Ressources numériques

6a00d8341e34a353ef01a511f9cfde970c-800wiIl existe désormais une offre gratuite et de qualité de sites ou applications pour tablettes et mobiles pour réviser vos cours dans presque toutes les matières. En voici une sélection:

Cliquez sur chaque logo pour vous inscrire et consulter les contenus. Des sites assez riches avec des fiches de cours à télécharger, des quiz, des exercices, des vidéos, des illustrations, des définitions…

hVDFJibpAfter classe existe aussi en version smartphone: utile mais un peu léger

 

 

7a30f213d1da45c0dfdda9b65a6462b788843e46Site internet (pas de version smartphone): très complet!

 

appli smartphone

 

 

appli smartphone

 

 

Enfin, il existe une appli gratuite qui aide à faire ses devoirs. C’est très tentant n’est ce pas, mais n’oubliez pas que devant votre copie vous n’aurez pas votre smartphone, donc à utiliser avec discernement) Existe aussi en version IOS et google play

Les EPI awards!

La 2e cérémonie des EPI d’or s’est déroulée le jeudi 21 décembre 2017 au ciné bourse. Les équipes ci dessous ont été récompensées pour la qualité de leur photo-récit:

  • Meilleur montage: photo-récit réalisé par Manuella Beausoleil, Amandine Chapeau et Viviane Ripoll de 4eD.
  • Meilleur commentaire historique« La vie dans une plantation » réalisé par Gaëlle Laloi, Maëlle Brun, Clarisse Nurel, Marie Lise Delhoménie et Naïs Rocher de 4eE.
  • Meilleur commentaire en anglais : « La vie d’un marchand bordelais«  réalisé par Simon Noilhac, Jean Rougier, Élise van Eunen, Lena Millon de 4eC.
  • Meilleur commentaire littéraire : « sang négrier«  réalisé par Marie Hyvernaud, Carla Carneiro et Noémie Boutant de 4eA.
  • Meilleur son : « les révoltes des esclaves » réalisé par Clément Taillefer, Clément Giethlen, Simon Anoman, Raphaël Colombier de 4eE.
  • Meilleure image : « le marchand bordelais«  réalisé par Logan Dussoubs, Joost Muijen, Noah Grancho, Soumailha Hamza de 4eB.
  • L’EPI d’or : « La vie d’un esclave » réalisé par Clara Baudet, Ema Lenoir, Kenza Sirat et Léa Aucoulon de 4eE.

Un rite républicain

Les élèves de 3eC ont rédigé avec leur professeur de français , Mme Dexet le discours suivant à l’occasion de la journée de la laïcité. Avec leur professeur d’emc, ils ont sélectionné des citations faisant le lien entre la laïcité et la fraternité qu’ils ont ensuite échangées puis accrochées à un arbre.

         Mesdames et Messieurs, chers élus, Madame la principale du collège de Rochechouart, Monsieur le principal du collège Langevin, Mesdames et Messieurs les professeurs, et enfin, chers élèves,

  Si nous sommes réunis ici, aujourd’hui c’est pour célébrer la laïcité. La date officielle en France est le 9 décembre, nous prenons un peu d’avance !Notre projet Rencontre fraternelle autour de l’arbre de la laïcité nous tient particulièrement à cœur car il met en avant les Valeurs de la République.

    La laïcité selon F. Buisson « c’est l’état neutre entre tous les cultes, indépendant de tous les clergés, dégagé de toutes « conceptions religieuses », ce qui permet l’égalité de tous les citoyens devant la loi et la liberté de conscience de chacun ». Autrement dit, l’État se déclare neutre et ne favorise aucune croyance. C’est à ce prix que la laïcité peut fonctionner comme un bouclier.

         Il nous paraît essentiel de rappeler que la laïcité dans l’école est antérieure à la laïcité dans l’état. Aujourd’hui, en France et plus particulièrement dans les collèges, la laïcité est un cadre qui nous permet de vivre ensemble et de dépasser les différences des croyances ou des façons de penser de chacun.

