Garorock 2019 : les dessous d’un festival

Peut être que vous ne le connaissez pas mais il existe un festival qui s’appelle Garorock, à Marmande dans Lot-et-Garonne.  Et ce n’est pas un petit festival ! Je vais vous révéler les coulisses d’un tel événement, grâce aux témoignages de Grégoire, l’adjoint du directeur du festival, d’Eric, d’Hervé et d’Amandine, que j’ai pu interroger lors de la réunion de préparation du festival, étant moi-même engagé dans l’organisation.

garorock
Source image : garorock

 

Avez-vous deviné le jeux de mot   » Garorock  » ?

Eh bien ce n’est rien de bien compliqué,  ce nom vient de la combinaison des mot GARONNE, ET ROCK, ce  qui donne Garorock !

Comment se prépare un festival comme  GAROROCK  ?

Alors dans l’ordre, pour organiser un tel  festival, il faut d’abord obtenir les fonds nécessaires, car l’argent, c’est le nerf de la guerre ! Il faut donc trouver des sponsors, demander des subventions au département, à la région…

Ensuite, il faut trouver des artistes qui peuvent satisfaire tous les publics, les jeunes comme les moins  jeunes,  en contactant leurs agents de production.

Troisième point,  il faut un lieu convenant à la manifestation et qui puisse être louable, comme ici une plaine de plusieurs dizaines d’hectares pour Garorock.

Quatrièmement, il faut trouver du personnel (et beaucoup de bénévoles !), ce qui n’est pas une mince affaire car pour un festival qui accueille 20 000 spectateurs par soir, il y a du travail pour la signalisation, les buvettes, les snacks ou encore la gestion du camping.

garorock
souce : garorock

Il faut ensuite contacter des entreprises d’événementiel pour la partie technique : les ingénieurs du son et lumières, l’installation des scènes… ainsi que des forces de l’ordre pour la sécurité des festivaliers.

Il faut encore se procurer du matériel varié comme des bâches, des barrières ou encore des chapiteaux.

Comment occuper les gens qui restent sur le camping lors des heures de battant ?

« On peut les occuper de différentes manières, comme proposer des activités dans le festival, il y a aussi des manèges présents et il y les stands de grandes marques tout le temps du festival » nous explique Eric, un organisateur.

Des manèges ? 

« Oui, ici  à Garorock, nous avons des métiers forains présents et il sont ouverts à tout le monde par exemple nous disposons d’un métier d’autos skooter qui viens de Corrèze, un train de fantôme qui a son siège  à Marmande ainsi que des jeux gonflables avec des jeux d’eau…  » nous dit Hervé en charge du divertissement.

la garobank
source : garorock

Un système de paiement unique

« Chez nous à Garorock il y a la GAROBBANK et le garopass, c’est un bracelet magnétique que l’on recharge a la Garobank via une carte bancaire ou des espèces (mais pas de chèques)  et qui est en relation directe avec les comptes des clients et aussi des exposants et des forains. » a expliqué Xavier de la Garobank.

Et le camping c’est quoi ?

« Il s’agit d’un terrain de camping aménagé sur la plaine et qui est ouvert aux clients qui achètent la formule hébergée . Ils doivent fournir leur tente de camping mais des sanitaires sont a disposition » a expliqué Amandine en charge du logement.

Mes sources :

Informations  prises lors de la réunion d’organisation du festival à Marmande, le 27 février 2019.

Site de garorock

Article écrit par Luc@s

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Afficher les mentions légales | Conditions générales d'utilisation | Aide à la rédaction du registre de traitement
Nom et adresse de l’établissement scolaire
Collège Eugène Freyssinet 19 130 Objat
Nom du directeur de la publication
Christian Pouzet
Nom du responsable de la rédaction
Delphine Marrou
Nom et adresse du fournisseur d’hébergement
OVH 2 rue Kellermann – 59100 Roubaix