Divine Nanami

Mise à la rue à cause d’un père couvert de dettes, Nanami fait l’étrange rencontre d’un homme qui lui fait don de sa propriété. Ne cherchant qu’un toit sous lequel dormir, la jeune fille s’y rend sans se poser de questions. Elle ignore qu’en acceptant la requête de cet inconnu, elle vient de s’élever au rang de déesse et qu’elle se doit donc de s’occuper de son temple. Tomoé, serviteur et gardien du temple en question semble bien décidé, qu’en à lui, à trouver un moyen de la chasser.

28 Commentaires

Passer au formulaire de commentaire

    • anthéalussac sur 2 décembre 2011 à 8 h 01 min

    Ce manga n’est pas mon préféré, malgré des graphismes assez réussis notament Tomoé et Nanami mais je n’accroche pas vraiment ceux des feux-folets. Le scénario est un peu étrange, car le déroulement de la rencontre et du passé entre les personnages principaux montre un entêtement puéril, au lieu de faire le choix de l’entraide pour maintenir le temple et remplir leur rôle de dieu protecteur et de messager du temple ils se querellent de manière enfantine. Le scénario est aussi étrange au vu du comportement des divers personnages pendant que la déesse lave le sol les feux-folets jouent aux échecs ou aux dames, et toutes les personnes venant du pays des ombre tentent de la dévorer et quand elle n’est pas le plat principal c’est Tomoé qui veut faire frire un messager. Heureusement j’aime bien les personnages même si Tomoé est un peu sadique, que Nanami est trop imprévisible on la voit mal dans le rôle de divinité même si elle est gentille, elle est trop crédule pour voir les pièges et les dangers, Tomoé risque d’avoir du mal à la protéger. On rencontre également quelques moments humoristiques comme la poignée de main entre Tomoé et le poisson qu’il s’apprétait à vider et frire. L’atmosphère générale est particulière à l’image de ce manga un peu dérangé.

      • donzelotlola sur 19 janvier 2012 à 12 h 24 min

      Je suis d’accord avec toi à propos du scénario étrange. Je ne sais pas si c’est ce que tu as voulus dire, mais autant les personnages ont été travaillés, autant le scénario a été un peu laissé de côté (c’est du moins mon avis et l’impression que me donne le manga…). C’est vrai qu’il y a un peu d’humour (le rare passage où j’ai franchement ris étant celui de l’Ogresse) mais cela reste léger…c’est à peine si j’ai souri !

      L’idée était bien trouvée mais pas assez développée, peut être que la suite le sera plus?

      • anthéalussac sur 20 janvier 2012 à 17 h 31 min

      Je ne sais pas si la suite sera plus développée mais je ne compte pas la lire comme tu l’as dit. Je pense qu’on peut compter les moments où l’on rit sur les doigts d’une main. Et oui d’une certaine façon (pour le scénario j’entends), c’est comme s’il avait été traité en second plan alors on a l’impression (c’est la mienne, à chacun son ressenti), que le scénario tiré par les cheveux tente de s’adapter aux planches et non que les planches en découlent.

  1. La couverture du manga est très jolie, les couleurs attirent l’œil.
    Nanami est une jeune adolescente qui est très responsable pour son age car elle s’occupe de l’argent de son père. Au contraire, son père est très irresponsable : je trouve que laisser sa fille seule sans argent, sans la présence d’un adulte n’est pas un comportement normal.

    La venue de ce jeune homme propriétaire d’un temple est bizarre surtout qu’il propose à Nanami de lui donner son temple, c’est suspect. C’est étrange que Nanami accepte de s’y rendre, elle aurait due réfléchir avant d’y aller.

    Sinon, les personnages qui aident Tomoé sont très drôles mais un peu bêtes. Tomoé, lui, est naïf de ne pas aider Nanami.

    Donc je trouve que ce manga est marrant à certains moments et la morale est que nous devons jamais faire confiance à un inconnu.

    • jmonnetmanon sur 6 janvier 2012 à 17 h 06 min

    J’aime beaucoup ce manga et surtout l’histoire qu’il raconte, les graphisme sont très bien réussis notamment tomoé qui est très bien dessiné !

