Ken’en (sélection collège)

Sommés par un esprit maléfique de sacrifier une jeune fille à la divinité du temple local, des villageois font appel à Hayate, un chasseur de démons. À leur grande surprise, ce dernier n’est autre qu’un superbe chien blanc, doté de grands pouvoirs. Grâce à son aide, ils ne tardent pas à découvrir que la créature à l’origine de leurs ennuis n’est autre que le kakuen Mashira, un être mi-homme mi-singe, ayant pour habitude d’enlever des humaines. Ce dernier, peu déstabilisé par sa rencontre avec le chien, décide de l’adopter… Ainsi commencent les relations tumultueuses, « comme chien et singe », de ces deux êtres surnaturels au gré des saisons du Japon légendaire !

(24 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • Dun le palestel Ilyana on 26 novembre 2018 at 13 h 50 min
    • Répondre

    Le scénario est bien trouvé, j’aime beaucoup l’histoire, c’est un des meilleurs mangas que j’ai lu.
    Les personnage sont supers , j’aime beaucoup leur style de dessin ,
    Le moment que j’ai le plus aimé c’est quand le personnage qui a trouvé le chien a été surpris quand il ne l’a plus vu le matin et qu’il le voit en humain plus loin et qu’il menace de le tuer.
    Ce n’ est pas le genre de manga que je lis d’habitude je lis plutôt des « school romance »ou » fairy tail  »
    Ce n’est pas tout à fait la même histoire mais le principe qu’il y ait des humains qui mettent au monde des hommes mi homme mi singe était vraiment génial .
    Bref j’ai adoré mais vraiment beaucoup, vraiment, vraiment,VRAIMENT beaucoup .

    • Chana Darnet on 3 décembre 2018 at 13 h 23 min
    • Répondre

    J’aime beaucoup Ken’en. Les graphismes sont magnifiques, le pelage de Hayate est super bien représenté et il a beaucoup de détails. J’ai bien aimé quand Mashira trouve Hayate dans une boîte mais par contre je n’aime pas du tout quand Hayate se sert de Mashira comme du chantage mais au final on voit bien qu’il s’est attaché à Mashira et sa famille.

    Mashira : Je ne comprend pas pourquoi il enlève des jeunes filles pour continuer sa descendance, il devrait plutôt essayer de les séduire et non de les forcer.

    Hayate : Je trouve ce chien magnifique, j’aime bien sa personnalité en forme de chien et d’humain. Part contre je n’aime pas quand il se sert de lui, il critique la nourriture qu’il lui prépare, il critique qu’il mange toujours du poisson, etc…

    Après dans le contexte je trouve que ce manga est plutôt pas mal.

    • Usselkaya on 3 décembre 2018 at 13 h 48 min
    • Répondre

    Bonjour, aujourd’hui je vais vous présenter mon avis sur le manga Ken’en :

    Mon avis général :
    Ce livre m’a plu et je le recommande fortement car il me ressemble tout à fait, ceci est mon style de manga.

    Mon avis sur le scénario :
    le scénario est humoristique mais cache un côté assez sombre qui laisse du mystère, ce qui me plaît fortement aussi.

    Mon avis sur le graphisme :
    Tout est très mignon, et très bien réalisé, c’est tout à fait mystique et magique.

    Mon avis sur le portrait des personnages :
    le portrait des personnages convient tout à fait à leur physiques, leur caractère aussi.

    Mon avis sur l’atmosphère générale :
    l’atmosphère est très mignonne mais aussi sombre…

    Au revoir et merci de votre patience.

    • Ussel Rosa on 3 décembre 2018 at 13 h 50 min
    • Répondre

    C’est un manga assez drôle, agréable à lire, ce n’est pas pesant.
    Personnellement, je trouve le scénario très bien organisé et clair.
    L’histoire n’est pas précipitée ce qui permet une lecture facile.
    J’ai une grande admiration pour Ichimura Hitoshi dont je trouve le style graphique vraiment splendide .
    Les personnages sont kawaii et très affectueux , ils sont trés amusants ce qui donne l’envie de lire encore une page, puis une autre… sans compter le suspense insoutenable à chaque fin de chapitre.
    C’est un livre que je recommande à tout le monde , ce livre m’a beaucoup touché .

    • nantiatArthur on 3 décembre 2018 at 17 h 02 min
    • Répondre

    J’ai adoré ce manga car les graphismes sont beaux, les personnages sont charismatiques, marrants et attachants. C’est le premier manga que j’ai lu je vous le recommande très fortement.

