CNRD 2011

«La répression de la Résistance en France par les autorités d’occupation et le régime de Vichy »

Présentation du thème: Le thème est consacré à la répression « qui s’en prend aux individus pour ce qu’ils font, ont fait ou sont présumés pouvoir faire ».

Il se comprend donc comme réaction de l’occupant ou des autorités vichystes aux actions engagées par les résistants, qu’il s’agisse d’individus isolés ou de groupes organisés, depuis la défaite de mai juin 1940. Il est possible d’étudier des personnages comme Honorée d’Estienne d’Orves, Pierre Brossolette, Jean Moulin, Missak Manouchian Raymond Aubrac.

Le thème peut s’étendre aux actes de représailles ou de terreur liés aux actions de résistance, notamment en 1943 et 1944, mais aussi aux exécutions d’otages et déportations collectives par mesure de répression. Dans ce dernier cas, c’est bien la déportation en tant que politique de répression engagée par les autorités d’occupation avec le concours de l’État français qui fait partie intégrante du sujet, on ne peut donc inclure les persécutions engagées à l’encontre des juifs de France, ni l’univers concentrationnaire qu’ont connu les déportés partis de France.

Le thème donné fera une large place aux nombreux massacres et exécutions collectives perpétrés sous l’Occupation, dont le souvenir est présent dans la quasi-totalité des régions, qu’il s’agisse de sites à haute teneur émotionnelle et connus à l’échelle nationale depuis 1945 (massacre d’Oradour-sur-Glane, les pendus de Tulle, fusillés du Mont- Valérien…) ou ravivés récemment (Maillé en Indre-et-Loire). Des événements comme les procès à grand spectacle de groupes résistants (procès du palais Bourbon en mars 1942, procès de la maison de la Chimie en avril 1942, procès de « l’affiche rouge » en 1944…), ou les actions engagées par les forces d’Occupation allemande et les services vichystes contre les maquis dès 1943, croissantes pendant l’année 1944 (Glières, Saint-Marcel, Vercors…), sont présents dans la mémoire nationale et les mémoires locales.

  1. Site France Libre
  2. Dossier Résistance
  3. Fondation Résistance

Les élèves suivants participent au concours:

Noms Sujets choisis
Paul Gueroux, Jafhar Ramoun, Nicolas Boutin Oradour
Zoé Garretier, Marie Elisa Urbaniak, Bourreaux Laurie, Julie Ducasse, Julia Ducros, René Besse
Camille Fernandez, Camille Benvenuto. Thérèse Menot
Mathieu Denis, Maxence Leboutet L’affaire du 17e barreau