyantes ?

Les personnes aveugles dépendent parfois d’elles-mêmes quand elles habitent seules. Car cela est possible. C’est pour cela que leurs  logements doivent  pouvoir s’adapter à elles, et donc des portes et fenêtres coulissantes sont préférables car elles ont un risque de choc frontal.

Des solutions pour se déplacer : chien d’aveugle et canne blanche

Les personnes aveugles peuvent se déplacer comme nous grâce à  deux solutions : le chien guide d’aveugle et la canne  blanche.

Les chiens guides d’aveugles sont des chiens mis à disposition gratuitement pour une personne déficiente visuelle et formés dans une école spécialisée. Mais les chiens coûtent cher à former, entre 15 000 et 19 000 euros.

La canne blanche est une canne de couleur blanche, ce qui permet de distinguer les aveugles des autres personnes et ainsi faire plus attention à elles comme lorsqu’on les croise dans la rue par exemple. Ce signe distinctif existe  dpuis 1930, c’est Guilly d’Herbemont qui avait remarqué que dans la rue, les gens ne faisaient pas attention aux aveugles. Elle fit donc part à la préfecture de police de Paris de son idée pour que les aveugles soient repérés dans la rue. Son invention se répandit  rapidement en France et dans le monde entier.

Trouver un moyen de lire : le braille

Pour lire, les aveugles utilisent le braille, c’est un système de lecture avec les doigts, très souvent connu seulement de nom, mais qui est très pratique et très bien réfléchi par son inventeur Louis Braille. Très souvent les aveugles lisent donc plus vite que nous, les voyants, avec leurs dix doigts.

Mais les livres en braille coûtent cher car le papier est plus épais et qu’il faut le « trouer ». Les livres en braille sont faciles à lire à partir du moment où l’ont connaît le braille. Le plus compliqué est de ne pas partir de travers quand on a l’habitude de lire avec les yeux et aussi de reconnaître TOUS les points.

Les troubles de l’audition

Pourquoi la perte de l’audition est irréversible ?

La perte de l’audition est irréversible car si l’oreille interne est endommagée nous pouvons devenir sourds, alors une fois sourd le seul moyen de retrouver l’audition est de se faire opérer pour avoir un implant.

Lutter contre la surdité : les implants

Il existe différents implants pour retrouver l’audition, il y a l’implant d’oreille moyenne, l’implant à encrage osseux et l’implant cochléaire.

Le plus posé en France est l’implant cochléaire.  5051 personnes ont été implantées en France entre 2012 et 2016. Tout le monde peut y avoir accès, dès le plus jeune âge. Mais encore une fois, certaines personnes ne souhaitent pas être implantées, ce qui est le choix de Emmanuelle Laborit, qui a écrit un livre.

La surdité apparaît aussi  dans environ 20% des cas après 40 ans et c’est donc pour cela qu’il est possible d’être implanté à n’importe quel âge.

Trouver un moyen de communiquer : La Langue des Signes Française

C’est une langue à part entière mais toujours appelée « langage » par beaucoup d’entre nous.

Pour communiquer, la plupart des sourds utilisent la langue des signes, elle n’est pas universelle  mais chaque pays à la sienne. Comme avec la France qui utilise la LSF (langue des signes française ) et avec l’Amérique qui utilise la ASL (americain sign language ).

Lorsqu’il y a un discours important à la télé il y a un ou plusieurs codas ( personne dont le métier est de traduire le français par la LSF et inversement), ils signent ce qui est dit. Car ils signent à la même vitesse que nous parlons.

Vidéo qui présente l’alphabet en LSF. Démonstration de Doriane.

Contrairement à ce que certaines personnes pensent, sourd ne veut pas dire muet ; au contraire un enfant sourd crie parfois plus fort qu’un enfant entendant car il ne s’entend pas. Et il y a aussi l’oralisation qui oblige les enfants sourds à communiquer à l’oral et à lire sur les lèvres. Mais certaines personnes sourdes refusent d’oraliser comme Emmanuelle Laborit qui a écrit un livre sur sa surdité « Le cri de la mouette ». Dans ce livre, sourde de naissance, Emmanuelle Laborit raconte sa vie et ses difficultés, de l’enfance à la fin de l’adolescence. Elle explique son combat quotidien pour faire passer des messages à tous sur son  » handicap « .

Sources d’information: Guide-vue.fr /HarmonieAudition.com/ interpretelsf.blog/Wikipédia/magazine.cflou.com/passeportsanté;/information.handicap.fr/ santé.lefigaro.fr/ Wikipédia chiens guides d’aveugles/ chien.ooreka.fr/ raaq

Livre : Le cri mouette Emmanuelle Laborit,  Editions Robert Laffont.

Ecrit par Doriane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Afficher les mentions légales | Conditions générales d'utilisation | Aide à la rédaction du registre de traitement
Nom et adresse de l’établissement scolaire
Collège Eugène Freyssinet 19 130 Objat
Nom du directeur de la publication
Christian Pouzet
Nom du responsable de la rédaction
Delphine Marrou
Nom et adresse du fournisseur d’hébergement
OVH 2 rue Kellermann – 59100 Roubaix