Causes et conséquences des incendies en Australie

Les incendies en Australie on été responsables de la mort de 24 personnes mais aussi de très nombreux animaux. Revenons sur les causes de ces incendies dévastateurs et leurs conséquences.

Les koalas, une espèce menacée par les incendies. Source image : Science et Avenir

Cela se passe depuis le mois de septembre. Huit millions d’hectares ont été brulés depuis quatre mois. Pour vous donner une image, c’est comme si toute l’Irlande était en cendres. Cela fait une déforestation énorme.

Les causes de ce méga-incendie font débat

Des « climato-sceptiques » (les gens qui ne pensent pas que notre climat est en train de changer à cause de l’activité humaine, mais qu’il subit seulement des variations ponctuelles et sans relation avec l’homme)  pensent que les incendies ont eut lieu seulement à cause du manque d’entretien des espaces naturels.

Selon le site Valeurs Actuelles, la surface globale brûlée par les feux de forêts diminuerait dans le monde, et l’Australie aurait  déjà connu de pires feux, comme en 1974-1975. Dans ce même site, le « climato-réaliste » Benoit Rittaud explique que le dérèglement climatique ne serait pas du tout en cause et qu’il ne faut pas tirer spécialement de leçon  de ces incendies. (ndlr : Attention, si on soumet la Source  « Valeurs actuelles » à l’outil Décodex, qui permet d’évaluer la fiabilité des sites, on nous incite à la prudence pour utiliser ce journal).

Mais d’autres  scientifiques disent que le réchauffement climatique est en cause et qu’il a aggravé les incendies. Sur le Site Futura-Sciences par exemple,on nous explique que ce phénomène de feux de forêts est habituel pour les Australiens, mais qu’il est quand même d’une rare intensité cette année, « en raison d’une conjoncture qui se fera de moins en moins exceptionnelle. (A savoir sècheresse intense, chaleur record et vents violents). En effet, celle-ci semble due au réchauffement climatique ».

 

Des conséquences dévastatrices

Sans compter les millions d’arbres partis en fumée, ces incendies on causé la mort de 24 personnes, et, dans une proportion infiniment plus importante, ils ont aussi causé la mort de beaucoup d’animaux. Sans compter les insectes et autres espèces moins visibles.

Dans le journal Le Monde on peut lire qu’ « un milliard d’animaux, au bas mot, auraient péri dans les feux de brousse qui ravagent l’est de l’Australie, selon le professeur Chris Dickman, chercheur à l’université de Sydney. »

Le problème est d’autant plus grave que l’Australie est un pays qui a beaucoup d’espèces endémiques, cest-à-dire qui ne sont présentes qu’en Australie, et pas ailleurs dans le monde. Aussi, ces disparitions pourraient être vraiment catastrophiques car elles pourraient aboutir à l’extinction définitive d’espèces.

Stuart Blanch, du WWF Austalia, une association protectrice des animaux,  pense que « beaucoup d’animaux risquent de ne plus jamais revenir, ceux qui vivent dans les vieux eucalyptus, par exemple. Il leur faudrait 200 ans pour retrouver leurs lieux de vie habituels.Certaines espèces ne tiendront peut-être pas jusque là. »

Des chercheurs pensent qu’entre  20 et 100 espèces  sont menacées d’extinction, parmi les quels le koala, le potorou à longs pieds (un petit marsupial), le cacatoès de Latham ou encore la souris marsupiale de l’île Kangourou, des espèces qui étaient déjà  classées comme « vulnérables » ou « en danger critique d’extinction » sur la liste rouge de l’Union internationale pour la conservation de la nature.

 

Ce qui est certain, c’est que le nombre d’espèces qui disparaissent est en grande augmentation. Nous, les jeunes générations, devons prendre soin de la nature si on veut préserver ce qui en reste. Cela passera forcément par un changement des habitudes et des activités de l’homme, n’en déplaise aux climato-sceptiques.

Sources : Le monde / 20 minutes /  BFMTV / Francetvinfo /  Valeurs actuelles / Futura-siciences

Article écrit par Clémentine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Afficher les mentions légales | Conditions générales d'utilisation | Aide à la rédaction du registre de traitement
Nom et adresse de l’établissement scolaire
Collège Eugène Freyssinet 19 130 Objat
Nom du directeur de la publication
Christian Pouzet
Nom du responsable de la rédaction
Delphine Marrou
Nom et adresse du fournisseur d’hébergement
OVH 2 rue Kellermann – 59100 Roubaix