Après le succès, la défaite…

J.K Rowling, la maman du jeune et célèbre sorcier connu de tous ,avait connu une grande victoire avec Harry Potter. Vingt ans après, on lit toujours avec autant de passion cette saga. Mais elle essuie une puissante défaite aujourd’hui. Sorti ce Noël, son nouveau livre L’Ickabog a déçu tous ses fans… mais pourquoi ??

 

Ce Noël tout les fans du jeune sorcier Harry attendaient  avec impatience le nouveau livre de leur auteur préféré, JK Rowling ! Et moi la première ! Mais surprise, ils ne s’attendaient pas à ceci.

Et oui L’ickabog  ne plait pas aux jeunes lecteurs…

De quoi parle-t-il ?

Voici ce que l’on peut lire sur la quatrième de couverture : « La Cornucopia était un petit royaume heureux. On n’y manquait de rien, le roi portait la plus élégante des moustaches, et le pays était célèbre pour ses mets délicieux : Délice-des-Ducs ou Nacelles-de-Fées, nul ne pouvait goûter ses gâteaux divins sans pleurer de joie ! Mais dans tout le royaume, un monstre rôde : selon la légende, l’Ickabog habitait les Marécages brumeux et froids du nord du pays. On disait de cette créature qu’elle avait de formidables pouvoirs et sortait la nuit pour dévorer les moutons comme les enfants ».

Ce que j’en pense :

Moi je l’ai reçu en cadeau à Noël alors je vais vous dire ce que j’en pense. Je suis très déçue car je m’attendais à un livre dans le même style que Harry Potter. Mais non, il s’agit d’un tout autre univers, car L’ickabog est un monstre et les habitants sont tous parfaits ! Nous sommes aussi beaucoup  autour de la cuisine. Bof.

Je pense aussi que tout le monde s’attendait a un livre vraiment excellent après le succès de sa saga, alors donc les fans sont forcément déçus.

Pour terminer, voici le commentaire d’un lecteur sur Babelio : « Ici, on ne retrouve pas la richesse et le foisonnement d’Harry Potter – le format et l’intrigue ne s’y prêtent pas du reste et le public visé est beaucoup plus jeune. Les personnages sont caricaturaux : les méchants le sont vraiment, affublés de tous les défauts, et les gentils sont très courageux, le monstre pas si méchant finalement et le dénouement conforme aux lois du genre ».

Ecrit par Louane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Afficher les mentions légales | Conditions générales d'utilisation | Aide à la rédaction du registre de traitement
Nom et adresse de l’établissement scolaire
Collège Eugène Freyssinet 19 130 Objat
Nom du directeur de la publication
Christian Pouzet
Nom du responsable de la rédaction
Delphine Marrou
Nom et adresse du fournisseur d’hébergement
OVH 2 rue Kellermann – 59100 Roubaix