Les petits métiers

46b1188f57b1d7d99f077a5525c9c422
© artisanat-madagascar.fr

Parfois oubliés, voire même disparus, dans nos sociétés occidentales modernes, Madagascar vit au rythme des petits métiers traditionnels et manuels.

À Madagascar, les artisans fabriquent, avec des matériaux de récupération, toutes sortes de petits objets : par exemples, des voitures, motos ou avions en miniature,  amuser les grands comme les petits. Forgeron, menuisier, briquetier, vannier, brodeuse, sculpteur sur bois, bijoutier… en ville comme dans les campagnes, l’artisanat qu’il soit de service ou d’art, est roi. Il fournit aux Malgaches tous courants dont ils ont besoin, et aux touristes des objets-souvenirs, souvent pour une bouchée de pain. il fait travailler un million de personnes et nourrit presque la moitié de la population.
L’extrême variété des matières premières de la Grande Île, associée à l’habileté des Malgaches, est un atout incontestable pour l’artisanat qui assure 20 % du produit national brut du pays. Pourtant, malgré son importance, ce secteur a toujours été considéré comme secondaire, parce qu’allant de soi : ces métiers ne risquent pas de disparaître, sur cette île, et c’est tant mieux!

interviewZigZag – Avez-vous rencontré des métiers traditionnels, comme des forgerons, des vanniers, ou des menuisiers?

Mme Ribieras – Oui, j’ai rencontré tous ces métiers. Il y a beaucoup de menuiseries, des ferblantiers, aussi, qui recyclent le fer pour créer des objets de décorations.

Wissal Harouani (6ème)

Afficher les mentions légales | Conditions générales d'utilisation | Aide à la rédaction du registre de traitement
Nom et adresse de l’établissement scolaire
Collège Cabanis - 2 bd Jouvenel - 19100 Brive
Nom du directeur de la publication
M. Bartoli
Nom du responsable de la rédaction
M. Mathieu
Nom et adresse du fournisseur d’hébergement
OVH 2 rue Kellermann – 59100 Roubaix