Mei Lanfang (sélection collège)

Le 8 août 1961, la Chine pleura la mort d’un de ses artistes les plus populaires : Mei Lanfang. Ce chanteur de l’Opéra de Pékin, qui faisait frémir d’émotion ses diverses audiences lors de ses interprétations de rôles féminins, commença sa carrière en 1904, à l’âge de dix ans. Pendant des heures, il entraîna sa voix, appris la danse et répéta ses acrobaties, jusqu’à atteindre un niveau de raffinement qui le propulsa en Chine, mais également sur la scène internationale.

(17 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • nantiatmathéo on 4 décembre 2017 at 8 h 50 min
    • Répondre

    J’ai trouvé ce livre intéressant. Une histoire captivante, des personnage attachants et une histoire particulière mais intéressante. Bref ce livre est bien je vous le recommande.

    • nantiataudrey on 17 décembre 2017 at 20 h 47 min
    • Répondre

    L’histoire m’a touchée et m’intéresse beaucoup, j’aimerais lire la suite au plus vite. Le fait de voir des garçons s’habiller en fille pour leur spectacle était assez étrange au début mais on s’habitue vite.

    • chabrolisa on 8 janvier 2018 at 13 h 59 min
    • Répondre

    Ce livre est vraiment bien. On voit bien la culture japonaise et les graphismes sont vraiment magnifiques. Je le conseille vivement !

    • objat Emmanuel on 9 janvier 2018 at 13 h 57 min
    • Répondre

    J’ai beaucoup aimé « Mei Lanfang, une vie à l’opéra de Pékin » de Lin Ying. D’abord, pour son graphisme : le grand format permet une grande liberté de mise en page. L’auteure donne une grande souplesse des traits, en noir et blanc, à l’image des estampes japonaises, sans pourtant utiliser les dégradés en grande quantité. Une grande richesse de détails… au service d’une vie intéressante !

    Le côté biographique et historique, présenté dans les moindres détails, favorise une certaine complexité scénaristique.

    Au niveau des personnages, il y a quelques points sombres qui ne sont pas gênants pour la compréhension de l’histoire. Par contre, l’auteur livre des détails très importants sur ses personnages (comme les brûlures sur le dos de Huixin ou bien lorqu’on apprend que celui-ci vend son corps pour la célébrité) qui sont disséminés tout au long de l’histoire et qui permettent de la rendre plus réelle. Dans le manga, les personnages sont souvent manichéens, ils sont bons ou mauvais ; ce n’est pas le cas ici. De plus, les personnages sont facilement reconnaissables sans pour autant tomber dans la caricature. Cela démontre une grande qualité dans le dessin de Lin Ying.

    En conclusion je dirais que c’est un excellent manga, par son graphisme tout comme par son histoire. Il m’a donné envie d’aller voir ce qu’était l’opéra de Pékin, mon seul regret est de pas avoir réussi à l’apprécier, sans doute à cause d’une culture trop éloignée et trop différente de la mienne.

    • ChateauneufJulia on 15 janvier 2018 at 11 h 34 min
    • Répondre

    Ce livre est très beau, les dessins sont très réussis et il nous apprend beaucoup de choses que l’on ignorait sur la culture japonaise ainsi que sur le monde des artistes et musiciens.

    • chabrolalyssa on 5 février 2018 at 13 h 44 min
    • Répondre

    Ce manga est pas mal mais je n’ai pas tout compris. L’univers du théâtre de ce manga est plutôt différent du théâtre de France et je me sens un peu perdue… Mais les dessins sont magnifiques!♥

    • chabrollison on 5 février 2018 at 13 h 47 min
    • Répondre

    Les graphismes de ce manga sont géniaux. Malgré cela je n’ai pas accroché. L’histoire est bien mais sans plus.

    • Loraine, 5E1, Egletons on 8 février 2018 at 16 h 36 min
    • Répondre

    L’histoire était sympa pour ceux qui aiment le théâtre. Le graphisme n’est pas assez précis en ce qui me concerne car je ne distinguais pas les filles des garçons. Il s’agit plutôt d’un manga sur la famille et l’amitié. Ce manga m’a beaucoup plu.

