Une approche « sensible » de l’arbre

L’après midi du 12 Novembre, un grand soleil nous a accompagnés pour mettre en éveil tous nos sens dans la forêt du Vaysse, près du lycée :

la vue, avec des couleurs à rechercher en forêt :

l’ouîe, avec le son du didgeridoo et l’écoute des sons de la forêt

le toucher, avec nos mains sur les arbres, accompagnées de nos ressentis :

Enzo Léo Baptiste
Noëly Rémy Maxime
Lucas Colin Raphaël
Stan Elisa Alexis

Maxence, absent ce jour là, a choisi un arbre du lycée :

 

 

2 commentaires à propos de “Une approche « sensible » de l’arbre”

  1. Beau travail de restitution ! Contente d’avoir partagé cette belle après-midi ensoleillée avec vous, tous les sens en éveil et de vous avoir fait découvrir ce site un peu magique de la forêt du Vaysse.

  2. Il y en a qui ont vraiment de la chance dans ce lycée…. Aller en promenade en forêt, à deux pas d’ici…Le petit reportage donne vraiment envie d’aller faire un tour au Vaysse