    • ObjatManonL. on 4 décembre 2018 at 13 h 42 min
    • Répondre

    J’aime beaucoup ce manga qui nous amène au cœur du Japon légendaire, avec ses dieux, des Mononoks et son côté fantastique. Mashira le kakuen, héros de l’histoire, adopte Hayate, un chien doté de pouvoirs magiques, censé tuer les kakuens. Le scénario est dynamique et nous entraîne bien dans l’histoire, ce qui rend les héros attachants même si j’ai un peu de mal avec Hayate, j’aurais préféré qu’il reste chien. Malgré ça, je trouve ça marrant quand ils se cherchent avec Mashira. Toujours en train de rappeler au kakuen qu’il peut le tuer à tout moment. Le graphisme est très travaillé, il y a beaucoup de décors, la nature est représentée de manière assez réaliste avec de belles ombres chinoises. Je conseille ce manga génial, à lire impérativement !

    • Dun le Palestel Azéline on 10 décembre 2018 at 13 h 42 min
    • Répondre

    Ken’en est un shonen écrit par Fuestsude, illustré par Ichimura Hitoshi et édité par Doki Doki.

    D’abord les personnages principaux qui sont Mashira et Hayate. Mashira est un enfant singe (Kakuen), né de l’alliance entre un autre kakuen et une humaine. Son but est de se trouver une femme (pour ça il faut qu’il la capture). Hayate est un chien exorciste qui a la pouvoir de se transformer en humain et de pouvoir parler comme eux. Lui, son but, est de tuer les Ken’en.

    Ensuite l’atmosphère du manga , au début je la trouve assez effrayante mais par la suite assez mignonne et touchante .

    Les graphismes de ce manga sont très bien réalisés car ils collent bien aux caractères des personnages

    Le scenario est bien travaillé , il avance assez vite et est toujours cohérent.

    En général j’ai vraiment aimé ce manga !

    • Ussel Théo on 21 décembre 2018 at 13 h 30 min
    • Répondre

    Disons que Ken’en, c’est la manga qui ne se feuillette pas !
    Il faut le lire pour le voir ! Ken’en est une divine perfection, un repas avec en entrée, des personnages attachants, mystérieux, drôles et charismatiques, en plat, un histoire et un univers passionnant, et en dessert, un humour indiscutable accompagné de dessins à couper le souffle, s’adaptants parfaitement à la scène, parfois humoristique ou sérrée par un suspens terrifiant !

    Et ce repas, il se gobe sans modération, et une fois consommé, vous êtes rassasié comme souhaité !

    • nantiataudrey on 26 décembre 2018 at 14 h 58 min
    • Répondre

    Le manga m’a plu, le scénario bien est construit, en utilisant les divinités, légendes et folklore japonais. Le graphisme n’a rien d’étonnant, par contre les personnages se démarquent, entre Hayate et son caractère particulier (il pense souvent à la nourriture) et Mashira qui semble joyeux de nature. Pour Mashira on en apprend plus sur lui au fil du manga, pourquoi déteste-il autant les humains, d’où vient-il réellement ? Au final c’est l’un de mes manga préféré il se trouve dans mon top 5.

    • louisdurandleana on 8 janvier 2019 at 13 h 51 min
    • Répondre

    J’ai beaucoup appréciée le manga Ken’en car l’histoire n’est pas banale, de plus les personnages sont très attachants et en prime les dessins sont très bien fait.

    Hayate est de loin mon personnage préféré non seulement pour son style, car il faut avouer qu’il a la classe mais aussi pour son caractère car on peut voir malgré toute sa mauvaise fois, qu’il s’est attaché à Mashira.

    En parlant de Mashira, c’est un personnage que j’apprécie par son caractère enfantin mais c’est aussi une partie de lui que je n’aime pas car il est beaucoup trop insouciant. Il est néanmoins un personnage à qui on s’attache facilement de part sa joie et sa bonne humeur qui peut finir par être contagieuse. C’est un personnage un peu mystérieux car on se demande pourquoi il déteste les humains.

    Je pense que ce manga est l’un de ceux que je préfère parmi la sélection et j’attends avec hâte la suite que je lirais avec plaisir.

  1. J’ai bien apprécié Ke’nen, seulement par moment, l’absurdité des personnages était si prononcée que cela ne me faisait plus rire, ni même sourire.

    L’histoire est bien trouvée, elle est inspirée des mythes japonais. (divinités)
    Les personnages sont attachants, en particularité Hayate, qui malgré ses actes ou ses paroles féroces laisse apparaître un peu de tendresse.

