Point sur la situation !

Tout d’abord, j’espère que vous allez bien ainsi que vos proches et que vous avez pu vous goinfrer de chocolat en ce week-end de Pâques ! Il paraît que c’est bon pour le moral ! Dans cet article, on va parler du coronavirus (oui, encore !) mais aussi de l’organisation du collège pendant cette pandémie.

Source de l’image : francetvinfo.fr.

Pour commencer, parlons de la situation dans le Monde !

L’épidémie de coronavirus progresse sur la Planète. Ce lundi 13 avril 2020, 185 pays sont touchés par le virus, plus de 1,8 million de personnes sont contaminées et le bilan est de 114 000 morts. Le pays le plus touché par l’épidémie n’est plus l’Italie, mais les États-Unis, qui recensent plus de 557 000 personnes infectées et 22 109 morts.

L’Europe est toujours l’épicentre de la pandémie avec plus de 74 000 décès, dont 19 899 en Italie et 14 393 en France. L’Espagne est aussi durement touché par le virus et compte 169 496 cas confirmés et 17 489 morts.

Quant à la Chine, la région de Wuhan, ancien épicentre de l’épidémie, sort doucement du confinement. Rappelons que le virus est apparu de Chine au début du mois de janvier et a fait 3 341 décès et 85 160 cas confirmés. Après 2 mois et demi de confinement, les habitants de Wuhan peuvent enfin sortir dans la rue et prendre les transports !

Et en France ?

Aujourd’hui, lundi 13 avril 2020, à 16 heures, la France compte 95 403 cas confirmés, 27 186 personnes guéries du Covid-19 et 14 393 morts. La situation est encore très tendue dans les hôpitaux avec 31 826 personnes hospitalisées en raison du coronavirus et 6 845 cas en réanimation.

Les hôpitaux de certaines régions, telles que l’Île-de-France ou encore le Grand-Est, ont transféré, en hélicoptères, bateaux ou encore, en TGV médicalisés, certains de leurs patients infectées par le coronavirus dans des régions moins touchées comme chez nous, la Nouvelle-Aquitaine, et même en Allemagne.

Rappelons que nous sommes en confinement depuis le mardi 17 mars. Cela va donc faire un mois d’ici les prochains jours. Jérôme Salomon, directeur général de la Santé, a insisté sur le fait qu’il ne faut pas relâcher ses efforts puisque dans le cas contraire, la France pourrait être victime d’une seconde vague de l’épidémie. Par ailleurs, l’État souhaite augmenter les tests liés au Covid-19 à 50 000 par jour, contre environ 30 000 en ce moment.

Vous pouvez trouver sur Internet des patrons afin de réaliser votre propre masque ! Source de l’image : futurascience.fr.

Nous sommes victimes d’une pénurie de masques, mais l’État a commandé à la Chine plusieurs milliards de ces objets très recherchés en ce moment. De nombreuses usines françaises se sont reconverties afin de produire des masques, pour la plupart en tissu, ou des solutions hydroalcooliques. Vous pouvez, d’ailleurs, trouver sur Internet des patrons afin de réaliser votre propre masque. En plus, cela vous occupera !

Le directeur général de la Santé a également précisé lors du point presse quotidien sur la situation en France, que le déconfinement n’était pas d’actualité tant que la pression sur les hôpitaux était aussi importante.

Emmanuel Macron s’est exprimé lundi 13 avril à 20 heures. Il a annoncé que le confinement, initialement terminé le 15 avril, est prolongé jusqu’au 11 mai. Il a également précisé qu’à partir de cette date-là, les collèges et les lycées pourraient rouvrir leurs portes aux élèves au fur et à mesure et que certains secteurs d’activité pourraient eu aussi reprendre. Cependant, suite à cette annonce, de nombreux parents d’élèves s’interrogent car il ne faut pas autoriser les sorties afin d’éviter tout regroupement, mais 30 élèves dans une salle de classe, cela ne dérange pas !

Un petit point sur la situation en Nouvelle-Aquitaine, mais aussi, en Corrèze !

La région Nouvelle-Aquitaine compte, ce dimanche 12 avril, 3 301 cas de coronavirus confirmés. Parmi ces personnes, 832 sont hospitalisées, 257 sont en réanimation et 190 sont décédées. On recense 815 personnes guéries sorties de l’hôpital depuis le début de la pandémie.