    • pagnolgaelle sur 10 janvier 2012 à 9 h 51 min

    Pour l’instant, de tous les mangas que j’ai pu lire, ce manga fait partie de mon trio de tête. Pourquoi? Des graphismes réussis, une histoire prenante et un humour assez percutant… Peut-être un petit point négatif : une histoire difficile à suivre parfois. A la fin de ce manga, j’ai réussi à trouver tous les personnages attachants, voir même sympathiques pour certains. On finirait presque par avoir de la pitié pour Nanami et son nouveau travail de déesse et j’arriverai presque à trouver des circonstances atténuantes pour Tomoé. Bref, je persiste et je signe, pour l’instant, Divine Nanami fait partie des meilleurs mangas.

    • giraudouxlaureline sur 12 janvier 2012 à 7 h 14 min

    C’est un manga très intéressant !

    L’histoire est vraiment recherchée, et les personnages ont vraiment des caractères totalement opposés, avec Nanami qui est un peu trop « bête » et Tomoé très sadique (et un peu énervant parfois…). Je dois dire qu’une relation Nanami/Tomoé ne serait pas étonnante… Peut-être que je me fais des films, mais ça se « sent » à plein nez… Après, libre à l’auteur de faire comme bon lui semble.
    Mon passage préféré est le moment où la déesse du lac (Naïade je crois…) vient avec son messager ! Et, plus précisément quand Tomoé menace de le frire ! Excellent..! J’ai aussi aimé quand Nanami apprend que, pour avoir Tomoé sous ses ordre, elle doit l’embrasser et sa réaction est, certes, prévisible, mais vraiment marrante. Enfin…

    Un manga intéressant, à lire si l’on veut rire !

      • anthéalussac sur 17 janvier 2012 à 16 h 36 min

      Je ne pense pas que tu te fasses des films. On voit souvent les personnages, qui au début ont l’air de se détester, finir ensemble car leur haine cache leur attirance réciproque. Il est donc possible qu’ils finissent ensemble mais pas tout de suite, l’auteur va certainement laisser mariner (pour ceux qui liront la suite en tout cas) : ce serait un bon moyen pour lui de piquer la curiosité du lecteur, car il peut tout aussi bien décider de ne rien faire de ce que l’on pense.

    • donzelotmanon sur 12 janvier 2012 à 17 h 21 min

    Je trouve le scénario un peu bizarre mais les dessins sont beaux je trouve et ça m’a donné envie de le lire jusqu’à la fin mais Nanami se préoccupe trop de Tomoé et je trouve donc dommage qu’elle ne fasse pas son rôle de déesse, vers la fin elle commence tout juste à le faire mais Tomoé est contre mais elle est têtue donc Nanami s’écarte encore de son rôle.

      • donzelotlola sur 19 janvier 2012 à 12 h 13 min

      C’est justement ce qui m’a plu dans le manga: l’entêtement de Nanami. C’est vrai, c’est surement sa meilleure qualité ! Je n’ai pas beaucoup aimé ce manga mais au moins, les personnages sont originaux !
      Mais que veux-tu dire par « ne fasse pas son rôle de déesse »? Après tout, à part au début, elle se débrouille très bien ! Même si Tomoé refuse qu’elle aide la princesse, ça ne veut pas dire qu’elle s’écarte de son rôle, en tout cas c’est comme ça que je le perçois…

      Mais après chacun son avis…

      • anthéalussac sur 20 janvier 2012 à 17 h 39 min

      Certes, être têtu peut être une qualité, corrige-moi si je me trompe Manon, mais on pourrait se demander qui est la divinité et qui est le messager, soit le serviteur. On peut comprendre que Tomoé interfère par moment pour la protéger, et sur ce point il a du boulot, mais là c’est presque comme s’il pensait pouvoir décider pour elle et par conséquent inverser les rôles et par extention écarter Nanami de sa mission de déesse

    • jmonnetmanon sur 14 janvier 2012 à 12 h 53 min

    J’ai beaucoup aimé ce manga, il est très agréable à lire , les personnages sont vraiment bien choisis. La couverture l’est aussi , elle donne envie aux lecteurs car les couleurs sont belles, vives, les personnages au centre, c’est génial.
    Le scénario :
    L’histoire est très bien ficelée bien construite , on ne s’ennuie pas quand on lit ce manga , on est vraiment pris dans l’histoire .
    Le graphisme :
    Les dessins sont très très beaux, il y a de l’originalité, Tomoé avec les oreilles de chien est très bien fait, l’ogresse est bien dessinée, et Nanamie est très jolie.

