L’enfer des cailles

oiseau faune le bec faune fermer Galliformes vertébré Caille Gélinot huppé

Caille en bonne santé. Source : pxhere.com

Aujourd’hui, l’association animale L214 dénonce le milieu de vie déplorable des cailles pondeuses. celles-ci vivent entassées dans de petites cages et n’ont jamais vu la lumière du jour. Pour accélérer les pontes l’élevage est sous éclairage artificiel. De nombreux animaux sont blessés ou malades. Les cailles  deviennent agressives et certaines sont même mortes et pourrissent dans les cages. Pourtant ces conditions sont légales car il n’existe pas de normes précises pour ces élevages.

La vidéo a pour but de faire agir les consommateurs et de ce qu’ils encouragent en achetant ces « produits ».

Nul doute que cela ne laissera personne insensible et ne manquera pas de couper l’appétit. A déconseiller aux âmes sensibles.

Sources : vidéo de l’association L214, pxhere.com

Italie, les élèves d’un car scolaire pris en otage

Les restes de la carcasse du car calciné

Ce mercredi près de Milan, en Italie, 51 jeunes ont été pris en otage par leur chauffeur de bus. L’auteur, un Italien d’origine sénégalaise âgé de 47 ans a invoqué le sort des migrants morts en Méditerranée, Ousseynou Sy était connu des services de police.

Il aurait selon ses dires perdu  trois enfants en mer lord d’un naufrage de migrants sénégalais. Il aurait voulu faire un geste éclatant pour attirer l’attention sur les conséquences des politiques migratoires.

Les sénégalais fuient leur pays depuis les élections de février.

Source texte et photo : www.rfi.fr/afrique/20190321-italie-51-enfants-sauves-chauffeur-interpelle-terrorisme-otages-ousseynou-sy

E.reporter, visite de M.PASSAT, DASEN de la Corrèze

Annaïg reçoit le prix des mains de M.PASSAT, DASEN de la Corrèze

Lors de la journée e.reporter, organisée à l’ESPE de Tulle, ce 21 mars 2019, M.l’inspecteur d’Académie est venu rendre visite aux journalistes en herbe et les encourager.

M.PASSAT a remis aux élèves de l’atelier journal un prix de participation qui a déclenché un enthousiasme général et motivé le groupe pour le restant de la journée.

En fin de journée, Mme Lorsery, coordinatrice du numérique de l’académie de Limoges est venue féliciter les élèves et leurs professeurs ainsi que les organisateurs de la journée.

Deux enfants poignardés à mort : leur mère soupçonnée

VSAV pompier. Source : wikimedia.org, libre de droitsDe mercredi à jeudi 21 Mars, deux enfants sont retrouvés morts à Neufchâteau dans les Vosges. Les deux enfants (une fille et un garçon) âgés de 4 et 10 ans ont été poignardés. Des cellules psychologiques ont été installés dans les écoles (maternelle et primaire) des deux enfants.

Pour l’instant la principale suspecte serait la mère pourtant choquée. La femme étant séparée de son mari depuis plus d’un an, elle est la seule à avoir pu être sur les lieux du drame aux alentours de 2 heure du matin. La mère des enfants a donné l’alerte et est retrouvée en état de choc au point de devoir être hospitalisée. Elle tenait  des propos incohérents et suicidaires aux secours.

VSAV pompiers. Source : wikimedia.org, libre de droits                   

Source texte : vosgesmatin.fr

 

Information sans frontière : pression individuelle

Nous avons rencontré trois journalistes : Estelle Bandeleau (La Montagne),Cyril Perrain (Trousse Corrézienne) , Mathilde (France 3 Tulle ) et nous leur avons posé des questions sur leur métier et la notion de frontières dans le journalisme.

Les Informations sans frontières consistent à informer et à collecter deRésultat de recherche d'images pour "information sans frontiere pressions personnelle"s informations. Il ne faut pas oublier de les vérifier car certaines informations sont fausses .

Les informations peuvent être publiées par écrit, par image, par média et il faut savoir comment les mettre en page .

Les informations doivent être vérifiées avant de les poster : le journaliste croise ses sources ( témoignages, autres médias, sources policières… )

Ce métier est intéressant pour rencontrer des gens par curiosité.

