Cat Street

Keito ne va plus à l’école depuis ses neuf ans. Sa vie d’enfant star a basculé lorsqu’elle a été trahie par sa meilleure amie. Mais tout redémarre lorsqu’elle entre dans une école très spéciale : « El Liston ». Arrivera-t-elle à retrouver le goût de vivre ?…

14 Commentaires

Passer au formulaire de commentaire

    • leylafrance sur 24 janvier 2011 à 17 h 42 min

    Personnellement je n’approuve pas ce manga. Le graphisme est loin d’être excellent. Moi qui suis une fille qui adore les shojo, je trouve celui-ci très ennuyeux, l’ histoire est très confuse de plus il y a des flash back sans arrêt qui sont difficilement repérables ce qui gâche encore plus l’histoire. J’ai presque failli ne pas le terminer tellement ce manga était ennuyeux, mais j’ai quand même aimé la fin qui commencait à avoir plus d’action. tout ça pour dire que ce manga ne sera en aucun cas le gagnant.

    • djamelfrance sur 26 janvier 2011 à 12 h 43 min

    Ce manga est bien (même si c’est pour les filles), bien qu’il soit lent dans l’histoire. Les « FlashBack » de Cat Street sont trop longs à mon goût. Voila, sinon je ne pense pas qu’il puisse arriver 1er.

    • noemielussac sur 27 janvier 2011 à 8 h 13 min

    Cat Street est un manga centré sur la vie affective racontant l’histoire de Keito une ex-jeune actrice populaire qui, suite à un incident sur scène, se referme sur elle-même et vit en marge de la société. Un jour, alors âgée de 17 ans, elle fait la connaissance d’un professeur qui la convainc d’intégrer une école libre, El Liston, qui rassemble des jeunes gens rejetés par la société.
    Elle y rencontre de nouveaux amis, en qui elle peut avoir confiance, et qui l’aident à donner un sens à sa vie.
    Si l’incipit fait vibrer d’émotion et apporte un bon ton dramatique, la suite n’est rythmée que par des dialogues plats et des sentiments aussi superficiels que minces qui n’apportent pas l’atmosphère voulue.
    Pourtant le début était bien mené et nous comprenions rapidement les circonstances, les causes et les effets.
    Mais l’inspiration s’essouffle et l’intérêt se meurt au fil des pages.
    Malgré tout, cette histoire peu originale est compensée par la présence de quelques personnages charismatiques (Momiji en est un bon exemple) dont, malheureusement, le personnage principal ne fait pas partie. En effet, Keito a un caractère peu définie qui agit toujours de manière illogique ce qui empêche l’identification du lecteur. Sa passivité peut très bien se comprendre par sa position de « Hikki » mais pas son ignorance qui frôle parfois les limites de l’imbécillité, et l’excuse : « Je ne suis allée qu’en primaire » est bien maigre car déscolarisée ne veut pas dire inculte. Les situations comiques dans lesquelles elle se trouve donne un peu de fraîcheur au manga mais tourne autour des deux mêmes personnages : Taiyou et sei qui sont, avec Momiji, les seuls personalités fortes de cette histoire.
    L’univers graphique, quant à lui, est facile d’accès et nous plonge dans un Tokyo surpeuplé et isolé à la fois, avec une impression de solitude et d’intimité qui se balance en fonction des personnages.
    Les habits des protagonistes sont soignés avec des ornements intéressants tout comme les croquis de Momiji.
    Je pense que le premier tome se suffit à lui-même et que la fin ne donne aucune intrigue pour un deuxième tome alors je conseillerais plutôt de se satisfaire du premier sans attendre un rebondissement miraculeux à sa suite.
    Mais cela n’est que ma pensée, à vous de juger par vous-même et pour cela il n’y a qu’une seule solution: LISEZ!

    • fannypagnol sur 27 janvier 2011 à 9 h 09 min

    Je n’aime pas trop les dessins mais l’histoire est plutôt sympa.
    J’ai un peu de pitié pour elle quand sa copine Nako la laisse tomber….
    J’aime bien mais ce n’est pas mon préféré. Voilà ^^ c’est tout ce que j’ai à dire pour celui-ci. A suivre…

    • maximepagnol sur 3 février 2011 à 14 h 52 min

    Bon manga même si c’est un manga pour filles. Le scénario de Cat Street, basée sur des faits qui pourraient être réels (le passé de Naké, dans le monde du spectacle, qui était glorieux jusqu’à ce qu’elle se fasse doubler malheureusement par une autre fille), me plaît beaucoup. Le côté négatif du manga est le dessin : je suis totalement d’accord avec Fanny et Leyla, les dessins sont bof, bof !! Je trouve les yeux de l’héroïne trop gros, ce qui me donne mal à la tête (MDR). Mais bon, ce premier tome me donne quand même envie de lire la suite…

    • Greglmb sur 8 février 2011 à 10 h 51 min

    Alors Keito une fille qui était une fille très populaire étant petite mais à la fin a raté sa voie et vit dans la lassitude tous les jours !! Puis elle découvre un lycée pour des jeunes un peu comme elle des gens qui ne sont pas comme les autres, qui ne jugent pas!! Franchement ce manga est bien j’ai vraiment bien aimé l’histoire j’espère qu’il y a une suite!!! 😀

    • cynthia pagnol sur 8 février 2011 à 13 h 53 min

    J’ai beaucoup apprécié ce manga pour filles. J ‘aime bien l’histoire et je me suis attachée aux personnages. Ce premier tome me donne envie de lire la suite.