En ce qui concerne les EHPAD, 26.4% de ceux de Nouvelle-Aquitaine ont déclaré un ou plusieurs cas possibles ou confirmés de Covid-19. On recense 777 résidents d’EHPAD confirmés ou ayant les symptômes du coronavirus. On compte également 89 personnes sont décédées, dont 56 dans leur établissement et 33 à l’hôpital.

Notre département comptait, le 10 avril, 171 cas de coronavirus et déplorait, le 12 avril, 12 décès.

Par ailleurs, la Nouvelle-Aquitaine a accueilli 41 patients infectés d’Île-de-France, dont au moins deux à l’hôpital de Brive, acheminés par TGV médicalisés.

Le Centre Hospitalier de Brive est prêt pour accueillir de nouveaux patients. Source de l’image : francebleu.fr.

Et au collège, comment cela se passe ?

Suite à l’allocution d’Emmanuel Macron le 12 mars 2020, les établissements scolaires sont restés fermer aux élèves depuis le 16 mars. Donc, depuis un mois maintenant, nous sommes confinés chez nous et travaillons par le biais de Pronote. En effet, nos enseignants nous envoient le travail à faire via cette application. Par ailleurs, une permanence téléphonique a été mise en place au collège. Vous pouvez donc le contacter tous les jours de la semaine, hormis week-end et jours féries (et vacances ?).

Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation, a annoncé le jeudi 03 avril, que les épreuves du brevet et du bac ne seraient pas maintenues. De ce fait, l’obtention de notre diplôme est basée sur le contrôle continu, tout en sachant que les notes que nous aurons eu durant le confinement ne seront pas prises en compte.

Maintenant, une question se pose : va-t-on retourner au collège avant le mois de septembre ? Là est la question. Peut-être qu’Emmanuel Macron nous le précisera lors de son allocution ce soir, lundi 13 avril 2020.

Pour finir, restez chez vous ! Il n’y a que ça pour soulager nos soignants et hôpitaux, qui sont au bord de la rupture ! Lavez-vous les mains régulièrement et tenez vous à au moins 1 mètre de distance des autres personnes ! Et surtout, prenez soin de vous !

Sources des informations : Journal Des Femmes, La Montagne, FranceTVInfo et Agence Régionale de la Santé de Nouvelle-Aquitaine.

Article réalisé par Élise.

Des journalistes confinés et surbookés

Depuis le 16 mars et ce, jusqu’à nouvel ordre, le collège a fermé ses portes pour lutter contre l’épidémie de Covid-19. Nos journalistes sont donc confinés chez eux, débordés par de multiples activités numériques. Auront-ils le temps de proposer des articles ? Vous vous le demandez tous. Mais vous ne connaissez pas leur vie ! Parce qu’un confinement, ce ne sont pas des vacances !

Confinement… Source image : francetvinfo.fr

D’abord il y a l’école à la maison, qui  prend un certain temps à nos journalistes chaque jour  : les profs sont généreux et ne comptent pas les exercices et les consignes, ça pleut dans tous les sens et il y a de quoi faire. Pas d’inquiétude, les journalistes d’Eugène gèrent : ils utilisent l’outil numérique pour vous informer. Mais quand même.

Ensuite il y a les multiples vidéos de Youtubers à regarder, les séries sur Netflix à suivre, les documentaires insolites à ne pas rater, les cours intelligents réalisés par des pros qui rendent le truc le plus ennuyeux du monde aussi ludique que Fortnite,  les infos, oui, aussi, tout de même, à ne pas rater. Parce que les infos, en ce moment, faut les suivre. Des fois qu’on nous confinerait jusqu’en juin…

Il y a encore les frères et soeurs, souvent pénibles, mais comme il n’y a que ça sous la main, on fait contre mauvaise fortune bon coeur. Et ça fait du bien de socialiser, même avec sa grande soeur irascible ou son petit frère qui ne tient pas en place.