    Le personnage qui m’énerve le plus dans ce manga est surement la fille qui étais censé être kidnappée par Mashira.
    D’ailleurs je pense que c’est pour ça que je ne me rappelle plus son nom, surement à cause de ses manières agaçantes. Elle croit être une battante mais elle n’est rien. Les habitants du village sont comme elle.

    Quant aux kakuens, ils sont mignons et drôles.

    Ce que je n’ai pas compris, c’est pourquoi les habitants du village sont-il si méchants envers les kakuens?
    Je sais qu’ils kidnappent leurs jeunes demoiselles, mais c’est pour se reproduire, c’est normal, il s’agit de leurs instinct de survie.

    Pour les graphismes c’est très beau et détaillé, un plaisir pour les yeux.

    Je n’ai pas envie de lire la suite, même si j’ai aimé le tome 1, je n’irai pas plus loin.

    • nantiatlucia on 14 janvier 2019 at 9 h 03 min
    • Répondre

    Ken’en n’est pas captivant, je n’ai pas trop compris le scénario. Le graphisme est correct,les personnages aussi.
    L’atmosphère n’est pas captivante il n’y a pas d’action et on ne comprend pas trop.

    • UsselLouis on 14 janvier 2019 at 14 h 18 min
    • Répondre

    Le manga Ken’en est un manga non pas banal dans le style action-humour, il est d’une originalité qu’il faut, je pense, souligner. Il s’inspire du folklore japonais, tout comme les Yokaïs ont inspirés Pokémon.

    Dans ce manga, on suit l’histoire de deux personnages aux caractères bien différents : d’un côté, il y a Mashira, un homme-singe plutôt attachant et tête en l’air, qui est d’ailleurs tout le contraire de la description qu’on les humains des hommes-singes, et Hayate, le chien exorciste jamais content et toujours de mauvaise foi .

    Le dessinateur Hiteshi Mishimura a un style de graphisme détaillé et plutôt réaliste pour dessiner Hayate; et le dessin de Mashira est ressemblant à celui d’Akira Toriyama, notament avec la queue de singe de San Goku .

    Ce manga se dévore et l’on se plait à lire et relire les passages drôles !
    Je le conseille à tout ceux qui aiment l’humour !

    • lycrenoirclémence on 17 janvier 2019 at 20 h 28 min
    • Répondre

    Ce manga est bien mais sans plus… Le déroulement du scénario est banal et parfois peu intéressant et les personnages ont un caractère assez niais, même si j’aime beaucoup le loup et son humour. Par contre, les graphiques sont vraiment beau et agréable à voir! Aussi, je suis sûre que l’auteur pourra vite s’améliorer!

    • Parsac Zoé on 18 janvier 2019 at 13 h 55 min
    • Répondre

    J’ai bien apprécié Ke’nen, seulement par moment, l’absurdité des personnages était si prononcée que cela ne me faisait plus rire, ni même sourire.

    L’histoire est bien trouvée, elle est inspirée des mythes japonais. (divinités)
    Les personnages sont attachants, en particularité Hayate, qui malgré ses actes ou ses paroles féroces laisse apparaître un peu de tendresse.

    Le personnage qui m’énerve le plus dans ce manga est surement la fille qui étais censé être kidnappée par Mashira.
    D’ailleurs je pense que c’est pour ça que je ne me rappelle plus son nom, surement à cause de ses manières agaçantes. Elle croit être une battante mais elle n’est rien. Les habitants du village sont comme elle.

    Quant aux kakuens, ils sont mignons et drôles.

    Ce que je n’ai pas compris, c’est pourquoi les habitants du village sont-il si méchants envers les kakuens?
    Je sais qu’ils kidnappent leurs jeunes demoiselles, mais c’est pour se reproduire, c’est normal, il s’agit de leurs instinct de survie.

    Pour les graphismes c’est très beau et détaillé, un plaisir pour les yeux.

    Je n’ai pas envie de lire la suite, même si j’ai aimé le tome 1, je n’irai pas plus loin.

    • donzelotgabriel on 18 janvier 2019 at 19 h 09 min
    • Répondre

    Ken’en

    Je n’ai pas aimé ce manga car l’histoire et les personnages ne présentent aucun suspense.

