11 septembre 2001 : un événement qui résonne encore dans l’actualité

Il y a 18 ans, le 11 septembre 2001, les États-Unis ont été la cible de plusieurs attaques. Que s’est-il passé ? Pourquoi en parle-t-on encore dans l’actualité d’aujourd’hui ? Réponses dans cet article.

Les tours jumelles en feu lors des attentats. Source de l’image : ouestfrance.fr.

Le 11 septembre 2001, alors qu’il n’est que 8h46, les États-Unis sont touchés par un premier attentat : un avion s’écrase sur l’une des deux tours jumelles du World Trade Center, situées en plein cœur de New York. Mais, quelques minutes plus tard, un deuxième avion se crashe sur la deuxième tour. En même temps, un troisième avion s’abat sur le Pentagone, le ministère de la Défense, à Washington. Un dernier avion, le quatrième, se crashe dans la campagne.

Ce jour-là, le 11 septembre 2001, les États-Unis ont subi quatre attentats, revendiqués par l’organisation islamiste qui était, à l’époque, considérée comme sa principale ennemie, Al-Qaïda. Ces quatre avions ont été détournés par des terroristes. Ces attaques ont fait plus de 3 000 morts et ont généré un traumatisme important dans le monde.

Pourquoi les terroristes ont choisi ces cibles ?

Les auteurs des attentats ont voulu prouver que les États-Unis étaient vulnérables, que malgré leur puissante armée, ils pouvaient être touchés. C’est pour cette raison qu’ils ont attaqué les deux tours jumelles et le Pentagone, ces lieux symbolisant la toute-puissance des États-Unis.

Mais, cela ne s’arrête pas là… Le lendemain des attentats, les États-Unis décident de faire la guerre contre le terrorisme islamiste. Georges Bush, président américain, a donc appelé le monde entier à lutter contre l' »axe du mal », autrement dit contre tous les pays du monde qui mettent en danger la paix des USA. C’est alors que les États-Unis vont s’attaquer à l’Afghanistan et à l’Irak, deux pays qui sont accusés de soutenir le terrorisme islamiste.

18 ans après, pourquoi parle-t-on encore de ces attentats ?

Les tours jumelles détruites. Source de l’image : ladepeche.fr.

18 ans après, on pourrait considérer que c’est un événement ancien, mais au contraire, on le commémore encore pour différentes raisons : c’est l’événement qui a « déclenché » la vague des attentats dans le monde occidental, même s’il y en avait déjà au Moyen-Orient, mais aussi, pour raviver les mémoires car c’est un événement tragique qui a frappé le monde entier.

Mais il y a une deuxième raison : suite à ces attentats et plus précisément suite à la destruction des tours jumelles, de nombreuses personnes sont atteintes de cancers… Ce n’est que plusieurs années plus tard, que ces cancers sont apparus. Le nuage toxique composé de cendres et de débris qui avait plané sur Manhattan pendant de nombreuses semaines après les attentats, serait à l’origine de tous ces cancers et ces maladies graves. Sur le site du journal L’Express, on peut lire que, fin juin 2019, 21 000 personnes étaient atteintes de maladies graves. Soit deux fois plus qu’en juin 2016.

Sources des informations : 1jour1actu, FranceTVInfo, L’Express.

Article réalisé par Élise.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Afficher les mentions légales | Conditions générales d'utilisation | Aide à la rédaction du registre de traitement
Nom et adresse de l’établissement scolaire
Collège Eugène Freyssinet 19 130 Objat
Nom du directeur de la publication
Christian Pouzet
Nom du responsable de la rédaction
Delphine Marrou
Nom et adresse du fournisseur d’hébergement
OVH 2 rue Kellermann – 59100 Roubaix