Le chômage de l’Union Européenne n’est pas prêt de disparaître

source: flickr de Dominique Pipet

Les mesures pour favoriser l’emploi ont échoué en Espagne et en Grèce,  leurs chômages respectifs atteignent désormais 24% et 22%. Dans le reste de l’Europe, la situation est évidemment moins grave mais le chômage est en hausse en France et en Italie (de plus en plus accentué en Italie) et amorce à peine sa baisse au Royaume-Uni. Seule l’Allemagne arrive à faire baisser son taux de chômage. Avec plus de 24,7 millions de personnes sans emploi, le chômage dans l’Union européenne est de 10,2 % en mars 2012 selon des chiffre donnés début mai 2012 par l’office européen de statistique Eurostat. Ce taux est en augmentation par rapport à il y a un an : il était de 9,9 % en mars 2011. 17,3 millions d’européens sont au chômage dans la zone euro, ce qui correspond à une augmentation de 169 000 personnes par rapport à février 2012. Comparé à mars 2011, le chômage a augmenté de 1,73 million de personnes dans cette même  zone. En France, le taux de chômage stagne à 10 % depuis janvier 2012, en Allemagne, il est resté à 5,6 % sur la même période. Tout ceci pour dire que le chômage en France et dans l’Union Européenne n’est pas encore prêt de disparaître.

Nicolas & Dylan