Enfin il y a les parents. Beaucoup sur leur dos. « T’en as pas marre d’être devant ton écran ? Va plutôt jouer dehors ! »…. Mais oui, on va aller faire une balle au prisonnier. Tout seul. « Si tu profitais de ce confinement pour apprendre à repasser/ cuisiner / vider les poubelles / passer l’aspirateur ? Ce serait pas mal, tu crois pas ? »...  Heu… On ricane… Jaune. « Puisqu’on est tous ensemble pour une fois, on va se faire une partie de Monopoly ! »... Ah, ben oui… On ne pensait qu’à ça en fait, une partie de Monopoly.

Bref, les journalistes sont débordés ! La preuve, aucun article depuis la fermeture officielle du collège. Ils se disent que vous êtes suffisamment informés comme ça, alors ils reprendront du service quand un certain virus arrêtera d’empêcher le monde de tourner.

Leur rédac’ chef leur fait un petit coucou et les invite à goûter au plaisir incomparable d’un bon bouquin, puisque, pour une fois, en plus de tout le reste, on peut ménager un temps pour ça.

Les élections auront lieu, malgré le coronavirus !

Les dimanche 15 et 22 mars, les Français vont devoir se rendre sur leur lieu d’élection pour élire leur nouveau  maire ou leur mairesse pour les six prochaines années.  Et cela malgré le coronavirus qui va nous empêcher d’aller au collège et d’avoir nos cours. Les habitants choisissent leur maire en fonction d’un programme, pour un mandat de 6 ans. Ce n’est pas rien, même si l’ambiance est plutôt tendue.

Les élections municipales arrivent. Source image : La cro

Le maire dirige sa ville avec les conseillers municipaux. Ces derniers se réunissent tous les mois,  cette réunion s’appelle le conseil municipal ;  c’est là où ils décident des changements pour la ville, entre eux.  Le maire s’occupe aussi des mariages, des naissance et des décès. C’est le maire qui dirige aussi les équipes des employés municipaux qui s’occupent de la propreté de la ville, de la circulation dans les rues, de l’entretien des bâtiments municipaux, des écoles primaires et de la cantine, de l’aide aux personnes âgées etc..

Les élections municipales permettent d’élire un groupe de conseillers municipaux qui éliront le maire, une fois tous les conseillers élus. Ce rôle est très important, alors c’est aussi important d’aller voter ce week-end, même si on est stressé à cause de ce fichu virus !

Sources : Clip pédagogique des maires de France

Article écrit par Alyssa et Julia

Coronavirus : fermeture de tous les établissements scolaires

Emmanuel Macron a fait une allocution ce jeudi 12 mars à 20 heures, alors que l’épidémie s’intensifie avec plus de 2 000 cas de coronavirus en France. Il a évoqué de nombreuses mesures, dont la plus spectaculaire : la fermeture de tous les établissements scolaires dès le lundi 16 mars 2020. Certains vont jubiler !

Fermeture des établissements scolaires à partir du 16 mars 2020. Source image : le Parisien

En effet, lors de sa prise de parole, Emmanuel Macron, Président de la République, a parlé de plusieurs mesures. Parmi elles, la fermeture des crèches, écoles, collèges, lycées et universités « jusqu’à nouvel ordre », dans le but de freiner la propagation  du virus, qui a contaminé 2 876 personnes et en a tué 61 à ce jour. Rappelons qu’une plateforme a été mise en place afin de permettre aux élèves dispensés de cours de travailler de chez eux. Ce qui reste concrètement à expérimenter…

Malgré cette mesure incroyable (mais vraie), il a également annoncé le maintien du premier tour des élections municipales prévu le 15 mars 2020 (souvent organisées dans… les écoles).

Notre Président de la République a incité au télétravail pour les personnes le pouvant. Il a précisé que ces personnes seront indemnisées.

Pour le entreprises en difficulté financière suite à l’épidémie de coronavirus, un « plan de relance » est en préparation.

Il a également affirmé la mobilisation des moyens financiers et matériels dans mes hôpitaux afin d’accueillir toutes les personnes malades.

Prêts pour l’inconnu ? Aujourd’hui de nombreux élèves sont ravis, mais cela risque d’être moins drôle que prévu…

Sources des informations : La Montagne et Le Monde.

Article réalisé par Elise.

