Contre la montre

En Indonésie, la capitale Jakarta et ses 10 millions d’habitants sont menacés par les intempéries et doivent également faire face à la surpopulation. Un dilemme essentiel et urgent se pose :  faut-il déplacer la capitale?    

Jakarta est submergée par les catastrophes naturelles :  inondations,  moussons, tsunamis,  affaissement de terrain (25 cm par an!) lié au pompage trop intensif des nappes phréatiques, pollution de l’air et des eaux, autant de menaces réelles et inquiétantes pour la population. Au cours du mois d’avril, il y a eu plus de 40 morts, 10 disparus et 2000 personnes évacuées! C’est le quartier nord de Jakarta qui  a été le plus touché, ce même quartier qui regroupe les habitants les plus pauvres des bidonvilles (plus de 2 millions de personnes), déjà sous le niveau de la mer.

Des enfants jouent dans les ruines inondées d’un immeuble abandonné après la montée des eaux en janvier 2017© Sean Gallagher

Pour remédier à la détresse de la population, la réalisation d’un projet (qui date de plusieurs décennies) a été décidée par le président  Joko Widodo : déplacer la capitale. Pas la ville entière, mais les instances administratives et politiques les plus importantes.

Si le projet de la délocalisation aboutit, ce déménagement s’étalerait sur 10 ans, et coûterait environ 33 milliards de dollars à l’Indonésie. Une partie de la population serait répartie dans les différentes îles voisines, 300 000 hectares de terrains seraient déjà réservés sur l’île Bornéo. D’ici 15 ans, Jakarta sera devenue la première ville mondiale la plus peuplée (avec une prévision de 38 millions d’habitants) et, en 2050, 95 % de la ville pourrait être submergée par les eaux.

Ce déplacement des instances de la capitale ne réglera pas le problème de Jakarta : les centres de décision seront à l’abri, pas la plus grande partie de la population. Sauvons les meubles…

Mathilde Roux-Thézard (4ème) – Pour le texte

Clara Soursac (4ème) – pour le Pioupiou

Sourceswww.novethic.fr,   www.sciencesetavenir.fr,   http://www.lefigaro.fr

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Afficher les mentions légales | Conditions générales d'utilisation | Aide à la rédaction du registre de traitement
Nom et adresse de l’établissement scolaire
Nom du directeur de la publication
Nom du responsable de la rédaction
Nom et adresse du fournisseur d’hébergement