FN : Une polémique extrême !

Notre vision de la situation

D’après un sondage porté sur les présidentielles 2012, dirigé par lfop, le FN, présidé par Marine Le Pen, serait en tête avec 23 % des votes. Celle-ci a su regagner la confiance d’une partie des électeurs de l’extrême droite qui avaient délaissé temporairement Jean-Marie Le Pen. Il semble que ses discours aient trouvé une résonance auprès d’une partie des citoyens votant traditionnellement à l’extrême droite, mais aussi auprès d’autres citoyens sensibles aux problèmes liés aux conséquences de la mondialisation.

En tous les cas: l’arrivée d’un personnage politique plutôt dérageant pour une partie de la classe politique perturbe le jeu politique à la veille des élections présidentielles. Comme on le sait, tous les cinq ans, l’élection présidentielle est un nouveau combat pour les différents partis et un choix délicat pour la population française. En effet, d’années en années, les français paniqués par les problèmes économiques quotidiens, votent généralement vers les extrêmes. C’est pour cela, que l’on peut expliquer ce sondage qui fait polémique. De plus, on peut traduire les résultats de ce sondage par le mécontentement des français envers leur président,  dont l’opinion du peuple ne cesse de baisser. En effet, celui-ci se fait remarquer dans plusieurs affaires ou débats important tels que l’affaire clearstream ou le débat sur l’identité national.

Ces résultats sont le miroir de la peur et de l’inquiétude des français. Même si Marine Le Pen est en tête des sondages, cela ne changera pas ses véritables pensées qui panique les électeurs…