CONCOURS DE LA RESISTANCE 2013.

le thème de cette année « Communiquer pour Résister (1940-1945) », nous invite à réfléchir au rôle stratégique et politique joué par les moyens de communication dans la lutte contre l’occupant et le régime de Vichy.

 Le premier axe d’étude vise à montrer comment la parole et les écrits deviennent un moyen de lutter contre la propagande officielle et de gagner la confiance de la population auprès de laquelle un recrutement deviendra possible, dans un contexte de censure réprimant tout écrit ou parole défavorable à l’Allemagne nazie et à la collaboration (graffitis, tracts, presse clandestine, chansons, radio…)

 Communiquer sert ainsi dès l’automne 1940 à organiser la circulation des informations, du matériel et des hommes entre les différentes composantes de la Résistance. Ce second axe d’étude permet d’aborder la notion de « renseignement » et de découvrir le rôle joué par des « combattants de l’ombre » (agents de liaisons, opérateurs radios…), premières victimes de la répression à l’intérieur des réseaux de Résistance.

 Sitographie :

http://www.cndp.fr/crdp-reims/index.php?id=1802

http://www.museedelaresistanceenligne.org/index.php

http://www.fondationresistance.org/pages/action_pedag/annee-2012-2013_theme17.htm

http://www.musee-resistance.com/spip.php?rubrique69

Quatre brochures:

http://www.musee-resistance.com/IMG/pdf/CNRD2013_Resistance_web.pdf

http://www.fondationresistance.org/catalogue/appli.htm

http://www.france-libre.net/images/stories/cnrd2013/cg31_concours_2013_.pdf

http://www.france-libre.net/images/stories/cnrd2013/dossier_cnrd_2012-2013_paca.pdf

Bibliographie réalisée par la BFM et le musée de la résistance de Limoges:

[attachments target=1 docid= »1457″]