    • arsonvalnicolas sur 16 janvier 2012 à 9 h 39 min

    Ce manga est très intéressant. Il nous présente les différentes croyances japonaises avec l’aventure que va vivre Nanami au côté de Tomoé. Nanami débute dans un rôle de déesse qu’elle ne maîtrise pas très bien, ce qui exaspère Tomoé. Même si ces deux personnages ne s’entendent pas, ils vont devoir coopérer et il n’est pas fréquent de voir une telle relation quand on sait que deux mondes les séparent. Cela apporte un peu de piquant à l’histoire. Le côté humoristique est très prenant, notamment avec l’incapacité de Nanami en tant que déesse et la grande patience de Tomoé, qui perd malgré tout son sang froid. Les graphismes sont très beaux et donnent du plaisir à lire ce manga.

    C’est donc un manga que je conseille absolument.

    • Héloloup sur 24 janvier 2012 à 19 h 37 min

    J’ai beaucoup aimé Divine Nanami bien que je n’aime pas vraiment les Shojo. C’est un manga que je conseille, même si il n’est pas très simple à suivre à cause du vocabulaire que l’on doit aller regarder dans le petit lexique à la fin. J’aime bien le graphisme de l’auteur (Julietta Suzuki) : il est un peu particulier mais j’aime bien. Je recommande ce manga aux autres lecteurs de mangas .

    • Zoéafrance sur 2 février 2012 à 10 h 08 min

    Personnellement, j’ai énormément accroché au Manga « Divine Nanami ». Ce mélange de tradition japonaise et d’éléments comiques font de ce manga le meilleur de la sélection ! Les querelles de Nanami et Tomoé son généralement fondées sur un rien et cela ajoute une petite touche de fantaisie à ce manga qui est autant adapté aux filles qu’aux garçons ! Le seul regret que j’ai eu, c’est de savoir que Nanami finirait par embrasser Tomoé… Moi qui aime le suspense …C’est dommage !!!
    Bon, en ce qui concerne le graphisme je le trouve vraiment formidable, quelle réussite !!! C’est surprenant ! De plus, on arrive directement à identifier le caractère et l’humeur des personnages. En ce qui concerne l’histoire, elle est légèrement déjantée, pleine d’action et de romance, j’adore ! Désormais, je vous laisse juger vous-mêmes !

      • anthéalussac sur 15 février 2012 à 14 h 44 min

      Elle ne l’a embrassé que pour qu’il devienne son messager. Qui sait, peut-être qu’elle l’embrassera de nouveau mais pour une autre raison… Tout est possible avec les auteurs.

    • PagnolFanny sur 12 février 2012 à 20 h 44 min

    Ce manga est très original !!
    Il a plu, et plaira certainement à beaucoup d’autres encore, par ses aspects fantaisistes, où se mêlent devoir et amour.
    Nous arrivons très vite à entrer dans l’histoire. Nous sommes aussi dégoûtés que l’héroïne qui se fait lâchement abandonner par son père et nous la suivons avec intérêt se débattre tout du long avec ses sentiments ! x)
    Ce manga se lit facilement et rapidement, le dessin est très sympathique, les personnages sont attachants. Bref, que demander de plus si ce n’est la suite ?? 🙂

    • pagnoleva sur 18 février 2012 à 12 h 23 min

    Ce manga est super. Il m’a beaucoup plu et je pense qu’il plaira à beaucoup de monde. C’est un de mes mangas préferés parmi la sélection. J’aime beaucoup l’histoire. On est très vite happé par l’intrigue. Les graphismes sont sympathiques. J’espère connaître la suite rapidement! !

    • mathildeledorat sur 22 février 2012 à 22 h 59 min

    J’ai vraiment beaucoup aimé ce manga, le graphisme est attrayant et plutôt sympathique. Le scénario axé sur la culture traditionnelle japonaise m’a beaucoup plus et les traits de caractères des personnages sont très attachants. Le point faible de cette série est la ressemblance à certains moments avec « Fruit Basket » ( surtout au niveau du comportement de l’héroïne : un peu trop niaise à mon goût) mais cela reste un des mangas que j’ai préféré de cette sélection.

    • giraudouxmorgan sur 15 mars 2012 à 11 h 38 min

    L’histoire n’est pas intéressante et le dessin est vraiment gamin

    • giraudouxkevin sur 15 mars 2012 à 11 h 42 min

    Ce manga m’a beaucoup déçu. Malgré une histoire plutôt originale, les dessins sont trop simples.