Un « Déjà Classique » à lire de toute urgence

Vous devez la connaître… La Guerre des Clans est une saga de livres écrits par Erin Hunter. Je vous dévoile quelques secrets et éclairages sur cette histoire passionnante !

La guerre des Clans . source image : Collège René GOSCINNY – Valdoie

Un nom peut en cacher un autre !

Erin Hunter s’appelle en vérité Victoria Holmes, elle a 43 ans et elle vit dans le Sud-Ouest de l’Angleterre. Elle a un chien qui se nomme Missy et un cheval qui se nomme Nick.

L’histoire de l’écriture de cette saga

Erin Hunter a dit que son éditeur lui avait demandé d’écrire une histoire avec des chats elle a accepté et quand il a lu son histoire elle a dit qu’il a tellement aimé  qu’il lui a demandé d’en écrire d’autres mais comme elle ne pouvait pas aller très vite elle a demandé a deux autres auteures du nom de Kate Cary et Cherith Baldry de l’aider. Victoria a dit : « Au final, Erin Hunter, ce sont donc trois personnes ».  Mais, des trois auteures, c’est Erin Hunter qui décide.

Depuis qu’elle est petite Victoria/Erin adore lire, elle adorait surtout lire des enquêtes policières comme par exemple celles d’Agatha Christie. Mais elle n’avait imaginé qu’elle pourrait en faire son métier.

L’histoire de la Guerre des Clans 

C’est l’histoire d’un jeune chat qui se nomme Rusty, qui un jour décide d’aller dans la forêt à cause d’un rêve. Il rencontre trois chats dont un qui lui propose d’aller vivre avec eux dans la forêt comme un chat sauvage. Il accepte et c’est à partir de ce jour que son aventure commence. Il devra prouver sa valeur de guerrier car certains chats de son clan ont du mal à l’accepter car c’est un ancien chat domestique.

 

Sources : 1 jour 1 actu  /Coup de coeur de Mathieu

Article écrit par Clémentine

Sexisme : une enquête qui fait peur !

Où en est-on de l’égalité hommes-femmes ? Nous savons tous que des progrès ont été effectués ces dernières années mais le sexisme reste encore et toujours d’actualité, ce que nous prouve un sondage qui m’a clairement glacé le sang.

Sexisme : stop. Source image : Conseil de l’Europe

Déjà, parlons de sexisme… Qu’est-ce que c’est que ce mot ? Il désigne tous les comportements qui perpétuent et légitiment la domination des hommes sur les femmes. Vous voulez quelques exemples ? Il y a « Tu es un garçon manqué » notamment : quand on dit ça, c’est pour dire qu’une fille ressemble à un garçon car elle joue au foot et au camion… Ou encore, « le chef de famille » qui permet de désigner le père. Pourquoi pas la chèfe de famille pour désigner la maman ?

Même si de nombreux progrès ont été fait ces dernières décennies, il en reste à faire… Et pour cela, il faut que les mentalités changent ! Une étude a été menée par le Programme des Nations Unies pour le développement. Les résultats sont choquants !

En effet, dans le monde, neuf personnes sur dix ont encore des préjugés sur les femmes ! Parmi les préjugés les plus répandus, on trouve que les hommes font de meilleurs dirigeants politiques ou d’entreprise que les femmes, qu’aller à l’université est plus important pour un homme que pour une femme ou encore que les hommes devraient être prioritaires sur le marché de l’emploi lorsque les offres sont rares.

Cette étude, qui a été menée dans 75 pays et regroupant 80% de la population mondiale, a révélé qu’au Pakistan, 99.81% des hommes ont encore des préjugés sur les femmes, 99.73% au Qatar ! Cependant, il y a des pays comme l’Andorre, 27.01%, ou encore, la Suède, 30.01%, où le taux est très bas ! Comme quoi ce n’est pas impossible !

Nous, en France, 56% des personnes sondées ont des préjugés sexistes ! Plus de la moitié des sondés !

La politique, un des milieux le plus touché par le sexisme !

Alors que les élections municipales approchent, 23% des candidats en tête-de-liste dans les communes de plus de 1 000 habitants sont des FEMMES !!! Un record ! Mais, malheureusement, des femmes ont raconté les remarques et les violences qu’elles ont subies suite à leur candidature, comme la candidate LR à la mairie de Marseille, Martine Vassal. Elle dit avoir subi de violentes attaques, notamment des tags sexistes sur la façade de son domicile.