Les informations doivent être déjà prêtes.

Pour être considéré comme journaliste il faut que cela représente au moins 50% de notre activité professionnelle.

Être journaliste, c’est toujours donner son propre point de vue.

Les informations sans frontière peuvent être des reportages sur internet ,le développement de la technologie , les frontières géographiques et le retour de témoignage.

C’est un gros travail très important .

Battons-nous pour la liberté d’expression ! Source dessin : réalisé par Rachel

 

Source : interview lors de la journée e.reporters

Source photo : https://rsf.org/

Les élus : à la hauteur des gilets jaunes ?

Manifestation des gilets jaunes. On peut lire sur la banderole : Les vrais casseurs sont chefs d’état. Source : AFP, charentelibre.fr

Alors que ce samedi 23 mars les gilets jaunes se réuniront pour la 19e fois dans de nombreuses villes de France, le gouvernement ne parvient toujours pas à calmer la colère des citoyens. Essayons de comprendre les raisons des révoltes en France et l’impact de la réaction du gouvernement sur cette grogne populaire.

LES REVENDICATIONS

Les objectifs des manifestations touchent d’abord l’aspect économique ;

  • Les premiers signes du ras-le-bol général ont été perçus lors de la hausse du prix des carburants, jugée injuste par un grand nombre de Français obligés d’utiliser leur véhicule pour aller travailler.
  • Les  impôts sont trop élevés pour une grande partie de la population. Elle réclame donc une baisse d’impôts et la création d’un plafond de prélèvements. 

L’aspect social des revendications est également bien présent ;

  • Les Français attendent une action forte sur le chômage et un sursaut écologique.

   Le problème principal étant que les Français n’ont plus confiance en leurs hommes politiques surpris trop souvent en train de roupiller sur les bancs du Sénat.

Que font les élus pour répondre aux besoins exprimés par ceux à qui ils doivent leur poste ?

LES ACTIONS DU GOUVERNEMENT

Le gouvernement répond surtout aux problèmes économiques sans toutefois proposer des mesures suffisamment fortes :

  • l’abandon de la hausse de la taxe sur les carburants ne permet pas de faire baisser le prix à la pompe ( le 20 mars, à Egletons, le gazole est affiché à 1€ 55 et le SP98 à 1€64).
  • l’augmentation du smic est de 18€ mensuels, ce qui ne permettra pas aux Français de mieux vivre, et la prime Macron ne représente qu’un coup de pouce ponctuel.

Enfin, l’organisation du grand débat national ne permet toujours pas de contenir la colère des gilets jaunes car ceux-ci s’interrogent sur l’utilité et l’honnêteté de cette démarche.

LES ELUS REMPLISSENT-ILS LEUR RÔLE DANS CETTE CRISE ?

Un élu doit régulièrement Se soumette au suffrage universel. Il est donc supposé suivre la volonté des citoyens et surtout respecter les engagements qu’il avait pris au moment des élections. On peut rappeler que s’ils n’agissent pas en stricte conformité avec les engagements pris devant les électeurs alors ils peuvent être déchargés de leurs fonctions.

Dans ces circonstances la crise des gilets jaunes ne risque pas de s’arrêter de si tôt.

 

Sources : leparisien.fr, wikipedia.org, charentelibre.fr

 

Qu’est-ce que bien manger ?

Mme VILLE, magasin la récolte locale, Naves

Interview de Sophie Ville, de Thomas Andrieu et de Thibault Bénaud.

Sophie Ville de la récolte locale de Naves, boutique de produits locaux.

Thibault Bénaud de l’association Territoire corrézien de Tulle, La dépaysante, La cantine paysanne.

Thomas Andrieu, chef de cultures au lycée agricole de Voutezac

Élève : Qu’est-ce que la récolte locale à Naves ?

Mme Ville : C’est une boutique de produits achetés directement aux producteurs locaux.

Élève : Est-ce que les produits sont plus chers ?

Mme Ville : Non, le but n’est pas de s’enrichir mais d’avoir de faibles marges.

Élève : Qu’est-ce que La cantine paysanne à Tulle ?

