Intégration des handicapés : ce n’est pas encore ça… Mais au collège c’est pas si mal !

En France, les personnes handicapées ne sont pas totalement intégrées dans la société. Vous trouvez ça normal ?

Résultat de recherche d'images pour "handicap photo"

Source de l’image : onisep.fr.

Le handicap, c’est l’incapacité d’une personne à vivre et à agir dans son environnement en raison d’insuffisances physiques, mentales ou sensorielles comme la vue ou la voix. Ces personnes ont la plupart du temps des difficultés de déplacement, d’expression ou de compréhension.

Le mot « handicap » vient de « hand in cap »,

en anglais, qui signifie « la main dans le chapeau ».

L’APF France Handicap, une association qui vaut le détour…

Il y a peu de temps, j’ai découvert une association nommée APF France Handicap qui se bat pour l’intégration des personnes handicapées dans la société française.

Sur leur site, il est écrit « Le handicap ne s’apprend pas : il est une réalité vécue par des personnes, des parents, des familles et des proches ». Donc, ce n’est pas normal que les personnes handicapées ne soient pas acceptées au même titre que les personnes qui ne présentent pas de handicap.

D’ailleurs, si vous le souhaitez, vous pouvez faire un don à cette association sur leur site internet.

L’intégration des personnes en situation de handicap, ce n’est pas encore ça…

En France, selon l’INSEE, 2.7 millions de personnes, âgées de 15 à 64 ans, sont reconnues comme présentant un handicap. Ce qui représentait, en 2015, 6.6% de la population française.

Le 18 janvier 2005, un projet de loi a été adopté par les députés, pour « l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées ». Même si les villes font de plus en plus d’aménagements afin de permettre l’accès aux personnes handicapées (rampe, ascenseur,…), beaucoup d’endroits en milieu rural, notamment, ont des progrès à faire. Malheureusement, dans les communes rurales, la mise aux normes pour l’accès aux personnes handicapées est compliquée, par manque de moyens financiers entre autre. De ce fait, elles ont du mal à appliquer la loi.

Si des subventions supplémentaires pouvaient être accordées aux communes, ces dernières auraient plus de facilités pour réaliser les travaux nécessaires.

Le point au collège d’Objat

J’en profite pour faire une petite parenthèse sur le fait que, en France, certains enfants handicapés n’ont pas pu faire leur rentrée, encore une fois par manque de moyens… Mais au collège d’Objat, les enfants qui présentent un handicap ont leur place… D’ailleurs, huit AVS, Assistantes de Vie Scolaire, sont employées pour aider les élèves à surmonter leurs difficultés : dyslexie, dysorthographie, problèmes moteurs. Et le collège est équipé d’un ascenseur et de rampes d’accès pour les personnes à mobilité réduite.

Pour finir, le handicap est encore un sujet tabou… Il ne manque plus qu’à espérer que dans quelques années, les choses auront changé et que les personnes handicapées pourront vivre de la même manière que les personnes ne souffrant d’aucun handicap.

Sources des informations : APF France Handicap, Handicap, Sciences Humaines et ObservationSociété.

Article réalisé par Elise.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Afficher les mentions légales | Conditions générales d'utilisation | Aide à la rédaction du registre de traitement
Nom et adresse de l’établissement scolaire
Collège Eugène Freyssinet 19 130 Objat
Nom du directeur de la publication
Christian Pouzet
Nom du responsable de la rédaction
Delphine Marrou
Nom et adresse du fournisseur d’hébergement
OVH 2 rue Kellermann – 59100 Roubaix