    • louisechabrol on 12 mars 2018 at 7 h 31 min
    • Répondre

    L’histoire est bien mais elle n’est pas faite pour un manga. En lisant cette histoire, je me suis dit que ce n’était pas un manga. Alors je sais qu’il y a plusieurs styles de manga, mais là je n’ai vraiment pas accroché. Je comprends que cela puisse plaire mais moi non !
    Après il faut quand même avouer que l’histoire est touchante mais elle ne m’a pas accrochée !

    • chabrolelisa on 12 mars 2018 at 13 h 55 min
    • Répondre

    Ce manga est pas mal mais j’ai pas tout compris. Mais les dessins sont bien faits ♥

    • AnselmeParsac on 23 mars 2018 at 13 h 52 min
    • Répondre

    Ce manga n’est pas le genre que je préfère.
    Le côté biographique et historique n’est pas mal mais je trouve qu’il manque une vraie histoire pour que l’on accroche au scénario.
    Par contre les dessins sont absolument magnifiques.
    Je n’ai pas réussis à m’attacher aux personnages.

    • Objat Tommy on 3 avril 2018 at 13 h 37 min
    • Répondre

    Je n’ai pas trop aimé ce manga. Pourtant, le graphisme est beau. Le grand format renforce la qualité des dessins qui sont très bien réalisés. Il y a beaucoup de détails, les dessins de début de chapitre se rapprochent de la photographie tant ils sont bien réalisés et travaillés.
    Malgré cela, je préfère les univers imaginaires, celui-ci est trop réaliste, je ne trouve pas que les mangas soient adaptés à ce type d’histoire. Je n’ai pas trouvé ce scénario très marquant, peut-être parce que l’univers de l’opéra ne m’intéresse pas.

    • Collège Benjamin Bord Emilie on 6 avril 2018 at 13 h 31 min
    • Répondre

    Le manga est très intéressant cependant le sujet ne me passionnant pas je n’ai pas tellement accroché bien qu’il soit très enrichissant
    Les graphismes sont tout simplement magnifiques par leurs détails et leurs finesses ce qui rend le tout très agréable à lire.

    • Dun le Palestel Juliette on 6 avril 2018 at 13 h 32 min
    • Répondre

    Je n’ai pas réellement pu apprécier ce manga car j’ai trouvé l’histoire complexe et les personnages difficiles à comprendre dans leurs manières d’agir et leurs paroles. Le thème ne m’a pas trop inspirée, Je reconnais pourtant un certain potentiel, surtout au niveau des dessins! Je me considère comme un public et non comme quelqu’un qui peut dire qu’elle n’aime pas juste pour le plaisir.

    • emmachabrol on 30 avril 2018 at 13 h 05 min
    • Répondre

    Ce manga est pas mal, c’est vrai…mais j’ai pas tout compris ☻

    • Sarahchabrol on 7 mai 2018 at 15 h 12 min
    • Répondre

    Manga historique fascinant ! J’ai rien à dire tellement c’est un chef d’œuvre. Les détails m’ont beaucoup surpris. Je ne suis pas du tout déçue ! Les couleurs de la couverture et le format du livre m’ont (légèrement) interpellés. J’ai vraiment apprécié que l’auteur ait ajouté des informations à la fin. Ça aide et c’est bien pour la culture G. Dans toute la sélection, c’est pour le moment mon préféré. C’est proche du coup de cœur !

    • chabrolvanina on 11 mai 2018 at 14 h 00 min
    • Répondre

    J’ai apprécié ce manga. L’histoire est très intéressante et instructive : pour les explications à la fin sur la culture, elle donne aussi une leçon de moral. Mais malgré cette magnifique fin je trouve que le début a été mal raconté, c’est un mauvais commencement pour une telle tournure, le personnage principal Mei Lanfang (Wanhua) reste attachant tout au long de l’histoire car il évolue au fur et à mesure. L’aspect des dessins sont vraiment excellents, sublime, les traits sont précis et magnifiques. Je trouve que le récit est complexe avec les noms, les titres et surnoms des personnages, j’ai mis du temps à m’y retrouver. Je pense que c’est plus détaillé dans les dessins que dans l’écriture. Mais il permet de s’évader à travers les dessins qui m’ont rendu un peu nostalgique. Cela m’a plu de découvrir la culture chinoise. Tout ça pour dire que c’est un très beau manga à lire et à relire.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Featuring WPMU Bloglist Widget by YD WordPress Developer