    • mahaliapagnol sur 14 février 2011 à 10 h 04 min

    Ce manga est bien . Nous compatissons pour Keito car je pense que chancun peut avoir la peur de se faire doubler. Keito est très attachante et nous comprenons bien ses sentiments. L’auteur s’est inspirée de faits réels , ce qui rend l’histoire réaliste et proche de nos sentiments . Le graphisme n’est pas exceptionnel , mais pour l’histoire j’ai bien aimé ce manga !!!

    • anthéalussac sur 14 février 2011 à 12 h 51 min

    Cat street m’a assez ennuyé et de manière générale il y a peu de passages qui m’ont plu. Ce scénario, bien qu’original, n’est pas très intéressant. L’histoire de cette fille de neuve ans marquée par une trahison dans un milieu qui n’est qu’apparence, n’est pas ce qu’il y a de plus originale dans ce milieu. La chose original consiste en cette école pour les personnes qui ne peuvent suivre une scolarité normale « El Liston » et les membres de cette école qui vont l’aider à revenir parmi les autres. Le graphisme est déjà mieux que l’histoire. L’ambiance générale de ce manga permet de stopper la lecture sans aucune difficulté car il n’est pas très captivant.

    • kamdialussac sur 16 février 2011 à 18 h 27 min

    Ce manga est vraiment très bien, l’histoire est très émouvante (sa peur, ces angoisses, surtout que naké veut redevenir la fille joyeuse et insouciante d’avant). Par contre je suis assez d’accord avec les autres : les dessins ne sont pas très impressionnants, surtout la page de couverture. Mais ça donne quand même envie de savoir la suite…

    • clemencelmb sur 8 mars 2011 à 14 h 40 min

    L’histoire de ce manga ou shôjo m’a touchée par son histoire et le thème que l’auteur aborde, celui des hikikomori (des adolescents japonais qui restent cloîtrés chez eux, à la différence des otaku qui eux restent aussi beaucoup chez eux mais pas tout le temps et qui ont une véritable passion pour les mangas ou les jeux vidéo).
    C’est un thème qui est rarement abordé, je ne connais que « Bienvenue à NHK » sur ce sujet.
    Par contre, j’ai lu d’autres mangas sur les brimades dans les collèges et lycées japonais (« Life » ou encore « Hana yori dango » du même auteur que « Cat Street »). C’est un thème intéressant car c’est un problème assez courant dans la société japonaise.
    Par contre, je n’ai pas trop aimé le graphisme, j’ai trouvé les dessins assez simples.
    J’ai bien aimé les personnages principaux, l’héroïne bien sûr, mais aussi les trois autres qui essaient de la sociabiliser ; et bien sur j’ai adoré l’histoire d’amour qui grandit de plus en plus. ^^

    • élèvelussac sur 26 mars 2011 à 18 h 05 min

    je n’ai pas vraiment apprécié ce mangas je trouve l’histoire légèrement ennuyeuse, j’ai bataillé pour pouvoir lire la fin. le graphisme n’est pas super bien réalisé mais y a une limite à tout. Les flash-backs nous font un peu perdre le fil de l’histoire et on s’y perd un peu on ne sais pas ou est le présent du passé. Mais l’histoire a quand même un fond sensible qui raconte la vie d’une jeune qui a été détruite par le show-business quand elle était plus jeune. je ne sais pas quoi penser de cette histoire .

    • helenelmb sur 4 avril 2011 à 11 h 38 min

    Le cas de Cat street est assez intéressant car pour ma part ce livre n’est vraiment qu’un tome de présentation l’histoire est très longue à débuter, ce qui explique que certains pourraient le trouver ennuyeux cependant c’est un manga très intéressant de part la mentalité de certains personnages. Ces dessins sont trop vides et il est vrai que les flash back sont beaucoup trop longs…
    Il reste pourtant un excellent manga car il sont peu ceux qui arrivent à retranscrire par le dessin et l’écrit certains vices de notre propre société. merci Yoko Kamio

    • eliselmb sur 6 avril 2011 à 8 h 58 min

    J’ai adore l’histoire très émotive, touchante et injuste. Une histoire différente des mangas pour filles qui racontent toujours une rencontre amoureuse. Il y a aussi le dessin qui est poussé sur les expressions du visage et sur les vêtements. Je trouve la fille ordinaire mais tellement charmantes sur les gestes d’enfant. J’ai même envie de lire la suite tellement la fin nous laisse sceptique sur la suite, on ne peut pas deviner ce qui va se passer. Je le conseille à toutes les fans de manga.

Les commentaires sont désactivés.

Afficher les mentions légales | Conditions générales d'utilisation | Aide à la rédaction du registre de traitement
Nom et adresse de l’établissement scolaire
Nom du directeur de la publication
Nom du responsable de la rédaction
Nom et adresse du fournisseur d’hébergement