Moins de harcèlement, plus de respect

Cette année, après de nombreux faits tragiques liés au harcèlement, le ministère de l’éducation national met en place une campagne de sensibilisation contre ce phénomène. Afin d’interpeler et de montrer aux élèves la violence que peut engendrer le harcèlement, des clips vidéos ont été mis en ligne.

La publication de cette campagne a été accélérée suite au suicide d’une jeune fille de 6ème, victime  de harcèlement au sein de son collège. Quels outils pour lutter contre cette violence? Quelles sont les directives que doivent suivre les principaux et les proviseurs ? Nous sommes allées à la rencontre de l’équipe de direction de notre collège pour en savoir plus.

Mme Plas (principale du collège Cabanis) a bien voulu répondre à nos questions. Elle définit avec clarté la notion de harcèlement : « Le harcèlement est une atteinte fondamentale à la dignité de l’être humain. Il y a différents types de harcèlements, verbaux ou physiques, sous forme d’actions répétées ».

© Laurent Salles

Les conséquences en sont parfois dramatique, comme nous le montre le cas de suicide évoqué, mais peuvent prendre des visages variés : « Cela peut entraîner la peur, la perte de confiance en soi, un changement de comportement des victimes. L’élève harcelé pense souvent que c’est sa faute et va culpabiliser. »

Les causes du harcèlement sont souvent simples : « Ces agressions sont dues à la non acceptation des différences qui existent, à une absence d’échange et de découverte de l’autre. Les adolescents ne sont pas tolérants entre eux. D’autre part, celui qui harcèle est lui-même souvent en situation de faiblesse ». Harceler l’autre pour ne pas être harcelé soi-même : un cercle vicieux et dangereux!

Quel constat pouvons-nous faire pour le collège Cabanis? « Dans notre établissement, il y a peu de cas de harcèlement physique; par contre, le harcèlement moral, s’il est plus discret, est aussi plus présent. » Même si elle est amenée à intervenir assez peu, Mme Plas met en garde tout le monde : « Les nouvelles technologies (en particulier les réseaux sociaux : facebook, twitter, etc.) accentuent le harcèlement : les victimes ont l’impression d’être suivies partout, y compris chez soi! ».

Elle rappelle aussi que « des sanctions lourdes sont mises en place contre les responsables de ces actes (allant jusqu’à l’exclusion du collège, voire à la comparution devant un juge pour enfants) ». Mais elle insiste aussi sur le rôle de la prévention : « Nous avons l’intention de faire étudier ces vidéos en vie de classe, pour vous faire prendre conscience du respect d’autrui, de la tolérance car des différences existent au sein de notre société.»

L’étude des vidéos en vie de classe et l’implication de l’équipe pédagogique contre le harcèlement vont nous permettre de prendre conscience de la conséquence de certains de nos actes. Qui que nous soyons, nous sommes tous concernés. Apprenons à vivre ensemble, à nous respecter. Acceptons nos différences pour construire une société tolérante.

 www.agircontreleharcelementalecole.gouv.fr

www.lalsace.fr

(interview réalisée par Laura Seigne et Mathilde Peyrie)

Afficher les mentions légales | Conditions générales d'utilisation | Aide à la rédaction du registre de traitement
Nom et adresse de l’établissement scolaire
Collège Cabanis - 2 bd Jouvenel - 19100 Brive
Nom du directeur de la publication
M. Bartoli
Nom du responsable de la rédaction
M. Mathieu
Nom et adresse du fournisseur d’hébergement
OVH 2 rue Kellermann – 59100 Roubaix