Mohammed Nabbous, un Héro ?

Nous allons vous présenter la pièce maîtresse de la révolution libyenne, celle d’une personne ordinaire, qui, a elle seule a changé a jamais l’histoire de son pays (la Libye).

Son action médiatique en faveur de la révolution libyenne a été particulièrement efficace, car elle a permis aux télévisions étrangères de percevoir en direct les événements dramatiques qu’ont vécu les familles libyennes au moment où les pro-Kadhafi tentaient de reprendre Bengazi.

Il a pu diffuser des images de guerre et raconter se qui se passe vraiment en Libye, il a tenté de faire face a Kadhafi et faire bénéficier a son pays la démocratie par le moyen d’Internet qui est visité par grand nombre personne dans le monde entier.

Il est tué le 19 Mars 2011 à Benghazi par un sniper alors qu’il filmait, les attaques de l’armée libyenne et les destructions des bâtiments civils sous les Bombardements pour diffuser des vidéos en direct sur sa chaîne d’information en continu. Il laisse derrière lui sa veuve enceinte Perditta.

Mohammed Nabbous est un véritable héro, grâce à lui la révolution Libyenne s’est faite entendre dans le monde entier.

Malgré la censure des journaux par le dictateur « Mouammar Kadhafi » il a su faire preuve d’un courage exceptionnel, car il est parvenu a échapper aux milices de M.Kadhafi.

La plupart des Libyens considèrent Mohammed Nabbous comme un héro.

Biographie de Mohammed Nabbous

Il est né le 27 février 1983.

Il est mort le 19 mars 2011.

C’est un blogueur libyen, un journaliste citoyen et ingénieur en télécommunications de profession à Benghazi en Libye.

Le 17 février, au début de la révolution Libyenne.

Il a crée la première station de télévision privée établie en territoire contrôlé par le Conseil national de transition : « Libya Alhurra TV ».

Il est le second reporter à mourir pendant les conflits entre les rebelles et les forces de Kadhafi.

La semaine dernière, un caméraman d’Al-Jazeera avait aussi été tué dans une embuscade près de Benghazi.

Il a recueillit des informations à travers la vidéo en fournissant des commentaires sur le bombardement de la centrale électrique de Benghazi et l’explosion du réservoir de carburant du 17 Mars.

Il a été perçu comme la face de la révolution libyenne et a été l’une des premières personnes à être interrogées par les journalistes occidentaux.

De : Mehdi et Lucas