La Paix s’expose

L’exposition de l’association Cartooning for Peace est enfin arrivée au collège Cabanis, à Brive. Présente au CDI du 20 novembre au premier décembre, certaines classes ont été invitées à la découvrir.

L’exposition de Cartooning for Peace (réseau international de dessinateurs de presse engagés pour la défense de la liberté d’expression), est arrivée au CDI la semaine du 20 novembre, pour une semaine. Nous aurions bien aimé en profiter un peu plus, mais cette exposition est itinérante, c’est-à-dire qu’elle se déplace de lycée en collège,  dans toute la France.

Le dessin de presse est synonyme de presse écrite : c’est un des moyens d’expression universels, et un de ces formes les plus connues, la caricature (cousine du dessin satirique, du dessin d’humour, ou du dessin politique), sert à faire réagir le lecteur sur une situation ou une personne qui agite l’actualité. Le dessin de presse est apparu au XIXème siècle, tout d’abord sur du bois (ce sont des gravures), pour être maintenant parfois entièrement numérique. Il apparaît dans les journaux,  des affiches, des magazines, sur les réseaux sociaux, internet, partout où il peut défendre les valeurs de liberté.

© www.cartooningforpeace.org

Le dessin de presse sert à faire réagir une personne en critiquant, en exagérant,  en dénonçant, en caricaturant un problème sur la société actuelle, en  faisant rire (ou sourire) pour réfléchir, même si l’on grince parfois des dents. Dans l’exposition de Cartooning for Peace, les sujets traités étaient les suivants : « Peut-on rire de tout ? », « Internet », « L’égalité hommes-femmes », « La paix dans le monde », « Vivre ensemble » et de nombreux autres thèmes essentiels dans une société.

Le panneau sur la liberté d’expression, par exemple, présente un dessin qui interpelle, celui de Mana Neyestani, un Iranien d’une quarantaine d’années. Ce dessin explique que, même si l’on est forcé au silence, on peut quand même  arriver à s’exprimer, on doit s’efforcer de s’exprimer! Même bâillonné, l’homme libre est celui qui parvient à se faire entendre. La liberté d’expression est essentielle pour que chacun puisse exister, communiquer avec les autres, défendre les autres. Même si, dans certains pays, la liberté d’expression est interdite ou très restreinte, la censure très présente, le dessin de presse ne doit pas reculer : il doit montrer la voie.

Nina Dumont-Malleux (4ème) pour le texte
Justine Pujo (4ème) pour le PiouPiou

Sources d’information : cartooningforpeace.org, wikipedia.org

Afficher les mentions légales | Conditions générales d'utilisation | Aide à la rédaction du registre de traitement
Nom et adresse de l’établissement scolaire
Collège Cabanis - 2 bd Jouvenel - 19100 Brive
Nom du directeur de la publication
Mme Placido
Nom du responsable de la rédaction
M. Mathieu
Nom et adresse du fournisseur d’hébergement
OVH 2 rue Kellermann – 59100 Roubaix