80 ans de l’Usep

La randonnée de Saint Bonnet Briance

Lorsque nous sommes arrivés à Saint Bonnet Briance , un monsieur nous a expliqué le parcours de la randonnée .

Puis nous sommes partis vers la forêt : on a ramassé des pierres , des feuilles et des bouts de bois . Enfin nous avons réalisé une œuvre d’art avec des élément naturels: c’est du land art.

Nous avons fait 4 kilomètres à pied.

Lors de cette promenade nous avons également découvert les ruines d’un ancien moulin qui permettait de faire de la farine .

On a adoré cette balade.

Hommage à Jacques Chirac

 

Avant la minute de silence honorant la mémoire de l’ancien président de la République Jacques Chirac, nous avons réalisé un travail en Education Morale et Civique sur les présidents de la V République.

Voici ce que les élèves ont retenu:

Nous avons retenu de notre après-midi que le président ne décide pas des lois mais il les propose.

Nous avons aussi retenu que le président peut se faire élire 2 fois dans sa vie et qu’avant on était président pendant 7ans (un septennat) et que Jacques Chirac a fait modifié la loi et qu’ il n’est plus élu que pour 5 ans. (le quinquennat)

Nous avons appris les noms des présidents de la cinquième République Charles de Gaulle- Georges Pompidou- Valéry Giscard d’Estaing- Jaques Chirac- Nicolas Sarkozy – François Hollande – Emmanuel Macron .

Bonne rentrée à tous.

L’équipe enseignante vous souhaite à tous une bonne année scolaire.

Pour débuter voici les dates et horaires des réunions de rentrée:

  • Classe de GS – CP – CE 1: le vendredi 6 septembre à 17 h 30 à l’école de Saint Denis des Murs.
  • Classe de maternelle: le mardi 10 septembre à 17 h 30 à l’école de Saint Denis des Murs.
  • Classe de CE 2 – CM 1 – CM 2: le lundi 9 septembre à 17 h 45 à l’école de Masléon.
  • Réunion du RPI: (présentation de l’association Léon et Denis, du fonctionnement du RPI, des élections de parents d’élèves…) Ecole de Saint Denis des Murs le lundi 16 septembre à 17 h.
  • Réunion association de Cantine  le lundi 16 septembre école de Saint Denis des Murs 17 h 30.

Les séances de piscine débuteront le mardi 10 septembre. Pensez aux bonnets et maillots de bain… Si des personnes sont intéressées pour passer l’agrément piscine n’hésitez pas à prendre contact avec les enseignants pour qu’ils vous donnent plus d’informations.

Voici des dates possibles pour passer les agréments:

Beaublanc Limoges Vendredi 06/09/2019 14h-17h
Aquapolis Limoges Vendredi 13/09/2019 14h-17h
Saint Léonard Vendredi 27/09/2019 14h-17h
Les casseaux Limoges Mardi 5/11/2019 14h-17h

Cordialement

Roulier Laurent

Sur les traces de la Bastide de Masléon

Hier mardi, 18 juin, Philippe nous a fait faire le tour de Masléon à travers un jeu de piste. L’objectif était de découvrir les vestiges de l’ancienne bastide dont nous avions parlé lors de la séance précédente.Nous avons pu vérifier que des chemins existent encore aujourd’hui et qu’ils sont bien perpendiculaires comme dans le modèle des bastides du Moyen Age.

Masléon était une enclave dans le duché d’Aquitaine, le village fut construit sur décision du Roi de France Philippe IV le Bel. Il prit cette décision pour lutter contre l’influence du Duc d’Aquitaine qui était aussi roi de France.

Une bastide était dirigée par des consuls. Ceux de Masléon ont décidé de construire une église sans autorisation de l’évêque.Ils ont pris le risque de se faire excommunier, ce qui au Moyen Age était une sentence très grave.

C’est devant l’église de Masléon que Philippe nous a présenté les deux grands types architecturaux des églises du Moyen age: l’Art Roman et l’art Gothique.On peut les différencier grâce à leurs arcs.

L’arc roman est voûté (arrondi).

 

L’arc gothique est brisé. Dans l’art gothique les voutes sont en croisée d’ogîves. Les églises gothiques sont plus hautes et plus lumineuses que les églises romanes.