Nous sommes en 2020 : disons tous et toutes STOP au sexisme !

Sources des informations : JournaldesFemmes, 20Minutes,

1 journée pour les femmes, 364 pour les hommes… C’est égal ?

Hier, le 08 mars, c’était la Journée Internationale des Droits des Femmes. Elles ont pu se faire entendre après la forte augmentation du nombre de féminicides ces dernières années lors de la SEULE journée qui leur est dédiée dans l’année.

Source de l’image : freepik.fr.

Pourquoi le 08 mars ?

La Journée Internationale des Droits des Femmes a pour origine les manifestations de femmes, réclamant des meilleures conditions de travail et le droit de vote, au début du XXe siècle en Europe et aux États-Unis.

En 1975, lors de l’Année Internationale de la Femme, nous avons commencé à célébrer cette journée.

Que se passe-t’il lors de ce jour dédié aux Femmes ?

Le 08 mars est une journée de rassemblements. En effet, les femmes du monde entier profitent de cette journée pour fêter les victoires et les acquis, tels que le droit de vote des femmes en 1944 et le droit à l’avortement en 1975,…, mais aussi pour faire entendre leurs revendications et améliorer le statut et la situation de la Femme, notamment de la participation économique et politique de ces dernières.

Chaque année, les Nations Unies proposent un nouveau thème. Après « Penser équitablement, bâtir intelligemment, innover pour le changement » en 2019, cette année, le thème est « Je suis de la Génération Égalité : levez-vous pour le Droit des Femmes ».

Vis-à-vis de la loi, hommes et femmes sont égaux en France ?

Malgré ce qu’on pourrait penser, oui, femmes et hommes sont égaux aux yeux de la loi française. Mais, malheureusement, dans l’application de cette dernière, il y a quelques problèmes !

En effet, filles et garçons vont dans les mêmes écoles et suivent le même programme. Par la suite, lors de leur vie professionnelle, ils gagneront les mêmes salaires, pourront avoir les mêmes postes, même ceux à forte responsabilités, ils ont les mêmes chances d’être élus maire ou président de la République, et ont les mêmes droits face au mariage et à l’éducation de leurs enfants. Mais tout ceci, c’est de la théorie ! En pratique, il y a quelques changements !

Et oui, tout n’est pas beau dans le plus beau des Mondes ! En effet, les femmes gagnent environ un quart de salaire de moins que les hommes pour le même poste ! Elles sont aussi victimes de plus de violences ! Elles consacrent deux fois plus de leur temps aux enfants et au ménage ! A l’Assemblée Nationale, il n’y a pas autant de femmes que d’hommes : 228 femmes sont députées, contre 349 hommes ! Et on ose nous parler d’ÉGALITÉ.

Arrêtons les préjugés !

Les femmes dans la rue ! Source de l’image : lemonde.fr.

Depuis quand le rose est réservé aux filles et le bleu aux garçons ? On est au XXIe siècle ! Il faut tourner la page ! De même que « le football, c’est pour les garçons », « le ménage, c’est les femmes qui s’en occupent et les enfants pareil »,… !

Je pense qu’il y a de réels progrès à faire à ce niveau… Depuis quand un homme peut se permettre de se croître supérieur à une femme ? Déjà rappelons que sans une femme, sa mère, il ne serait pas là ! Que sans une femme, il n’aurait pas eu tout le savoir qu’il a ! Que sans une femme, il n’aurait pas d’enfant(s) !

Nous, les femmes, il faut qu’on se batte ! Oui, qu’on se batte pour défendre nos droits et rendre hommage aux femmes qui ont amélioré le statut et les conditions de la femme telles que Simone Veil, pour la loi en faveur de l’avortement mais aussi à Olympe de Gouges, qui a rédigé la « Déclaration des Droits de la Femme et de la Citoyenne » en 1791 !

Sources des informations : EducationGouv, 20Minutes, 1jour1actu et mon article sur le droit des femmes publié le 08 mars 2018.

Article réalisé par Élise.

Coronavirus : le point !

