Benetton devant la justice

Nouveau scandale : Après le lancement de sa nouvelle campagne de publicité « UNHATE » (« non à la haine » en français), le grand groupe de prêt-à-porter « Benetton » se confronte déjà à la justice Italienne. Habitué à des images choquantes et provocantes depuis les années 90, Benetton expose aujourd’hui plusieurs chefs d’Etats et représentants religieux s’embrassant sur de grandes affiches placardées dans les rues du monde entier.

Choquantes, provocantes, les affiches Benetton sont là pour nous surprendre et ne nous laissent pas indifférents. Depuis les années 90, le groupe mise sur une campagne de pub particulière, qui a fait sa renommée, mais aussi un palmarès de scandales.

©www.tourte.org

Voilà que Benetton revient sur le devant de la scène en lançant sa nouvelle campagne de publicité nommée « UNHATE » signifiant « non à la haine » en français. Leur objectif : marquer à nouveau les esprits. Pour cela, l’entreprise fait appel au truquage photo : plusieurs chefs d’états et représentants religieux, dont le Président français Nicolas Sarkozy, le Pape Benoit XVI, et bien autres encore, sont exposés dans les rues du monde entier. D’importantes personnalités, opposés politiquement et religieusement, qui s’embrassent sans aucune pudeur.

©www.marieclaire.fr

L’une de ces affiches, représentant le saint patron du christianisme avec  le grand imam sunnite Mohamed Ahmed Al-Tayeb, a fait réagir le Vatican qui menaçe de porter l’affaire devant la justice Italienne.

La réaction de Benetton est immédiate : la firme retire immédiatement toutes les affiches concernées et fait son mea culpa envers le Pape et ses fidèles. Mais le message est passé : des millions de personnes ont vu ou entendu  parler de ce coup de poing commercial; la stratégie du vendeur de prêt-à-porter ne tarde pas à recevoir des retombées économiques; sa campagne attire une foule d’acheteur dans ses boutiques.

 

www.tourte.orgwww.marieclaire.fr

 


Afficher les mentions légales | Conditions générales d'utilisation | Aide à la rédaction du registre de traitement
Nom et adresse de l’établissement scolaire
Collège Cabanis - 2 bd Jouvenel - 19100 Brive
Nom du directeur de la publication
M. Bartoli
Nom du responsable de la rédaction
M. Mathieu
Nom et adresse du fournisseur d’hébergement
OVH 2 rue Kellermann – 59100 Roubaix