0

Pour ne pas oublier: un travail d’Histoire et de mémoire.

le 27 janvier 1945, les camps d’Auschwitz I, d’Auschwitz II (Birkenau) et de Auschwitz III (Monovitz) étaient libérés par les troupes russes. En mémoire des 5 millions de juifs victimes de la Shoah, il est important à la fois de rendre hommage aux victimes et aux survivants, c’est le rôle des cérémonies, des mémoriaux, mais c’est aussi le moment de comprendre comment cela a pu se produire et les mécanismes qui ont produit le génocide, c’est le rôle de l’Histoire et des historiens. Comme disait Jean Karski « Ce péché hantera l’humanité jusqu’à la fin du monde. Ce péché me hante. Et je veux qu’il en soit ainsi. »

Quelques documents à consulter:

Stéphane Reix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *