La liberté d’expression dans le monde

On a défini il y a peu de temps ce qu’était la liberté d’expression.La liberté d’expression n’est pas la même dans tous les pays du monde. On a de la chance d’être dans un pays où cette liberté est réelle.

source image:clemi.fr

source image:clemi.fr

Parlons en un peu, de cette liberté d’expression.  Il y a des pays où la liberté  d’expression  n’existe pas.  Les pays qui en sont victime sont la Chine, l’Iran, l’Arabie Saoudite, le Soudan, la Somalie, le Yémen, la Syrie, le Turkménistan, l’Ouzbékistan, le Laos, Cuba. Ces pays-là en sont gravement victimes.

Il y a plusieurs personnes qui souffrent de la non-liberté d’expression:

  • Censure des journalistes : les journalistes n’ont pas le droit de faire des articles sur certains sujets qui dérangent le pouvoir ou qui le critiquent.
  • Censure des artistes : les auteurs n’ont pas le droit d’écrire des livres qui rapportent des faits cachés à la population, il est interdit aux cinéastes de tourner des films contenant des propos dérangeants pour le pouvoir et le gouvernement…
  • Censure des citoyens :  les citoyens n’ont pas le droit des se plaindre, d’écrire ce qu’ils pensent sur leurs blogs.

Dans tous ces pays, les personnes qui osent s’exprimer sont souvent maltraitées, ont des amendes, sont emprisonnées, et même parfois condamnées à mort.

Article rédigé par Louise et Amélia

Vous aimerez : L’agenda

 Au CDI, j’ai lu ce livre et je l’ai adoré ! Alors j’aimerais vous le présenter :

Source image : amazon.fr

Source image : amazon.fr

L’histoire : Le jeudi 24 février,un jour un garçon nommé Jérémie va au CDI et il voit un agenda. Il le feuillette et est très impressionné car, il y a plein de couleurs,de petits mots…Il le prend et l’emmène chez lui. Tous les soirs il le lit sans s’en lasser. Au bout d’un moment il culpabilise et se dit qu’il doit le rendre. Mais à qui ? Alors, il mène l’enquête parmi les filles de sa classe. Comme sa recherche n’aboutit pas, il cherche dans tout le collège mais ne trouve pas la personne à qui appartient cet agenda…

Mon avis :J’ai beaucoup aimé ce livre car il y a du suspense : on ne sait pas vraiment ce qui est vrai, ce qui est faux. Par contre il était un peu compliqué car à la fin tout se mélange !

La fiche d’identité du livre :

  • Auteur : Hélène Montardre                  
  • Editeur: Rageot
  • Illustrateur: Sophie Ledesma
  • Collection: Rageot romans
  • Cote pour le retrouver au CDI : R MON

Article écrit par Amélia Savignac et Louise Barbarin

Star Wars : la renaissance d’une légende

Star Wars est une série culte de films de science fiction.

Image libre de droit : francebleu.fr

Image libre de droit : francebleu.fr

Cette série a commencé dans les années70 (exactement en 1977) avec une première trilogie dont le premier film s’intitule « Un nouvel espoir ».

La musique composée par John Williams devient rapidement une musique culte !

Une nouvelle trilogie nommée la « prélogie » sort en salles dans les années 90, avec comme premier film « La Menace fantôme », c’est là que nous avons découvert le père de Luke Skywalker, le héros de la première trilogie.

En 2012 Disney a racheté les films Star wars (LucasFilms) pour 4.05 milliard de dollars !

En 2015, plus précisément le 16 décembre, Disney a sorti Star Wars 7 : « Le Retour de la Force ». Une bonne occasion pour redécouvrir cette série géniale qui a marqué tous les fans de science-fiction.

Lucas Moulin et Théo Fouillade

Parlons un peu de Christian Grenier

Au CDI nous avons trouvé des livres de Christian Grenier. Nous en avons lu la plupart et nous les avons adorés ! Nous allons vous parlez de lui :

source :m-e-l.fr

source :m-e-l.fr

Christian Grenier est né à Paris en 1945. Depuis 1990 il vit de son écriture dans le Périgord, pas loin de la corrèze. En 1993 , sa fille le met au défi d’écrire un polar (ndlr : un polar est un livre policier).

Il décide alors  de mettre sa propre fille en scène, déguisée en lieutenant de police stagiaire , dans un « roman policier en 5 actes », Coups de théâtre , où lui-même apparaît en inspecteur vieillissant.  Ainsi naissent les personnages de Logicielle et Germain Germain-Germain. Encouragé par ses lecteurs (et par sa fille !) il récidive avec L’Ordinatueur, où Max se révèle un adjoint fidèle , attachant et … possessif !

Depuis 10 ans, la jeune informaticienne mène enquête entre Paris et le Périgord, dans l’Histoire (Mort sur le net) , dans le milieu de l’informatique ( Big Bug) dans celui des orchestres symphoniques (arrêter la musique) , sur le net (@ssassins.net) ou encore sur l’île de la Réunion (simulator) et même dans un futur menacé par le changement climatique (cinq degrés de trop).

Si cet auteur vous tente, au CDI vous pourrez  trouver 37 livres de Christian Grenier dont « La  grande guerre des poireaux », les enquêtes de Logicielle et bien d’autres…

La biographie de cet auteur  à été largement puisée dans ce livre :

Grenier,Christian. L’ordinatueur. Rageot , 2011, heure noire.

 

Article rédigé par Louise Barbarin et Amélia Savignac

Souvenirs d’Allemagne

Du 1er au 8 décembre les élèves de 5ème B et D et de 4ème D et E sont partis à Erlangen, en Allemagne. Voici le déroulement du voyage et les impressions des élèves.

Photo Simon Meyer

A la patinoire ! Photo Simon Meyer

Nous sommes partis d’Objat le 1er décembre à 5h30 du matin et le voyage à duré 16h ! On est arrivé à Erlangen à 21h30.
Le 1er jour, certains ont assisté aux cours de nos correspondants allemands et d’autres ont visité le musée Siemens.
En Allemagne, les cours durent 45 minutes, ils sont très bruyants. À Erlangen l’école commence à 8 h et se termine au plus tard à 15h si les élèves ont des cours particuliers.
En sport les filles et les garçons sont séparés.

Nous avons visité quelques musées et une églises protestantes mais on n’a pas pu faire le marché de Noël de Nürnberg. Nous avons passé beaucoup de temps avec nos correspondants, en famille.

Nous avons interrogé quelques élèves sur leurs séjour et  pour connaître leurs impressions sur leur correspondant :

Elsa: « j’ai bien aimé ce séjour, mon correspondant parlait bien français, beaucoup plus que nous l’allemand. »

Clémence : « ma correspondante était sympa et elle parlait très bien le français, on faisait beaucoup d’activités l’après-midi et le weekend ».

Laura: »j’ai adoré, ma correspondante parlait bien français mais pas ses parents ! ».

Coralie : « j’ai bien aimé car ma correspondante était sympa. Et ont s’est bien amusées toute la semaine ».

Lit-on encore des romans à l’adolescence ?

On entend que les jeunes ne lisent plus, ou qu’ils ne lisent plus de romans. Nous avons voulu savoir si les élèves du collège lisent encore. Nous avons fait un sondage sur 100 élèves de 5e.

 

Ce sondage montre que, en moyenne, 50% des élèves de cinquième lisent des romans. (Donc, si on comprend bien, certains élèves ne lisent même pas les livres demandés par les professeurs !)

Diagramme

Dans ces 50 %, 80% lisent par plaisir et seulement 20% par contrainte.

Pour tester les goûts des élèves de cette génération nous avons choisi 5 romans dont tout le monde connaît les titres et avons demandé aux élèves s’ils les avaient lus, il s’agissait soit de best-sellers, soit de grands classiques : Harry Potter, L’épreuve(Une trilogie dont le premier tome s’intitule Le Labyrinthe) , Hunger Games, le seigneur des anneaux et le Petit prince.

Résultats :

36% on lu au moins un tome d’Harry Potter. L’épreuve et Hunger Games on été lu par 15% des élèves interrogés environ. 20% on lu le Seigneur des Anneaux et 54% on lu le petit prince, en majeure partie par obligation (livre étudié en cours).

Harry Potter. Source : amazon.fr

Harry Potter. Source : amazon.fr

Nous avons choisi également 5 auteurs très connus dans la littérature jeunesse et leur avons demandé s’ils avaient lu au moins un livre de ces auteurs : Roald Dahl (Matilda, Charlie et la chocolaterie…), Jean-Claude Mourlevat (La rivière à l’envers, A comme voleur, Le combat d’hiver…), Jules Verne (20 000 lieues sous les mers, cinq semaines en ballon…), J-K Rowling (les Harry Potter) et Pierre Bottero (Les mondes d’Ewilan…)

Résultats :

Roald Dahl a été lu par 52 %des élèves interrogés.

Jules Verne et J. K. Rowling ont plu a 36% des élèves sondés, qui ont lu au moins un livre de ces auteurs.

22% ont lu un livre de Mourlevat.

Seulement 10% on lu un livre de Pierre Bottero.

Il semblerait que les élèves se divisent en deux catégories : ceux qui ne lisent pas du tout et ceux qui lisent beaucoup. A l’adolescence, soit on est un vrai lecteur, soit on a complètement abandonné la lecture.

Résultats du cross académique

Le mercredi 9 décembre a eu lieu le cross académique de Limoges, au site de la base Fougeras.

Photo Arnaud Guitart.

Photo Arnaud Guitart.

Le collège d’ Objat a eu 2 équipes de qualifiées, une équipe de benjamines et une de benjamins, de 5 élèves chacune. Les élèves étaient accompagnés par M.Guitart

Les élèves qualifiés :

Les élèves présents étaient Fanny Germain, Marie Sorin, Corentin Carrico et Jules Signarbieux pour les 6e B. il y avait également Alexis Cadiot (6 A), Lucas Chatauret (6 D), Louane Madrolle (5 A), Aymeric Laval (5D), Cassandre Tissandier et Louise Lavergne (5 E).

Météo :

Le temps était un peu gris et il faisait froid mais au cross, il y avait une bonne ambiance qui remontait le moral.

Organisation :

Photo Arnaud Guitart.

Photo Arnaud Guitart.

Tout le cross était bien organisé, nous avons été bien supportés par ceux de notre collège et par M. Guitart. A l’arrivée, nous avons été bien accueillis avec un goûter et nous avons eu un petit cadeau : un nounours pour les filles, un porte-clés pour les garçons. Dans le bus il y avait une ambiance très calme, mais il faut dire que nous n’étions que 10 !

Nous  avons posé quelques questions aux participants pour connaître leurs impressions sur ce moment :

Le parcours leur a paru assez long. Dans l’ensemble, ils ont pris du plaisir à faire ce parcours, même si il y avait beaucoup de côtes, de gadoue, de trous et de faux-plats ! Ils étaient tous très heureux d’ y avoir participé et ils sont heureux de leurs résultats.

Résultats :

Lucas Chatauret. Photo Arnaud Guitart

Lucas Chatauret. Photo Arnaud Guitart

Cassandre  Tissandier est arrivée 22 ème

Louise Lavergne 60 ème

Louane Madrolle 115ème

Marie Sorin 225 ème

Fanny Germain 223 ème

Cette équipe de benjamines est arrivée  23 ème sur 36 équipes.

Lucas Chatauret est arrivé 43 ème

Alexis Cadiot 157ème

Aymeric Laval 203 ème

Jules Signarbieux 221 ème

Corentin Carrico 223 ème

Cette  équipe est arrivé 35 ème sur 41 équipes.

C’était écrit comme ça

Un album à feuilleter au CDI : « C’était écrit comme ça », écrit et illustré par Didier Jean & Zad, publié aux éditions « Vives Voix ». Un livre qui nous parle du drame des « pendus de Tulle ».

La couverture de l'album.

La couverture de l’album. Source image: utopique.fr

Histoire:

Marcel aurait du retrouver Gaby, cette fille de Chameyrat qu’il avait connue au bal clandestin. Ils auraient dû devenir parents. Au lieu de cela, lorsqu’il a dû partir rejoindre  sa belle, un des pneus de son vélo a crevé. Triste, il a dû retourner chez lui. Leur enfant aurait dû naitre sous le nom de Jacques -Émile- Lucien , le 3 janvier 1945. Marcel serait devenu forgeron et Gaby, couturière. La sœur d’Émile serait née 3 ans plus tard sous le nom de Fanchette. A la place de cela, Marcel a été emporté par des soldats de la division Das Reich qui l’ont forcé à monter sur l’échelle. L’échelle s’est dérobée sous ses pieds et la corde s’est resserrée autour de son cou. Pendu à l’un de ces balcons fleuris du quartier de Souillhac,  il est mort à 21 ans. Ses enfants ne sont pas nés… Pour eux, la Terre a oublié de tourner.