    Le personnage principal (Mashira) a des devoirs et croise un ennemi envoyé pour l’éliminer (Hayate) qui est non seulement plutôt mystérieux, mais en plus beaucoup plus puissant que lui. Ils finissent quand même par devenir amis petit à petit.
    C’est une formule que l’on retrouve malheureusement très souvent dans les mangas et l’intrigue est (à mon goût) comme une coquille de noix creuse : l’extérieur est attirant mais l’intérieur est finalement vide.
    De plus la couverture et la 1ère page résument déjà la totalité du manga (1ère page: pires ennemis,
    couverture: meilleurs amis).
    J’ai aussi trouvé que l’humour était présent à des endroits où il n’y en a pas besoin.

    Ce manga n’est pas une réussite et je ne pense pas lire les suivants ce qui est dommage car je trouve tout de même les dessins bien faits et ce récit nous plonge au cœur de la culture japonaise qui m’était jusqu’à présent inconnue.

    • ccabanisléane on 24 janvier 2019 at 23 h 12 min
    • Répondre

    Ken’en est un manga de Fuetsudo et de Ichimura Hitoshi qui nous plonge dans les mythes japonais.

    Dans un village au Japon, un être maléfique fait savoir aux habitants qu’ils doivent sacrifier une jeune fille au temple local en l’abandonnant dans un coffre et en repartant sans se retourner. Face à cette menace, les habitants décident de faire appel à Hayate, un chien chasseur de démons. Ce superbe chien blanc va les aider à découvrir qu’en fait cet être maléfique est un Kakuen. Les Kakuens sont des êtres mi-homme mi-singe ayant pour habitude d’enlever des humaines. Ce Kakuen répond au nom de Mashira et lorsqu’il découvre qu’à la place d’une jeune femme, c’est Hayate qui l’attend au temple, il n’en est pas du tout déstabilisé. Au contraire, Mashira décide d’adopter Hayate.

    Plus tard dans l’histoire, on apprend la raison des enlèvements. En fait, les Kakuens ne peuvent être engendrés que par une union entre un Kakuen et une humaine. Mais comme ils ont une apparence qui rebutent, ils enlèvent les humaines pour qu’elles deviennent la mère de leurs enfants. Mais cette rustre tradition n’est pas du goût de Mashira qui est partagé entre l’idée d’assurer la survie de son espèce, et celle de vivre son existence tranquille. C’est ce que va comprendre Hayate, mais il s’avère aussi que ce beau et gentil chien… N’est pas si gentil et si sympathique que son apparence le laisse supposer. Ce qui donne des situations très drôles, et très surprenantes. Malgré ça, on voit bien l’attachement qui se forme entre les deux personnages.

    Les dessins sont très beaux et détaillés, nous offrant une agréable lecture. Quand je dis ça, je parle en particulier du magnifique pelage d’Hayate ! Nous avons aussi une belle couverture.
    L’histoire est sympathique mais il manque quelque chose pour vraiment m’accrocher, sans doute le fait que je ne trouve pas que les personnes soient attachants. Il y a quand même des choses surprenantes et drôles qui rendent la lecture agréable.

    Alors si vous avez un peu de temps et que vous cherchez une histoire simple à lire, Ken’en est une bonne solution, même si personnellement je ne compte pas lire la suite.

    • parsacbenjamin on 29 janvier 2019 at 13 h 42 min
    • Répondre

    Ce manga est celui qui m’a le plus plut’.
    Je trouve que le fait que le kakuen se lie d’amour avec Hayate alors que ce ne sont pas des humains fait de lui un humain et je pense que si Hayate ne les tue pas, c’est parce qu’il sait que le kakuen qui l’a trouvé n’est pas un mononok et je pense qu’il ne les tuera pas.
    Les graphismes sont magnifiques et les textes agréables à lire. Je recommande ce manga à 100%. Il est dans l’ensemble très bien et les dessins et les décors sont jolis.
    Je lirai surement la suite.

    • donzelotjeanne on 30 janvier 2019 at 17 h 47 min
    • Répondre

    Un jeune kakuen (un homme mi-singe, mi-homme qui enlève les jeunes filles pour se reproduire) envoie une lettre à un villageois. Le contenu de cette lettre est simple : une jeune fille devra être livrée dans une boite et déposée à un temple où il ira la récupérer. Un jeune homme va alors chercher l’exorciste Hayate et le met dans la boite à la place de la jeune fille. Le kakuen qui s’appelle Mashira et adopte Hayate qui se révèle être mi-chien mi-homme. Peu à peu, une amitié va naitre entre les deux protagonistes. L’histoire est touchante car Mashira a l’air de cacher un lourd secret. Et Hayate se prend d’affection pour le jeune garçon et lui aussi a l’air de cacher quelque chose. Sous les abords explosifs de leur relation, se cache une histoire touchante. Les graphismes sont incroyablement réalistes. Le scénario accroche immédiatement. Je recommande ce manga et je lirai volontiers la suite.