    • Judith sur 15 mars 2012 à 11 h 58 min

    Un graphisme classique du manga, pas excellent mais pas désagréable non plus.
    Les personnages sauvent un peu la mise, malgré un scénario lui aussi classique. Les caractères sont intéressants, on a envie de voir comment ils réagiront aux différents évènements.
    Néanmoins ce n’est pas le manga sur lequel je me ruerai en le voyant. Un peu trop fleur bleue, classique encore une fois du shôjô, qui ne se démarque pas des autres. C’est dommage. Espérons que la suite nous démontrera le contraire.

    • gingouinmanon sur 20 mars 2012 à 8 h 50 min

    En voyant ce manga je m’attendais à une histoire d’amour monotone et sans rebondissements mais le personnage principal n’est pas ordinaire du tout avec ses problèmes. Mais bientôt une nouvelle histoire va commencer pour elle, qui ne s’y attendait pas du tout, surtout dans ce genre d’endroit avec ce genre de personne particulière. Je trouve le graphisme très intéressent et il met très bien en valeur les traits particuliers des personnages.
    L’histoire est bien montée même si il y a de petites confusions, les grandes surprises quant à elles ne sont pas du tout désagréables mais elles créent une ambiance dynamique !
    La suite nous donnera plus de précision sur cette histoire complètement folle !

    • loewylycmanon sur 26 mars 2012 à 9 h 10 min

    Je n’ai pas aimé du tout ce manga car ça parle de la pauvreté. Son père a des dettes partout et laisse sa fille toute seule même si elle a 18 ans. Pour moi, c’est irresponsable. Elle sait toutefois bien se débrouiller pour l’argent, les dettes, les études. Les dessins sont bien détaillés, le scénario un peut moins. Je n’ai pas aimé du tout ce manga même s’il a une suite.

    • vaillantfrancois sur 30 mars 2012 à 8 h 43 min

    je n’ai pas aimé l’histoire qui ne m’a pas inspiré. C’est l’histoire d’une fille abandonnée par son père à cause de l’argent et qui rencontre un homme qui lui donne un plan, situant sa maison. Il lui demande d’y habiter : après être arrivée là-bas, elle fait la connaissance des occupants de la maison et elle est proclamée prêtresse. J’ai trouvé les illustrations et le scénario enfantins.

    • giraudouxquentin sur 31 mars 2012 à 13 h 49 min

    Un scénario plutôt original, des dessins assez sympathiques à regarder mais qui pourraient être approfondis un peu plus. Les personnages sont assez attachants : Nanami (la gentille) et Tomoé (le sadique) se disputent tout le temps, et quand on pourrait croire qu’ils vont enfin faire la paix, l’un des deux se permet de faire une vacherie à l’autre. On se doute que ces deux personnages vont mettre un certain temps à construire une relation stable et solide.
    Pourtant, je n’ai pas accroché à ce manga. Le scénario est assez simple. Je trouve que Nanami met peu de temps à se remettre de la disparition de son père et qu’elle devient un peu rapidement la nouvelle déesse. De plus, ce manga contient de l’humour mais en faible quantité. Quelques passages font sourire (l’épisode de l’ogresse ; la dispute entre Tomoé et le messager de la déesse du lac) mais sans plus. Les deux feux follets, quant à eux, ne servent à rien, du moins à pas grand chose. Ils regardent Nanami travailler sans rien faire pour l’aider. La seule utilité qu’ils ont eu dans le manga est d’apporter les trois parchemins à Nanami lorsqu’elle a été faite prisonnière par l’ogresse.

    • loewylycannaïg sur 1 avril 2012 à 14 h 10 min

    Je trouve ce manga moyen. L’histoire n’est pas mauvaise car c’est original qu’une jeune fille devienne déesse du jour au lendemain. Par contre, j’ai beaucoup moins appréciée les dessins, que je trouve trop efféminés pour le garçon et trop simplifiés en général.

    • stexuperyguillaume sur 15 avril 2012 à 16 h 04 min

    je vais rejoindre certains d’entre vous en disant que ce manga m’a vraiment déçu, en trouvant le scénario trop simple, et peu d’humour présent .

Les commentaires sont désactivés.

Afficher les mentions légales | Conditions générales d'utilisation | Aide à la rédaction du registre de traitement
Nom et adresse de l’établissement scolaire
Nom du directeur de la publication
Nom du responsable de la rédaction
Nom et adresse du fournisseur d’hébergement