Rouen : un spectaculaire incendie qui inquiète !

Jeudi 26 septembre 2019, dans la nuit, une usine de produits chimiques a pris feu à Rouen. Suite à cet incendie, les écoles ont été fermées pour deux jours, jeudi et vendredi. Plus de 200 pompiers ont fait le déplacement pour éteindre ce spectaculaire incendie.

L’impressionnant incendie, qui a, heureusement, pas fait de victimes. Source de l’image : parismatch.fr.

L’usine Lubrizol, qui fabrique des additifs qui servent dans les huiles, les carburants et les peintures industriels, a été touchée par un incendie dans l’un de ses entrepôts, un bâtiment administratif et une installation d’enfutage, dans la nuit de mercredi à jeudi vers 2h30, à Rouen, en Normandie.

Cette usine, dans laquelle 400 employés travaillent et qui est située à environ 3 km du centre-ville de Rouen, est classée « Seveso seuil haut », c’est-à-dire qu’elle contient des produits toxiques, qui sont ou peuvent devenir dangereux. Ces usines sont particulièrement bien surveillées et en cas de problème, des mesures spéciales peuvent être déclenchées pour sécuriser la population.

Cet incendie a provoqué un épais nuage de fumée de 22 km de long par 6 km de large ! Ce panache de fumée s’est dispersé au-dessus de l’agglomération rouennaise. Il inquiète énormément les habitants. Par ailleurs, jeudi matin, les autorités ont conseillé aux habitants de l’agglomération de Rouen de rester confinés chez eux et ont fermé les écoles, collèges et lycées de Rouen et de 12 communes de l’agglomération, jeudi et vendredi afin de ne pas exposer les enfants à la pollution liée à l’épais nuage de fumée. Les écoles ont ré-ouvert ce lundi.

Les habitants portaient des masques pour ne pas respirer l’air pollué. Source de l’image : lequotidiendupharmacien.fr.

Le feu était éteint vendredi matin. Cependant, les pompiers restaient sur les lieux puisque plusieurs « points chauds » étaient présents. Suite à cet incendie, des suies -de la poudre noire très fine- se sont déposées sur les voitures, dans les jardins,… Cela inquiète particulièrement les habitants, même si Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur, a déclaré que le panache de fumée ne présentait pas de dangerosité particulière. Le préfet de la Seine-Maritime a, d’ailleurs, annoncé que les premières analyses ne démontraient pas de toxicité aiguë.  Mais l’odeur de la pollution s’est fait sentir jusque dans le Nord et en Picardie.

Cependant, il y a aussi des risques pour l’environnement, notamment concernant la pollution de la Seine. Christophe Castaner a annoncé que des mesures ont été prises pour éviter et limiter la pollution de ce fleuve. Par ailleurs, les agriculteurs de la région de Rouen, se posent des questions, puisque de la suie a recouvert leurs productions de maïs.

Une enquête a été ouverte afin de déterminer les causes exactes de cet incendie, qui n’a pas fait de victime sur le coup, mais dans quelques années, peut-être que certaines personnes auront des complications.

Sources des informations : 1jour1actu, SudOuest et LeMonde.

Article réalisé par Élise.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Afficher les mentions légales | Conditions générales d'utilisation | Aide à la rédaction du registre de traitement
Nom et adresse de l’établissement scolaire
Collège Eugène Freyssinet 19 130 Objat
Nom du directeur de la publication
Christian Pouzet
Nom du responsable de la rédaction
Delphine Marrou
Nom et adresse du fournisseur d’hébergement
OVH 2 rue Kellermann – 59100 Roubaix