ATELIER DESSIN DE PRESSE DU DEFIBLOG

Nous avons bénéficié d’un atelier dessin de presse avec Lily la Fronde, elle est dessinatrice de dessins de presse. 

Le dessinateur a le droit de déformer, de triturer l’actualité, la comparer et de donner son point de vue, à l’inverse de l’article de presse.« Le dessin de presse veut faire réagir, lancer des débats » dit Lily La Fronde. 

Elle nous a expliqué plusieurs procédés de dessins de presse:

– Allégorie : c’est un symbole
– Anachronisme : c’est un mélange d’époque
– Caricature : c’est une exagération des traits, déformer, défigurer
– Détournement : détourner une œuvre ou un symbole connu
– Ironie : faire comprendre le contraire de ce que l’on dit
– Métaphore : termes concrets
– Paradoxe : pour pousser des choses à l’absurde
– Métonymie : représenter une partie pour symboliser un tout. (ex: barreaux de prison)

Ainsi que d’autres…

Elle nous a montré des dessins pour illustrer ces procédés.
Les dessins de presse permettent d’exprimer l’actualité sous une autre forme, de frapper les esprits.

Nous avons la chance de vivre dans une démocratie, mais certains pays n’ont pas cette chance :
Raima était une dessinatrice du Venezuela qui a été licenciée car elle n’avait pas le droit dessiner le président du Venezuela. Dorénavant pour le représenter elle dessine une banane avec une couronne.

A la fin de cet atelier, elle nous a incité à dessiner sur des thèmes de l’actualité.

                                                                                                                                 Maïlisse, Solène, Zoé

Quelques dessins:

Voici le dessin de Clara sur la lutte contre le harcèlement scolaire.

Voici le dessin de Maïlisse contre l’inégalité entre les riches et les pauvres.

 

Voici le dessin de Zoé qui parle des milliardaires américains qui financent des campagnes de désinformation en Europe.