Il neige !

C’est notre jardin. La neige est tombée sur la terre. Il fait froid.

Polat

C’est le matin. La neige est tombée pendant la nuit. C’est tout blanc : la cour, les cheminées et les arbres.

Mehmet

Mardi 6 février Il y avait de  la neige. On a fait des bonhommes de neige… on a essayé mais la neige ne collait pas assez.

Alfie et Timéo

Regardez le toit de l’école : on voit un papillon, des lunettes, des yeux ou un noeud ? A votre avis…

Elif

On a fait des boules de neige. On voulait faire un bonhomme de neige

mais on n’a pas réussi.

Lili

Les enfants jouent avec la neige. Ils font des boules. Ils ont froid aux mains.

Emir

Au cinéma

C’est la ville : il y a des grues et des immeubles.

C’est triste et moche. Dans la ville le petit garçon cherche son papa.

Timéo

Le petit garçon est  avec sa maman et son papa. Son papa va partir. Il joue de la flûte.

Lana

C’est le début du film : le petit garçon joue dans le jardin. Le jardin était beau : il y avait des fleurs, des arbres et des oiseaux.

Elif

C’est la nuit. Il monte les escaliers sur le dos d’un monsieur. On voit la lune.

Calixte.

Le petit garçon a une grosse valise. Il veut aller retrouver son papa, mais la valise est trop lourde !

Polat

Nos villes imaginaires

Bourgadisse, est un jeu de mot : neuf / dix

Bourga-Pompier

L’histoire se passe dans la ville de Bourga-Pompier. Les camions sont de sortie car le feu s’est déclenché dans un immeuble au sud-ouest de la ville. Une dizaine de soldats du feu ont été mobilisés. La fumée noire s’est éparpillée dans toute la ville.

Malheureusement, les pompiers n’ont pas pu éteindre l’incendie à temps. On compte 4 blessés légers. Les secours sont arrivés rapidement. Selon les policiers, l’enquête a révélé qu’il s’agissait d’un incendie criminel déclenché par des projections volontaires d’essence. Mathéo et Hugo

Les pompiers, on adore.

La ville des gourmandises

C’est l’histoire de la ville des gourmandises.

Tout a commencé par un orage de sucreries. La ville était inondée de sucreries pendant le 11ème siècle avant J.-C.

Les hommes ont évolué avec l’idée de construire des maisons en milliers de bonbons au lieu de jeter une si grande ville en gourmandises. C’est de là qu’elle tire son nom.

Il y a une fontaine en chocolat à la myrtille, une maison en chamallow, des sapins en cacahuètes avec des décorations en pain d’épice, une route en langue de chat multicolore qui pique dévorée par les enfants, Wendy, Ela A. Lenny et Pauline

La ville des gourmandises et des gourmands.

Noëlland

En l’an 1863 le père Noël et ses lutins construisirent une ville qu’ils appelèrent Noëlland, et qui fait la joie des enfants à chaque Noël.

« La Menace de Noëlland ».

La fête de Noëlland s’appelle « Noël ». Du côté de l’Enfer, les démons se demandent pourquoi le Père Noël fait cette fête. Eux, ils font du catch. Ils vont donc demander au Père Noël pourquoi ils font cette fête. Mais le Père Noël prit ça pour une ruse et les enferma pour toujours dans une boule magique. Désormais, Noël est en sécurité mais les démons pensent à se venger…. Dursun Ali, Elie, César, Nolan et Dervish

Un univers pour rêver et jouer : Noëlland

Bourgadisse.

C’est une ville du futur (2019) où tous les matins, tous les midis et tous les soirs, les habitants mangent des bonbons. Même les légumes ont un goût de bonbons ! Tous les habitants en fabriquent et en vendent (bonbons, chewing-gum et sucettes) dans les magasins.

Il y a un bâtiment qui s’appelle la Tourballon, avec un cœur dessus. Il y a trois maisons dont une en confettis, et une rivière de bonbons. Il y a aussi un arbre et un parking magnifique. On trouve des panneaux et des feux tricolores, des voitures roses, noires et blanches et une voiture jaune et verte. Il y a un beau jardin avec des fleurs et des cailloux. Ceren, Selen, Sarah et Ela T.

Bourganeuf + un/ la réalité augmentée, Voici Bourgadix !
Il nous a fallu 4 séances.
Nous sommes très fiers.

 

Ateliers péri-scolaires à Marie Curie

Cet hiver, 5 animateurs encadrent les enfants pour des après-midis ou l’on peut choisir des activités ludiques autour de la citoyenneté, des arts, du sport ou de la musique.

Lino
Cup song
Ou comment apprendre à interpréter une chanson avec un instrument pour le moins original : un simple gobelet en plastique

Raïnbou
A la découverte des 5 sens

Aliou
Sport
Dodgball, handball, grands jeux …

Maëva et Cyrielle
Créons notre BD

Sophie
Bricolage et activités manuelles

Dans la bonne direction

La classe de CM1 a réalisé 5 séances d’orientation avec Régis Latour.

Nous avons commencé joyeusement les courses dans la cour de l’école.

Bien sûr au début, nous étions en équipes.

Régis nous a expliqué qu’il nous fallait repérer des balises sur un plan , nous rendre à l’endroit indiqué et rapporter sur notre feuille de route les marquages demandés le plus vite possible.

Nous avons effectué des courses en groupes puis seuls  au stade , au gymnase et dans d’autres lieux.

Quelle aventure nous faisions !

Nous avons été épatants. C’était très intéressant.

Nous avons appris à nous servir d’une boussole et des points cardinaux, à lire un plan ou une carte

Nous sommes maintenant des sportifs incollables.

Ateliers péri-scolaires à Martin Nadaud

Temps d’activités périscolaires Ecole Martin Nadaud

Cette période quatre animateurs encadrent les enfants sur les TAPS à Martin Nadaud. Chacun

d’entre eux propose un théme et des activités qui en découlent (en accord avec les jeunes).

Les thémes proposés en cette période 3 sont :

Cindy : jeux de société et ateliers manuels

Sophie : Décos Disney

Raïnbou : « le voyage des toimoinous »

Régis : basketball