Je suis prête à parier que vous en avez tous et toutes entendu parler ! Je parle bien évidemment du coronavirus Covid-19 ! Entre spots de publicité, informations et journaux, on ne sait plus où donner de la tête ! Dans cet article, vous trouverez une définition du coronavirus, qu’est-ce qui est à l’origine de ce virus mais surtout l’évolution de ce dernier.

Mesures à prendre pour éviter les contaminations. Source de l’image : francetvinfo.fr.

Tout d’abord, qu’est-ce que ce coronavirus Covid-19 ?

Le Covid-19 est un virus apparu en Chine fin décembre 2019. Il appartient à une grande famille de virus que l’on appelle les « coronavirus ». Il peut provoquer un rhume complètement banal ou bien, une infection respiratoire qui peut s’avérer mortelle. Depuis 2000, deux épidémies de ce type ont été recensées : le Sras en 2002-2003 et le Mers en 2012-2013.

Ce sont des virus d’origine animale : en effet, une espèce, appelée « réservoir », a un virus dans le corps mais n’est pas malade. Elle va le transmettre à une autre espèce, qui va, elle, le transmettre à l’homme. Pour le Sras et le Mers, l’animal « réservoir » était la chauve-souris, ce qui serait la même chose pour le Covid-19 (ceci n’étant pas encore sûr).

Malheureusement, ce virus se transmet également de homme à homme notamment par les postillons lors qu’on tousse ou éternue. Les symptômes sont semblables à un début de grippe, c’est-à-dire de la fièvre, une forte toux, de la fatigue mais aussi, des difficultés à respirer.

En France ?

La France comptabilise 949 cas de Covid-19 et 16 décès à ce jour. Nous sommes le 6e pays le plus touché dans le Monde après la Chine, la Corée du Sud, l’Iran, l’Italie et l’Allemagne. Parmi les régions françaises, cinq sont plus touchés que d’autres : le Grand-Est compte 250 cas, les Hauts-de-France, 173, la Bourgogne-Franche-Comté, 129, l’Ile-de-France, 104 et l’Auvergne-Rhône-Alpes, 102.

Actuellement, en France, nous sommes au stade 2 du plan d’action du gouvernement, qui a pour objectif de prévenir et limiter la circulation du virus. L’Oise et le Haut-Rhin, deux départements français, ont été placés au stade 2 « renforcé ». Plusieurs clusters, c’est-à-dire des groupes de personnes infectées, sont présents en France dans le Morbihan, l’Oise, le Haut-Rhin, après un rassemblement religieux à Mulhouse, et la Haute-Savoie.

Suite à la ruée sur les gels hydro-alcooliques, le gouvernement a publié un décret dans le journal officiel interdisant la vente de ces produits à un montant supérieur à 2€ pour les flacons de 50mL et à 3€ pour ceux de 100mL.

Et dans le Monde ?

Carte avec tous les pays touchés par le virus. Source de l’image : capital.fr.

Plus de 100 000 personnes sont contaminées dans le monde. L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) estime, d’ailleurs, que la propagation du virus est « très préoccupante ». Le Costa Rica, Malte, le Canada, le Paraguay et les Maldives ont annoncé leurs premiers cas ce samedi 07 mars 2020. Dans le monde, 94 pays et territoires sont touchés par le Covid-19, qui a provoqué la mort de plus de 3 500 personnes.

L’Italie est le pays d’Europe le plus touché par l’épidémie avec 5 883 cas et 233 morts. Des renforts sont envoyés dans les hôpitaux, tous les établissements scolaires et les crèches et centres aérés restent fermés,…. Plus de 15 000 000 de personnes ont été placées en quarantaine, c’est-à-dire isolées pendant 14 jours, afin de voir si elle contracte le virus. Cela représente plus d’un quart de la population.

Au large de la Californie, à bord d’un navire de croisière, 21 personnes sont infectées. Au total, aux États-Unis, plus de 200 personnes ont contracté le virus. Il y a 16 morts.

En Chine, foyer de l’épidémie, plusieurs nouveaux cas ont été détectés en dehors de Wuhan, épicentre de l’épidémie. Au total, il y a 3 070 morts dans le pays pour plus de 80 000 cas.

En Iran, il y a 145 morts, dont une députée.