          La laïcité garantit la liberté du vivre ensemble, chacun est libre de croire ou de ne pas croire, elle permet dans le souci de l’intérêt général, l’égalité et la fraternité de tous. La Nation confie à l’école la mission de faire partager aux élèves les valeurs de la République, c’est dans cette intention que la charte de la laïcité à l’école a vu le jour en 2013. Comme le dit l’article 15 : « Par leurs réflexions et leurs activités, les élèves contribuent à faire vivre la laïcité au sein de leur établissement ».

La laïcité, c’est la fraternité. Quoi de mieux que la réunion de deux collèges pour célébrer ces valeurs fondamentales ? Nous, élèves des deux établissements avons choisi des citations en hommage à ces piliers de la République. Regardez ce chêne, il sera le symbole de cette journée et chacun y accrochera tout à l’heure la phrase qui l’a marqué.  N’hésitez pas, prenez le temps de lire le fruit de notre travail.

Aujourd’hui nous faisons vivre la laïcité et la fraternité non pas dans un établissement mais dans deux…Les 3èmes de demain nous succéderont et vous donneront rendez-vous l’année prochaine à Rochechouart.

La laïcité mérite que nous nous engagions pour elle : elle seule permet à chacun de construire son identité. Nous ne voulons pas que les différences deviennent des sources de conflits, nos différences doivent faire notre force. Chacun doit faire l’effort d’apprendre à connaître l’autre.  Comme le disait Jean Zay dès 1936 « les écoles doivent rester l’asile inviolable où les querelles des hommes ne pénètrent pas. »

Merci de votre écoute.

Textes des 6e E

Les élèves de 6e E ont exploré l’univers du conte et découvert le personnage de la sorcière. Devant leur enthousiasme face à cette créature maléfique, nous avons décidé de créer un livre numérique sur cette thématique. Les élèves ont écrit un portrait de sorcière, inventé une potion magique, et fait la description de sa demeure.

Voir le livre

 

L’été de Léa

Faites des livres –  Mai 2017

Les élèves d’ULIS et de 5ème F ont travaillé sur le livre de Madeline Roth : « L’été de léa ».

Ce livre étant disponible au CDI, les élèves vous offrent un livre-jeu pour tester votre mémoire et pour vous proposer d’autres histoires d’amour impossible…

BONNE LECTURE !

Echange Saint-Junien/Altdorf

Samedi 6 Mai 2007.

Ils arrivent !!!!!

… avec un peu d’avance pour ceux qui consultent ce blog : arrivée prévue à 20h30. Pour les autres, on patientera.


Vendredi 31 Mars 2017

Dernier jour en Franconie. La Franconie est le pays des Francs qui ont donné leur nom à la France : tout le monde s’est cultivé durant ce voyage. La dernière matinée est consacrée à l’exploration de l’épisode le plus sombre de l’histoire locale, l’avènement du projet nazi. C’est ici qu’ont eu lieu à partir de 1933 les réunions et parades de propagande du parti nazi, regroupant jusqu’à 1 million de personnes, sur un vaste complexe architectural, le Reichsparteitagsgelände. Dimensions hors norme, rituels où l’individu disparaît dans une masse compacte soumise et adorant son führer.

Le lieux est impressionnant, mais pas assez pour perturber l’appétit d’un adolescent de 14 ans quand il décide  de faire craquer ses chips et de s’attaquer à son casse croute à la saucisse et aux cornichons à 2 mètres de la tribune de laquelle A. Hitler galvanisait la foule embarquée dans un délire collectif macabre : une forme de profanation comme une autre,  un acte militant inconscient qui fait « burps » après une boisson gazeuse.

Tschüss.

PS : La région de Nurnberg est une vaste forêt dense de pins sylvestres, de laquelle on ne sort que lorsque l’on rentre dans les villes. Le sol est un sable parfois consolidé en grès. C’est le reste de vastes plages qui existaient avant que la mer se retire. Les familles que nous y avons rencontrées nous attendaient et ont été très soucieuses de notre bien être. Merci.

Merci aussi à Frau Dillman et Frau Letz qui ont organisé ce voyage.