Mr Bénaud : Il s’agit de promouvoir les produits locaux à travers l’organisation d’événements comme des animations, des concerts pendant lesquels des repas sont servis proposant uniquement la dégustation de produits locaux en présence des producteurs. Les consommateurs peuvent alors dialoguer avec les producteurs.

Élève : En quoi consiste le travail de chef de cultures de Voutezac ?

Mr Andrieu : Je m’occupe des jardins de Murât, il s’agit de maraîchages et de vergers bio. Notre support est la section jardinerie du lycée. Notre rôle est de récolter de bons légumes et de bons fruits, attractifs pour notre clientèle car l’exploitation est ouverte au public. Nous vendons aussi sur le marché de Brive.

Éleve : Qu’est-ce que le bio ?

Mr Bénaud : Ce sont les produits qui n’ont pas été traités.

Éleve : Est-ce que le bio coûte plus cher ?

Mr Andrieu : Oui, en général par rapport aux supermarchés, car cultiver bio prend plus de temps. Il faut désherber à la main plutôt qu’à la machine cela donne plus de travail, moins de rendements, cela se répercute sur le prix du produit, cependant moins il y a d’intermédiaire entre le producteur et le consommateur moins le prix est élevé.

Élève : Pour vous manger sainement, qu’est-ce que cela veut dire ?

Mr Bénaud : Il faut que ce soit à la fois bon pour la santé, bon pour l’environnement de la manière dont on produit les aliments, et aussi il faut faire le moins de kilomètres possible pour s’approvisionner, nous devons éviter les impacts nocifs sur notre environnement.

Elève : Qu’est-ce que la nourriture malsaine ?

Mme Ville : C’est un nourriture dangereuse pour la santé exemple le coca cola qui n’est pas local et trop sucré donc non digeste pour le corps humain, en transformant le produit il devient moins cher mais de moins bonne qualité.

Elève :  Qu’est-ce que manger équilibré ?

Mme Ville et Mr Bénaud : C’est manger de tout et sans excès. Il faut manger en fonction de l’énergie dont on a besoin chaque jour, afin de permettre au corps de fonctionner. C’est aussi cuisiner soi-même sans oublier le plaisir de manger.

Élève : Dans les années 50, mangeait-on mieux ?

Mme Ville : Non, contrairement à ce que l’on pourrait croire. C’est l’époque où les produits chimiques et phytosanitaires sont apparus avec la guerre et au départ pour tuer des gens. Et à côté de cela, il y avait des productions familiales au sein des fermes.

Éleve : Quelle est la différence entre vegan et végétarien ?

Mme Bénaud : Un vegan  est une personne qui exclut tout ce qui est issu de l’exploitation animale.

Une pyramide alimentaire

 

 

Source photo : dessin réalisé par Lilou

et vu en cours d’SVT

 

 

 

 

Manger des légumes pour être en bonne santé, Source dessin : réalisé par Oriane

Séniors, conduite sur la route

Le 4 mars, a été organisée, pour les personnes de plus de 60 ans, une journée de sensibilisation aux risques  routiers. Les participants ont pu cibler leurs difficultés lorsqu’ils conduisent.

 

Source texte :https://www.lamontagne.fr/brive-la-gaillarde/transport/correze/2019/03/05/quelles-sont-les-quatre-difficultes-principales-des-seniors-sur-la-route_13509221.html#refresh

Les adolescents, génération réseaux sociaux

Ce mardi, les élèves de 4ème du collège Clémenceau à Tulle ont réagi aux photos sur les réseaux sociaux tels que Twitter, Instagram et Snapchat : une photo de drogue sur Twitter, une photo d’une soirée alcoolisée sur Instagram et une dernière, dénudée, sur Snapchat. Voilà les situations sur lesquelles ont réagi les collégiens de Tulle accompagnés du psychologue Yann Leroux.

« Vous êtes nés dans les réseaux sociaux, c’est la génération 2.0. Raison de plus pour faire attention à ce que vous y faites. » leur dit le psychologue.

Facebook et Twitter sont jugés « démodés » et « pour les vieux » par la majorité des adolescents, les remplaçant par Instagram et Snapchat, où ils peuvent poster des photos et images.

Source : La Montagne, Tulle.

Source illustration : BSWEB.