Il nous a présenté à partir de la porte de l’église des éléments architecturaux du Moyen Age

Philippe pose ses mains sur les chapiteaux qui sont tenus par des colonnes.  L’endroit où il a ses mains c’est là où l’on posait le cintre pour construire l’arc.  A l’époque on pose les claveaux sur le cintre avant de le retirer, la dernière pierre installée s’appelle la clef .

Didgeridoo

Aujourd’hui vendredi 14 juin, nous sommes allés à la bibliothèque de Masléon. Claude nous a lu des contes aborigènes.Les aborigènes sont un peuple originaire d’Australie. Ils peuplent ce pays depuis 40 000 ans.Il s’agissait de contes étiologiques… c’est à dire que ce sont des contes qui nous expliquent pourquoi le monde est tel qu’il est aujourd’hui.Ils nous rappellent l’importance de respecter l’environnement et que l’Homme n’est pas le maitre de la Terre mais n’en est que le gardien

Pour finir nous avons eu l’occasion d’essayer le didgeridoo.

Rencontre avec Nadia Coste.

Nadia Coste est l’autrice de Papa de papier, ouvrage que nous avons lu dans le cadre du prix je lis j’élis .

Papa de papier est l’histoire d’un jeune garçon prénommé Ayrton. Il vient d’obtenir un 18/20 en arts plasiques et il est très fier et impatient d’annoncer la nouvelle à ses parents.Mais on apprend dans ce chapitre 1 que son papa est dépressif car il est au chômage. Alors la vie à la maison est compliquée. Ayrton,pour fuir la dispute de ses parents file dans sa chambre.Soudain,un chat apparaît à la fenêtre de sa chambre.Il ressemble a son dessin réalisé en arts plastiques.Il se souvient des paroles de son professeur.Il pense qu’il a alors le pouvoir de rendre ses dessins réels.Face à une nouvelle dispute de ses parents, il se dessine un papa de papier espérant que celui-ci l’aidera dans sa vie de tous les jours à la maison…

Entrevue Nadia Coste

Est-ce que vous avez pris du plaisir en écrivant Papa de papier, car moi j’en ai pris beaucoup en l’écoutant et en le lisant ?

Oui mais j’avais l’impression de marcher sur un fil car je ne devais pas faire d’erreurs. Je ne voulais pas que ce soit ni trop triste ni trop joyeux. D’ailleurs je ne suis pas trop satisfaite de la première de couverture qui est trop colorée à mon goût.

Est-ce une histoire vraie, autobiographique ?

Pas vraiment, mais cette histoire s’est peut – être déroulée réellement pour quelqu’un. J’en ai eu l’idée en discutant avec mon papa. Cependant, mon personnage s’appelle Ayrton car, lors d’une visite dans une école, un enfant m’a demandé de glisser son prénom dans un de mes ouvrages et celui-ci vivait des moments difficiles dans sa famille. De plus ma fille m’a raconté l’ histoire d’une de ses amies qui avait subi la violence de son papa.

Avez-vous écrit cette histoire seule ?

Oui au début, même si mes enfants avaient plein d’idées. mais avant de le faire publier je l’ai fait lire à des amis pour connaître leur ressenti. Ensuite j’envoie toujours le texte à des amies autrices et éditrices qui me corrigent ou me donnent des avis .

Est-ce que l’idée d’écrire cet ouvrage vous est venue facilement ?

Non l’idée n’est pas venue facilement.

Au début le papa d’Ayrton était alcoolique mais cela faisait trop cliché et aussi car l’alcool ne rend pas systématiquement les gens violents et je ne voulais pas que mes lecteurs le pensent en voyant leurs parents boire un verre de temps en temps.

Comment vous est venue cette idée que votre personnage pense avoir le don de donner vie à ses dessins ?

Cela vient d’un rêve, mais ce fut difficile de transcrire ses émotions car d’habitude je n’insiste pas sur l’introspection de mon personnage principal. J’aimais bien écrire l’histoire d’un garçon différent des personnages que j’invente habituellement.

Combien avez-vous vendu de papa de papier ? Depuis quand est-il en vente ?

On ne sait pas trop mais il est sorti en janvier 2018.

Est-ce que cela vous est arrivé de produire un ouvrage et à la fin de le récrire en entier car il ne vous plaisait pas ?

Oui, cela m’arrive souvent. Mon premier livre je l’ai réécrit huit fois et il faisait 500 pages. J’ai besoin d’écrire en permanence.

Est-ce qu’en général votre travail d’écriture est facile, l’inspiration vient-elle facilement  ?

Non l’écriture n’est pas toujours facile, cela dépend des jours.

