Risque de peine de mort pour un soldat américain ayant tué 17 afghans.

FlickRUn soldat américain, Robert Bales de 38 ans, aurait tué 17 afghans, dont plusieurs femmes ,9 enfants et fait six tentatives de meurtre. Il vient d’être rapatrié aux États Unis pour y être jugé.

Le soldat s’est rendu lui même, il a d’abord était transféré sur une base américaine au Koweït et fut placé en détention dans une prison militaire, avant d’être jugé. Sa culpabilité dans l’assassinat de 17 afghans va devenir officiel dans la journée. On ne connait toujours pas les raisons qui ont poussés le soldat à commettre ces crimes.

Il y a de fortes chances que Robert Bales soit reconnu coupable, et donc qu’il encoure la peine de mort. Robert Bales souffre d’amnésie, selon ses avocats. Il se souvient de peu de chose de ce qui est arrivé. «Il se souvient du début de la soirée et d’après , mais il ne se souvient pas de ce qui s’est passé entre les deux», a déclaré Me Browne sur la chaîne CBS.

Le soldat va comparaitre à une audience préliminaire avant d’être surement renvoyé devant une cour martiale. Les seuls éléments qui pourraient l’innocenter devant les juges, seraient de prouver que ces meurtres n’ont pas été commis avec préméditation et qu’ils seraient dus à des problèmes de stress post-traumatique. Ainsi sa peine pourrait être réduite à une peine de prison à vie et une libération conditionnelle au bout de 10 ans de réclusion.

Interview sur la peine de mort