Celui qui aurait du être appelé « Papa »n’a pas été le seul supplicié à ces balcons de fer. Ce 9 juin 1944, ils furent 99 à mourir. Le lendemain de cette tragique histoire, 149 autres furent arrachés a leur famille et à leur ville pour être déportés. 101 ne revinrent jamais.

Mon avis:Ce livre est très triste mais il est en même temps très joli. Il est superbement illustré. Ce livre retrace très bien la mort de tous ces hommes innocents mais aussi la vie de toutes ces familles, meurtris par la mort de leur homme. Tous les enfants qui aurait dû naître ce jour-là ne sont pas nés à cause de la folie de quelques hommes.

Je conseille ce livre à tous les adolescents à partir de 10 ans ou alors aux personnes voulant savoir la vie des familles meurtries  à cause de ce tragique évènement.

J’ai beaucoup aimé ce livre qui m’a fait pleurer.

Article écrit par Agathe Charbonniaud , journaliste de Eugène.com

Je suis Paris ! 🇫🇷

Lundi 16 Novembre, premier jour au collège après les attentats, des élèves se sont réunis dans la cour en rond et ont chanté la Marseillaise pour rendre hommage aux morts suite au attentats à Paris et pour prouver aux profs, aux parents, aux adultes en général que nous avons compris ce qui se passe et que nous sommes tout aussi touchés qu’eux.

source image : desinfos.com

source image : desinfos.com

Nous avons interrogé plusieurs élèves pour savoir leur opinion.

Nous leur avons demandé si elles étaient allées à ce rassemblement spontané dans la cour, et elles ont expliqué toutes les trois que oui, malgré quelques hésitations (l’une a même souligné qu’elle avait suivi ses amies mais que ce n’était pas de sa propre initiative).

On leur a également demandé ce qu’elles en pensaient. Même si l’une d’elles pensait que ce n’était pas une très bonne idée, parce qu’il y avait déjà une minute de silence prévue « et que si on a une récréation, c’est pour oublier un peu les événements »… Les deux premières trouvaient que c’était « une très bonne idée », même si c’était aussi « un peu rebelle » de leur part puisque ce n’était pas prévu par les adultes du collège. « C’est pour rendre hommage à tous les gens qui sont morts » a précisé l’une d’elles.

 Quelques changements d’ordre pratique pour la vie du collège :

En raison du plan Vigipirate suite au attentats, les parents devront se rendre devant le portail pour signer et n’auront pas le droit de rentrer dans le collège ; les enfants n’auront pas le droit de sortir du collège sans la présence d’un responsable légal.

Attention aux amalgames !

Le 13 novembre 2015, des terroristes ont commis plusieurs attentats dans Paris, faisant  au moins 129 morts et 352 blessés. Ces actes horribles qui ont touché toute la France, et après coup le monde entier, ont été commis par des extrémistes musulmans, appelés « Islamistes », qui font partie du groupe Daech, autrement appelé « Etat Islamique ».

Faisons le point sur la différence entre les musulmans modérés et ces islamistes.

Source image : ouestfrance.fr

Le groupe armé islamiste  Daech. Source image : ouest-france.fr

Les musulmans modérés sont des croyants ordinaires et tolérants, comme la plupart des croyants dans toutes les religions. Alors que les islamistes sont des pratiquants radicaux de la religion musulmane : ils ont une vision du Coran totalement différente de la réalité. Ils sont contre la liberté et les  principes de la République. Ils pensent aussi que l’homme est supérieur à la femme. Ils utilisent la violence et les armes pour s’exprimer et sont ultraviolents.

Donc ne faites pas d’amalgame et faites bien la différence entre les Islamistes et les musulmans.

Nathan, Alexis, Théo et Yannis.

Afficher les mentions légales | Conditions générales d'utilisation | Aide à la rédaction du registre de traitement
Nom et adresse de l’établissement scolaire
Collège Eugène Freyssinet 19 130 Objat
Nom du directeur de la publication
Christian Pouzet
Nom du responsable de la rédaction
Delphine Marrou
Nom et adresse du fournisseur d’hébergement
OVH 2 rue Kellermann – 59100 Roubaix