Avez-vous écrit beaucoup de livres avant Papa de papier ?

Oui j’ai fait une vingtaine de livres avant papa de papier et j’en ai trois – quatre à sortir, sans compter ceux qui sont dans un placard. Lorsque j’écris je m’inspire souvent de mes ouvrages précédents.

Avant d’être autrice aimiez-vous lire ?

Pas avant dix-huit ans. Mais je me suis bien rattrapée depuis.

A quel âge avez-vous voulu écrire ?

J’ai commencé à écrire à partir de 20 ans mais je suis autrice officielle depuis mes 31 ans. J’ai débuté en écrivant des histoires pour mes enfants car ils lisaient beaucoup.

Ce n’est pas moi qui choisit mes couvertures et je suis parfois obligée de les accepter comme pour Papa de papier. Je voulais un dessin très réaliste mais lorsque j’ai su que c’était une petite fille qui l’avait réalisé j’ai accepté.

Réflexions diverses

Peu importe son âge on peut lire la littérature de jeunesse, et je préfère écrire les livres pour enfants car tout le monde peut les lire.

J’ai voulu faire cet ouvrage pour dénoncer les violences faites aux femmes et aux enfants.

Je ne veux pas faire de mangas car je dessine mal.

Visite de l’IME d’Eyjeaux le 14 février 2019

Nous sommes allés visiter l’IME d’Eyjeaux qui accueille des élèves handicapés.

        

     

On a porté un lapin qui s’appelait «Princesse » et on a brossé un lapin nommé «  Pampan ». Il y avait des poules, des poussins et une poule qui couvait des œufs. On a caressé des cailles.

      

On a donné à manger du foin aux moutons. Un bébé agneau s’appelait « Neige » car il est né un jour de neige.

            

On a vu une brebis qui allait avoir un bébé. Le vétérinaire est venu pour s’occuper d’elle.

On a vu des chèvres.

On est allés à l’atelier menuiserie et on a construit des nichoirs avec des vis, du bois et une visseuse électrique.

       

On a semé des graines de plusieurs sortes de tomates : tomates cerises, tomates vertes, bananas, poires noires. Dominique, le responsable du jardin, nous a expliqué qu’il récupère les graines sur les plantes fanées. Ensuite, il les met dans une enveloppe dans le noir. On peut les conserver comme cela pendant trois ans. Nous devrons nous aussi essayer de récupérer des graines pour les donner ensuite et conserver ces variétés de tomates.

 

Nous avons semé des graines de fleurs : des soucis et des œillets d’Inde. Nous avons rapporté nos semis en classe et pu observer quand les graines germent et deviennent des plantes.

      

Dominique nous a donné un petit livre pour apprendre à bien jardiner selon les saisons.

On a visité l’atelier lingerie : on a vu de grandes machines à laver et des fers à repasser suspendus.

A midi, on a pique-niqué avec des élèves de l’IME , c’était chouette. Il y avait aussi des jeux : des toboggans, des balançoires, des ballons, des vélos et une maison.

        

On a vu un documentaire sur la forêt.

Phrases dictées par les élèves de GS/CP/CE1.

Rendez-vous du côté de Masléon.

Mercredi 22 mai : rencontre avec Nadia Coste autrice de Papa de papier (prix passerelle) au collège de Châteauneuf (liaison CM 2 – 6ème)

Vendredi 24 mai : vote pour le prix je lis j’élis à la mairie de Châteauneuf. (liaison CM 2 – 6ème)

Vendredi 24 mai : réunion à l’école de Châteauneuf pour les parents d’enfants se rendant en sixième l’année prochaine.

Lundi 27 mai: commémoration dans le cadre des journées de la résistance, les enfants se rendront u monument de Masléon déposer une rose au monuments aux morts. Les parents y sont conviés à 11 h.

Mardi 28 mai: intervention de Madame Gauthier professeur d’anglais à Châteauneuf dans le cadre de la liaison école collège.


Jeudi 6 juin : Bibliothèque

Mardi 11 juin : Visite du collège de Saint Léonard.

Mardi 18 juin : Intervention de Philippe du Pays d’arts et d’Histoire.

Vendredi 21 juin: Rencontre inter-cycles et inter-écoles à Saint Denis des Murs. Si des parents sont disponibles, ils peuvent venir me le signaler pour nous aider à encadrer des groupes.

Vendredi 5 juillet: Fête de fin d’année à Masléon.