F. Vachat

[nggallery id=33]

Vidéo 31 Mars

Jeudi 30 Mars 2017

Herr Odörfer, Erster Bürgermeister (maire) de la commune de Altdorf nous a reçus dans la salle du conseil de la ville où se situe le Leibniz-gymnasium. Son discours d’accueil chaleureux et fraternel nous a touchés et mis en appétit : il s’y attendait puisque bretzels et boissons en abondance avaient été disposés sur les tables. A son top de départ, nous avons fait honneur à ces nombreuses victuailles, confirmant par là même notre réputation gargantuesque. Notre concentration sur le reste du discours s’en est trouvée légèrement altérée et nous en avons oublié les nombreuses questions auxquelles il s’était également préparé. Nous nous sommes quittés après une photographie et un cadeau d’amitié de la ville d’Altdorf que chacun pourra admirer dans la vitrine des officiels au collège. Merci, nous nous en souviendrons Herr Odörfer.

Nürnberg est la deuxième ville de Bavière avec 500 000 habitants. Nous nous y sommes rendus cet après midi par les train, métro et bus. Le centre de la ville, détruite à 90% durant la deuxième guerre mondiale, est dominé par une citadelle qui permet d’observer les églises, la cathédrale et les différents quartiers. Frau Dillmann avait tout préparé pour un rallye photo par équipe qui nous a permis de découvrir les monuments de la ville. Ensuite : temps libre jusqu’à 16h30 pour un retour au Leibniz Gymnasium.

Tschüss.

[nggallery id=32]

Vidéo 30 Mars


Mercredi 29 Mars 2017

Ratisbonne (Regensburg) sur le Danube (Donau) bleu, la ville libre du Saint-Empire romain germanique, sauvegardée des destructions de la Seconde guerre mondiale : visite guidée de la vieille ville, de ses gratte-ciel du moyen-âge ainsi que d’une brasserie … vous nous donnerez des nouvelles de sa production. Au concours des meilleurs kebabs européens, il reste impossible de départager la France et l’Allemagne.

Bis morgen

[nggallery id=31]

Vidéo 29 Mars


Mardi 28 Mars 2017

Arrivée tôt ce matin au Leibniz Gymnasium pour un départ vers une boulangerie du cœur de la ville où l’on prépare de nombreuses pâtisseries dont les fameux Bretzel. On peut le dire et le voir ci-dessous, tous on mis la main à la pâte, et la pâte à la bouche …

Vidéo 28 Mars

[nggallery id=30]


Lundi 27 Mars 2017

Visite ce matin du Leibniz Gymnasium d’Altdorf.

vidéo 27 Mars

Tous se sont retrouvés autour d’un petit déjeuner. Beaucoup de conversations en français après un Dimanche « auf deutsch ». Les familles avaient visiblement organisé des sorties alentours pour « die Franzosen » : « Zoo, Gasthaus, Fahrrad, Kirche ». 

Puis à 9h00, les élèves se sont répartis avec leurs correspondants dans différents cours  (chimie, maths, français) histoire de tester si la ferveur d’apprendre observable au collège P. Langevin règne aussi ici.

A 10h30, départ dans la ville d’Altdorf  pour un rallye préparé par les soins de Frau Dillmann, la professeur de français qui a préparé notre accueil. Les questions en allemand concernaient la vie commerçante et Kulturelle du centre ville. Heureusement, des allemands pouvaient apporter une aide précieuse dès lors qu’on se lançait dans la conversation.

A 13h00, retour vers le Gymnasium, et fin de la journée d’étude : ici, le collège commence et finit tôt.

Bis morgen.

[nggallery id=29]

                 


Arrivée à l’heure prévue en Allemagne à Altdorf hier soir. Une foule de jeunes allemands en liesse s’est emparée de nos petits français. Bagages récupérés, ils les ont emmenés dans leurs foyers respectifs pour un Dimanche en famille. Au menu certainement, Brezel, Sauerbraten, knoedel, … et un premier test d’immersion pour de vrai. Le temps et la température sont idéaux. On en saura plus demain : tout le monde se retrouve au Gymnasium pour un frühstück à 8h00 une visite du collège et un rallye dans la vieille ville. Des photos ici demain soir certainement ….

                  Bonne nuit.