La déforestation de la forêt amazonienne, le souffle de la Terre coupé

Un constat alarmant :

La déforestation dans la forêt amazonienne a commencé dans les années 70. Environ 40% de la totalité de la forêt a été détruite depuis le début de cette période, soit un terrain de football détruit toutes les 7 secondes et un territoire grand comme l’Autriche détruit en 15 ans (83 871 km 2). Cette déforestation provoque des conséquences désastreuses sur climat comme la surémission de CO2 dans l’air qui provoque entre autres un effet de serre anormalement élevé.

Source de l’image : NASA

Lien de référence :

http://www.zero-deforestation.org/amazonie.htm

Causes de la déforestation :

– L’élevage bovin : suite à un rapport alarmant de l’ONG Greenpeace, la déforestation pour l’installation d’immenses ranchs pour l’élevage des bovins avoisinerait les 80% de la superficie détruite.

– L’agriculture : le développement des bio-carburants (majoritairement constitués d’huile de palme) a pour conséquence la plantation de grandes palmeraies.

– L’extraction des combustibles fossiles : l’exploitation minière de métaux et minéraux précieux sont aussi un facteur du déboisement ainsi que les forages de pétrole et l’exploitation illégale du bois.

– Les projets d’infrastructures : les projets d’urbanisme sont aussi problématiques. En effet, des autoroutes sont construites pour l’exportation des ressources illégalement acquises dans la forêt.

Les conséquences de la déforestation :

– La perte de la biodiversité : on estime que plus de 27 000 espèces végétales ou animales ont disparues au cours de la déforestation notamment plus d’une cinquantaine d’espèces de singes (lien ou un singe fait face à la déforestation).

https://www.maxisciences.com/orang-outan/plus-de-100-000-orangs-outans-sont-morts-en-16-ans_art40337.html

L’aggravation des maladies occasionne beaucoup de morts pour les populations indigènes et les animaux.

– Les coraux : la disparition de la forêt amazonienne aboutit a une forte augmentation des sédiments dans les rivières qui vont ensuite dans les mers puis dans les océans, ce qui perturbe la pénétration du soleil dans l’eau nécessaire pour le développement de la photosynthèse. Cela a donc un impact direct sur toute la faune et la flore marine.

– L’aggravation des phénomènes climatiques (tremblements de terre, tsunamis, cyclones, éruptions volcaniques…)

– La diminution de la ressource en eau ainsi que le changement climatique provoquent la disparition des forêts et contribuent à rendre plus conséquents les phénomènes de sécheresse liés au changement climatique.

Des solutions existent :

– Le recyclage : le bois, donc le papier, est une des matières les plus faciles à recycler, donc cela est possible de réutiliser toute les ressources en papier à son plein potentiel car le papier est la ressource la plus consommée au monde après le plastique.

– Les foyers améliorés : les foyers améliorés consistent à économiser le plus d’énergie pour l’utiliser de façon la plus économique.

– Une exploitation durable : cette méthode consiste à interdire la coupe de certains arbres et de replanter d’autres arbres. Les experts pensent que couper les bois anciens seraient suffisant pour notre consommation.

DEMARS Pierre

BAILLIET Valentin

2nde5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*