L’atelier des sorciers (sélection lycée)

Coco a toujours été fascinée par la magie. Hélas, seuls les sorciers peuvent pratiquer cet art et les élus sont choisis dès la naissance. Un jour, Kieffrey, un sorcier, arrive dans le village de la jeune fille. En l’espionnant, Coco comprend alors la véritable nature de la magie et se rappelle d’un livre de magie et d’un encrier qu’elle a acheté à un mystérieux inconnu quand elle était enfant. Elle s’exerce alors en cachette. Mais, dans son ignorance, Coco commet un acte tragique ! Dès lors, elle devient la disciple de Kieffrey et va découvrir un monde dont elle ne soupçonnait pas l’existence !

(4 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • ValadonAmélie on 27 novembre 2018 at 18 h 49 min
    • Répondre

    L’Atelier Des Sorciers est un seinen des éditions Pika écrit par Kamome Shirahama.

    Dans ce manga, nous suivons Coco, une jeune fille tout à fait ordinaire, passionnée par la magie, rêvant de pouvoir en faire un jour. Mais ce don est réservé à certaines personnes prédisposées dès la naissance à la magie. Un jour alors qu’elle aide sa mère à la boutique, elle fait la rencontre de Kieffrey, un sorcier. Alors que ce dernier est en train de pratiquer de la magie, elle comprend la véritable nature de la magie et l’imite. Malheureusement, le sort qu’elle réussit à lancer, se trouve être un sort interdit, qui provoque un terrible incident. Elle se retrouve alors obligée de devenir la disciple de Kieffrey, pour réparer son erreur.

    Pour ma part, ce manga a été une bonne surprise car j’avais un peu peur que cela soit trop enfantin, mais pas du tout. Les dessins sont vraiment super et l’histoire entraînante. Certains personnages sont assez mystérieux, même s’ils ne le montrent pas, comme Kieffrey. Coco est une jeune fille qui malgré ce qu’elle a vécu au début du tome 1, reste souriante et courageuse. De plus, il y a une petite créature trop mignonne, le ver-pinceau. En lisant la suite je n’ai pas été déçue. Les tomes 2 et 3 révèlent de nouvelles informations et des liens entre les personnages vont se tisser. Hâte de lire le tome 4!

    • LPthivierstheo on 13 décembre 2018 at 17 h 59 min
    • Répondre

    Un manga qui nous fait suivre la passion fantastique de l’héroïne qui est de devenir une magicienne à tout prix.
    La présence de différents personnages avec diverses personnalités crée un certain équilibre comique.

    Dans ce tome un, le scénario nous permet de garder un certain suspense quant à la suite de l’histoire qui s’annonce mouvementée. La jeune héroïne débute comme dans tout manga par uen phase dans laquelle elle ne peut atteindre son rêve, mais peu après elle peut enfin y parvenir dans certaines circonstances, ce qui permet de garder le suspense intriguant.

    L’artiste utilise une bonne alternance entre le noir et le blanc qui permet de créer différentes ambiances suivant le contexte du scenario. Le mangaka a poussé le graphisme, ce qui crée pas mal de détails dans les différentes scènes.

    L’héroïne a un caractère assez enfantin qui nous permet de vite la suivre dans ses idées. Son maître sera plus d’un comportement réservé qui peut cacher certains secrets et donc en faire un personnage intriguant. Bien évidemment, les autres disciples du maître ont toutes des comportements opposés mais complémentaires, telles que la personne sérieuse et le personnage détendu, ce qui engendre donc une ambiance cool et relax.

    • BourdanAnselme on 8 février 2019 at 12 h 30 min
    • Répondre

    Bon manga. Malgré le titre peu engageant, ce manga est plutôt bien réalisé. Les graphismes sont très beaux (surtout les dragons). L’histoire est bien amenée et on ne s’attend pas au style de magie que pratiquent des sorciers à chapeaux pointus. Le personnage de Coco est attachant dans son apprentissage pour maîtriser la magie, son caractère d’enfant s’associe bien avec le caractère des autres disciples, sérieux ou complétement détendus. Au milieu de tout ça il y a le sorcier masqué qui rajoute la touche de mystère nécessaire pour nous faire accrocher à l’histoire. En résumé bon manga.

    • CabanisThéo on 13 mars 2019 at 19 h 16 min
    • Répondre

    Ce manga met en scène une petite fille répondant au nom de Coco qui est plutôt curieuse et émerveillée par le mode de la magie. Son objectif est de libérer sa mère de l’emprise du premier sort qu’elle lui a jeté involontairement durant la découverte de ses pouvoirs. Nous suivons les péripéties de sa formation auprès de son mentor (grand sorcier).

    Ce manga sort des stéréotypes que l’on a sur la magie puisque invoquer un sort il est nécessaire de réaliser des dessins à l’aide d’une plume magique que l’on obtient lorsqu’on débute. Le secret cette histoire est fondée sur le fait que l’on ne naît pas magicien mais on le devient. De cette manière tout le monde a accès à la magie sans le savoir. Au contraire, les attributs vestimentaires empruntent leur style à l’univers traditionnel des sorciers : capes et chapeaux pointus.

    Du côté graphique, on observe un dessin détaillé qui se réfère aux codes de la fantaisie. Chaque fin de chapitre se conclue par une planche où le dessin tient une place prépondérante. Il y a peu de dialogue sur ces pages pour attirer notre attention sur les décors ou les scènes. Selon le cas, il peut servir à introduire un évènement ou un personnage nouveau en accentuant un sentiment de mystère qui donne envie d’aller plus loin et ménage un certain suspens.

    C’est un manga qui mérite plus qu’un coup d’œil.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Featuring WPMU Bloglist Widget by YD WordPress Developer