    • ccabanisAnna on 1 février 2019 at 22 h 01 min
    • Répondre

    J’ai adoré ce manga !
    Dés les premières pages ken’en m’a propulsé dans l’univers traditionnel japonais. Ce manga m’a beaucoup fait penser à Princesse mononoké. L’histoire mêle mythologie japonaise et modernité ( par la création et le style graphique).
    Lors de cette histoire nous suivons la route d’un jeune kakuen, Mashira. Les kakuens sont des êtres mi-singe mi- homme. Ces créatures ne peuvent naître que par une mère humaine. Pour que leur espèce survive face au temps les kakuens sont parfois obligés d’enlever des jeunes filles. Au début de l’histoire Mashira envoie un message ordonnant à un village humain de lui livrer une femme.
    Le village paniqué envoie un chien tueur de mononoké qui se nomme Hayate. Au lieu de massacrer les kakuens, Hayate se lie d’une certain manière avec Mashira. Nous découvrons que l’animal qui semblait jusqu’alors être un chien ordinaire est capable de se changer en humain. Hayate devient comme un tyran avec le jeune kakuen, il exige de la nourriture et de l’attention sous peine d’attaquer la tribu de Mashira.

    Au fil de l’histoire nous comprenons que Mashira n’approuve pas les traditions de son peuple, il a une certaine attirance à la culture humaine. Hayate quant à lui découvre la personnalité de notre jeune héros, mais ne perd pas de vue sont objectif.
    J’ai été très heureuse de découvrir ce manga,qui m’a plongé dans les mythes japonais. J’ai trouvé les graphismes très réussis. L’histoire est assez classique ce qui n’enlève en rien la beauté de cet univers. Bref j’ai adoré ce manga, je lirai volontiers la suite car je n’ai pas envie de quitter ce monde fantastique.

    • Dun le palestel Tristan on 4 février 2019 at 13 h 44 min
    • Répondre

    Ken’en est un manga qui possède une très bonne ambiance et je trouve que l’on ne s’ennuie pas en le lisant. Les dessins du manga sont très détaillés et très beaux à voir. Les personnages du manga sont très beaux à regarder et j’aime bien les détails qu’ils possèdent sont très particulier. Le scénario est très sympa et est simple à comprendre.

    • benjamin on 7 février 2019 at 13 h 50 min
    • Répondre

    Le scénario est bien trouvé. J’aime beaucoup l’histoire.
    Les personnage sont supers. Certains sont sympathiques, d’autres antipathiques. J’aime beaucoup le style du dessin.
    Le moment que j’ai le plus aimé : un personnage trouve un chien. Ce chien soudainement disparaît. Quand il réapparaît c’est sous la forme d’un humain qui le menace de mort.
    Ce n’ est pas le genre de manga que je lis d’habitude. Je lis plutôt des « school romance » ou » fairy tail »
    Ce n’est pas tout à fait la même histoire mais le principe qu’il y ait des humains qui mettent au monde des hommes mi homme mi singe était vraiment génial .
    Bref j’ai adoré mais vraiment beaucoup, J’en conseille la lecture

    • Collège Jean Rostand - Lucie J. on 11 février 2019 at 13 h 52 min
    • Répondre

    Je trouve que ce manga est très passionnant. Dès qu’on commence à le lire, on n’arrive plus à s’arrêter. Il est très facile à lire. J’aime beaucoup l’idée de faire un manga sur un loup-chien. Les dessins sont très beaux, l’histoire également. Les personnages sont très bien dessinés et super beaux. Je trouve que Mashira est très attachant. J’aime beaucoup ce qu’il fait et sa façon d’être. J’apprécie énormément le passage où il rencontre Hayate car ils vont vivre une aventure folle tous les deux.

    • Dun le Palestel Cloé on 18 mars 2019 at 13 h 49 min
    • Répondre

    Le graphisme est bien, et l’ambiance est assez joyeuse. Par contre je n’ai pas trop aimé le scénario parce qu’il n’y a pas de suspens. Le loup est agaçant car il n’est presque jamais content. Le manga est censé être humoristique et il l’est, mais c’est parfois tellement absurde que ça en devient lassant. Je n’ai pas grand chose à dire vu que je n’ai pas réussi à le finir…

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Featuring WPMU Bloglist Widget by YD WordPress Developer