Liar game

Un beau jour, un colis arrive. A l’intérieur, une carte : « Vous avez été désignée parmi 100 000 personnes pour être candidate au Liar Game Tournament », accompagnée de cent millions de yens en cash. C’est comme ça que le « Jeu du Menteur » débute. Sa seule règle : rendre cet argent à l’expiration de la durée du jeu, soit le 30ème jour. Celui qui réussira à s’emparer des 100 millions de son adversaire sera déclaré vainqueur et empochera cette somme. Quant au perdant, il se retrouvera avec une dette équivalente…

14 Commentaires

Passer au formulaire de commentaire

    • maximepagnol sur 11 janvier 2011 à 11 h 54 min

    Manga à lire absolument !!!!!!!!!!!!!!!! Ce manga est super bien imaginé, avec une intrigue très construite. Vivement les prochains tomes de Liar Game, avec de nouvelles règles du jeu, où la mise serait toujours de 100 millions de yens et où les adversaires seront de plus en plus féroces pour remporter la victoire et empocher l’argent de leur rêve ! Sinon, les dessins sont très bien réalisés.
    En conclusion, ceux qui ne l’ont pas encore lu, empruntez-le vite dans votre CDI !!!!!!!

      • maximepagnol sur 27 janvier 2011 à 14 h 42 min

      La suite de ce manga est fabuleuse avec une seconde manche qui s’intitule « le jeu de la minorité ». 22 joueurs participent cette fois-ci à cette partie. Chaque joueur vote pour répondre à une question (par oui ou par non), et c’est la minorité qui l’emporte. Les autres joueurs qui sont éliminés, ont une dette de 100 millions de yens. Les joueurs ont donc décidé de se constituer en équipes mais c’est sans compter sur un intrus, un homme qui se fait passer pour une femme, qui fait donc partie des trois groupes de huit personnes, et qui va fausser les règles du jeu… Une épreuve avec encore plus de suspense et de rebondissements que dans le premier et des relations entre joueurs, basées encore plus sur la tromperie et la manipulation… Mais je ne vais pas tout vous expliquer. A vous de lire ce deuxième tome !…

    • fannypagnol sur 18 janvier 2011 à 12 h 36 min

    Je n’ai pas du tout le même avis que Maxime : je n’aime pas du tout les dessins. En revanche, le scénario est à peu près bien, on entre vite dans l’histoire mais quand on voit qu’il y a une deuxième partie, ben je trouve que la première a été trop longue et que celle-ci risque de l’être encore plus, car il y un effet de répétition… Malgré toutes ces critiques, j’aimerais quand même lire la suite mais juste pour découvrir si l’héroïne gagne et comment cette histoire de règles du jeu diaboliques va se terminer (et notamment, avec l’escroc ; )…
    Donc pour conclure, ce manga est l’un des deux que j’aime le moins, pour l’instant.

    • cynthiapagnol sur 30 janvier 2011 à 15 h 06 min

    « Liar-Game » est une histoire sur un jeu, qui s’adresse plus particulierement aux adultes et pourtant, j’ai beaucoup aimé ce manga. La couverture est bien imaginé avec l’utilisation des 3 couleurs : noir, jaune et rouge. Il y a beaucoup de gros plans sur les expressions des personnages et leurs traits sont très fins.

    • mahaliapagnol sur 31 janvier 2011 à 9 h 58 min

    Bon manga!!! Avant de le lire je n’étais pas enthousiaste, mais une fois que j’ai eu fini, ce manga, je l’ai boucoup aimé. « Liar-game » m’a beaucoup surpris car je pensais qu’il était violent et sans intéret. Or c’est tout le contraire, l’histoire est intéressante avec du suspense et le personnage de l’héroïne est attachant. Ce manga se lit facilement car il y a peu de cases par planche et beaucoup de gros plans de visages qui révèlent le caractère de chaque joueur. A lire !!!

      • fannypagnol sur 31 janvier 2011 à 14 h 06 min

      Mais je trouve l’héroïne vraiment trop pleurnicharde, criarde et dépressive …. — » mais bon chacun son avis ^^ XD

      • maximepagnol sur 3 février 2011 à 14 h 38 min

      C’est vrai ce que tu dis, Fanny, l’héroïne est trop pleurnicharde. Mais ce trait de caractère est important pour l’histoire puisque c’est grâce à cela, entre autres, qu’elle gagne la partie dans le premier tome.

      • fannypagnol sur 9 février 2011 à 21 h 34 min

      Tu n’as pas tort mais il y a des limites quand même, elle crie trop !!! Mdr en tout cas, je te remercie pour la suite qui m’a donné un nouvel avis sur cette série et en fait, j’aime beaucoup !!! ^^

    • anthéalussac sur 15 février 2011 à 7 h 52 min

    Ce manga n’est pas super, non pas parce que le scénario est mauvais -l’idée est très bonne et originale- mais le graphisme, comme le personnage de Nao, ne sont pas super. Le personnage de Nao est vraiment un handicap pour l’histoire, surtout parce qu’elle passe sont temps à pleurer. Certes, lors des dernières minutes de la première partie du Liar game c’est utile, mais elle pleure tous le temps et c’est vraiment agaçant, surtout qu’elle a un allié (qui compense son caractère par ailleurs). L’atmosphère générale serait intéressante si et seulement si Nao arrêtait de pleurer en permanence car elle réduit cet atmosphère à une course contre la montre ennuyeuse, dommage!