Pour plus d’informations, je vous invite à consulter le site de Santé Publique France et ceux du gouvernement.

Si vous revenez d’un pays touché par le coronavirus ou si vous présentez l’un de ces symptômes, appelez le 15. Plus, pensez à prendre votre température deux fois par jour, tousser dans votre coude, utiliser des mouchoirs à usage unique, éviter tout contact avec les autres (bise, serrage de main,…) et protéger les personnes les plus vulnérables (personnes âgées, atteintes de maladies graves, diabétiques, qui présentent des problèmes cardiaques,…).

N’hésitez pas à suivre les actualités sur notre blog. Nous allons essayer dans la mesure du possible de publier d’autres articles sur la situation en France et dans le Monde.

Sources des informations : Site du Gouvernement, SantéMagazine, Le Monde, Journal des Femmes et 1jour1actu.

Article réalisé par Élise.

Ils ont joué le jeu !

La plupart des collégiens ont joué le jeu pour cette journée de « l’Uniform day » le jeudi 20 février.  A la demande des professeurs d’anglais, tout le monde devait porter un uniforme, comme les Anglais !

C’était une super journée ! Nous nous sommes bien amusés ! Beaucoup de personnes ont joué le jeu ! La preuve en photos !

Uniform day ! ©Eugène.com

Les journalistes se mettent à la mode anglaise. ©Eugène.com

Uniform day chez les profs ! © Eugène.com

Article écrit par Loane

Qui est Greta Thunberg ?

Greta Thunberg est une jeune militante écologiste qui fait beaucoup parler d’elle.  La connaissez-vous ?

Greta Thunberg. Image Wikimedia commons

Greta Thunberg a juste 17 ans, elle est née le 3 janvier 2003 à Stockholm en Suède et  elle a été désignée par le magasine « Time » comme la personnalité de l’année 2019 !

Elle a commencé officiellement à se battre contre le réchauffement climatique en 2018, devant le parlement Suédois.

Depuis, elle a rallié  des millions de personnes à sa cause, qui ont participé à une grande manifestation en septembre. Des millions de personnes qui se sont en effet retrouvées  dans les rues des villes du monde entier pour que les gouvernements s’engagent en faveur de la préservation de la planète.

En septembre 2019, Greta Thunberg est arrivée en voilier à New York. Elle était invitée au sommet du climat organisé par les Nations Unies. Pendant son discours, elle a dénoncé les actions des gouvernements et leurs accointances avec les industries carbonnées. (Ce qu’on appelle le problème des lobbies : quand des groupes privés défendent leurs intérêts auprès des décideurs politiques).

Tous les médias évoquent qu’il est possible qu’elle soit nommée au prix Nobel de la paix. Certains députés Suédois ont proposé Greta Thunberg pour ce prix et aussi le mouvement Fridays For Future. Elle avait déjà été citée pour le prix Nobel de la paix 2019 mais ce prix a au final été décerné à Abiy Ahmed, qui est le Premier ministre d’Ethiopie car il a mené la réconciliation avec l’Erythrée. Deux élus Suédois ont dit: « La principale raison pour laquelle elle mérite le prix Nobel de la paix est que, malgré son jeune âge, elle n’a de cesse d’ouvrir les yeux  des dirigeants sur la crise climatique ».

Cette jeune militante écologiste est une véritable leader.  Elle marque les esprits et lance des phrases choc : « Je vous le dis, il y a de l’espoir. Je l’ai vu. Mais il ne vient pas des gouvernements ou des entreprises. Il vient du peuple ».

Greta Thunberg est atteinte d’une forme d’autisme qui se nomme Asperger, ce qui veut dire qu’elle un peu différente de la norme, mais beaucoup pensent que sa forme d’autisme est un super pouvoir.

Sources : le monde / Slate /  Huffpost/   Franceinfo

Article écrit par Clémentine

Afficher les mentions légales | Conditions générales d'utilisation | Aide à la rédaction du registre de traitement
Nom et adresse de l’établissement scolaire
Collège Eugène Freyssinet 19 130 Objat
Nom du directeur de la publication
Christian Pouzet
Nom du responsable de la rédaction
Delphine Marrou
Nom et adresse du fournisseur d’hébergement
OVH 2 rue Kellermann – 59100 Roubaix