    • kamdialussac sur 16 février 2011 à 18 h 46 min

    je n’aime pas vraiment ce manga, même si le scénario est très bien. Le graphisme est vraiment moyen et les expressions sont trop exagérées. Je trouve que l’héroïne est pleurnicharde, naïve (surtout au début), mais au fil de l’histoire on s’attache à elle et on a envie qu’elle gagne ce jeu diabolique.

    • clemencelmb sur 8 mars 2011 à 14 h 28 min

    je l’ai lu rapidement mais je l’ai vu en drama et j’ai préféré le drama. J’aime beaucoup le courage de l’héroïne qui se retrouve dans ce jeu, le personnage de Shinichi est intéressant car il est fourbe, on ne sait pas trop à quoi il joue avec Nao. La version drama est assez stressante avec beaucoup de suspense.
    Par contre, le graphisme est assez classique… Le premier tome est un peu trop un tome d’exposition et ne donne pas forcément envie de lire la suite.

    • vincentlmb sur 12 mars 2011 à 9 h 40 min

    Je ne relirai jamais ce manga. Je l’ai trouvé totalement nul. Les personnages sont peu intéressants, le scénario est pittoresque, quand on lit comment elle donne l’argent à son adversaire, le scénariste aurait pu trouver mieux, et puis, on sait déjà qu’elle va retrouver l’argent donc il n’y a aucun suspense.
    Niveau graphisme, les têtes des personnages sont plates.
    La seule question intéressante est : pourquoi l’ organisateur de ce jeu fait ça. C’est la seule question que je me pose envers ce manga et je ne veux même pas savoir la réponse tellement j’ai peur que cette réponse soit aussi nulle que le manga.

    • noemielussac sur 17 mars 2011 à 10 h 05 min

    Je risque de répéter ce que tout le monde a déjà dit alors je vais essayer de faire court.
    Tout d’abord commençons par la partie la plus importante selon moi : l’histoire!
    C’est un récit assez commun (nous avons tous vu ou lu une intrigue sur les jeux) avec comme problématique sous-entendue : la folie du jeu, ou alors l’addiction du jeu.
    Par contre sa mise en scène est originale et nous tient en haleine jusqu’à la fin de la partie.
    Malheureusement je dois signaler un point important qui ne nous autorise pas à lire ce manga rapidement et en une seule fois.
    Le graphisme est décevant !!!! (Moi-même j’en avais mal aux yeux et dû le reprendre trois fois avant de m’y habituer)
    Peut-être que certains aiment ces dessins mais je les trouve humiliant pour l’histoire montrant un relâchement total et un manque de vigueur de la part du mangaka. Je ne sais pas s’il s’est dit « Mon histoire est géniale alors ce n’est pas grave si je dessine mal. » ou alors qu’il n’a trouvé aucun mangaka décent mais franchement je m’attendais à mieux.
    Maintenant parlons d’un fait très polémique parmi les lecteurs. Le caractère de l’héroïne.
    Celle-ci est le stéréotype de la gentille petite naïve ce qui est bien au début mais qui commence à sérieusement horripiler vers la fin (surtout quand l’ex-super escroc l’aide). Bien sûr son comportement est essentiel surtout pour la fin de la première partie mais j’aurais bien voulu voir un changement au cours du premier tome (ce miracle se passera sûrement dans les autres).
    J’aimerais juste que la jeune fille arrête de pleurer à tout bout de champ (ses larmes me font marrer quelques fois parce qu’elles sont bien en ligne et ne se dispersent pas) et que l’auteur cesse de faire aux personnages des bouches immenses où on croirait qu’ils ont mangé des fruits à la « One Piece » !!!
    J’aime bien l’ex-escroc mais ses agissements sont incompréhensibles. Il est d’abord obstiné à ne pas aider la fille et il suffit que celle-ci l’attende pendant une journée et demie pour qu’il intervienne. S’il s’en fichait vraiment il ne serait pas venu.
    Il est tellement évident qu’ils vont tomber amoureux, cela ne fait aucun doute, mais bon là je spécule ^^ .
    Pour finir je n’ai plus qu’à dire que c’est un manga assez dynamique, rapide en rebondissements mais que le dessin empêche l’adrénaline de monter en moi comme le fait normalement un livre ou un manga.

    • helenelmb sur 4 avril 2011 à 12 h 21 min

    Liar Game est le manga le moins bien dessiné de la sélection. Les expressions des personnages sont beaucoup trop excessives. Des personnes naïves existent mais au point de l’extrême naïveté de l’héroïne ils se seraient fait enfermés ! L’histoire est beaucoup trop tordue je n’ai pas du tout accroché je l’ai trouvé un peu ridicule comparé aux autres mais certains l’auront peut être aimer. C’est le manga qui a le moins de chance à mon avis de se trouver en première place.

Les commentaires sont désactivés.

Afficher les mentions légales | Conditions générales d'utilisation | Aide à la rédaction du registre de traitement
Nom et adresse de l’établissement scolaire
Nom du directeur de la publication
Nom du responsable de la rédaction
Nom et adresse du fournisseur d’hébergement