Cagaster

cagaster-couv

Fin du XXIe siècle, une étrange maladie baptisée “Cagaster” fait son apparition. Un humain sur mille est contaminé par ce mal qui le métamorphose en un monstrueux insecte anthropophage. Les deux tiers de l’humanité sont décimés…

2125, en plein milieu du désert, Kidow, exterminateur de génie, sauve la jeune Ilie d’une attaque de cagasters. Malgré les mystères qui entourent cette dernière, il décide de la protéger. Mais dans ce monde apocalyptique, les monstres ne sont pas forcément ceux qui ont en l’apparence…

(37 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • mathieusilva on 4 décembre 2014 at 12 h 28 min
    • Répondre

    voici mes commentaires vis a vis de ce manga :
    je souhaite annoncer à tous les lecteur de Shonen que ce manga est  » extra »,plein d’aventures où l’on apprend toute l’histoire sur la maladie appelé « Cagaster » et sur l’histoire du personnage principal
    je conseille à tous les fans de mangas de le lire car son histoire est magique
    La suite n’en sera que plus belle encore, il faut le souhaiter ! et il me tarde de la lire !

    • turgotcvlieghe on 18 décembre 2014 at 13 h 45 min
    • Répondre

    Ce manga est celui que j’ai le moins aimé même si les dessins sont bien faits…
    Voilà, je n’ai pas grand chose à dire à part qu’on se lasse très rapidement.

    • alexandre on 8 janvier 2015 at 9 h 31 min
    • Répondre

    Ce manga a de beaux graphiques et bénéficie d’une bonne histoire.
    Les personnages sont plutôt bons.
    Je dirai donc que c’est un bon manga.

    • roussillatnicolas on 8 janvier 2015 at 10 h 23 min
    • Répondre

    Un manga assez banal dans l’ensemble reprenant comme souvent dans les shonen un héros basique sauvant une demoiselle dans un monde détruit par des créatures et ou une maladie.
    Les dessins et les dialogues quoique travaillés restent tout de même assez faibles. C’est un manga qui aurait besoin d’un peu d’amélioration dans l’ensemble : les dialogues et les dessins devraient être plus travaillés.

    • allassacwilliam on 9 janvier 2015 at 12 h 31 min
    • Répondre

    Ce manga est super bien car le scénario d’ensemble est bien, mais on ne connaît pas l’origine du Cagaster. Les graphismes sont dans l’ensemble biens. Les personnages: le héros est bien fait mais pour le roi c’est l’inverse du héros totalement raté.

    • eymoutiersmathilde on 10 janvier 2015 at 14 h 23 min
    • Répondre

    Je trouve que les graphiques ne sont pas mal mais l’histoire reste floue sur beaucoup de points. Je ne comprends pas pourquoi le héros qui a l’air des plus égoïstes (« je n’en et rien a faire de ta vie ») viendrait aider cet homme en prenant soin de sa fille.

    • ManonLussac on 11 janvier 2015 at 9 h 58 min
    • Répondre

    Cagaster. J’ai beaucoup aimé la couverture, le personnage ressemble a Grey Fullbuster et comme c’est mon personnage préféré autant dire que son sosie m’intéresse aussi !
    C’est un manga d’aventure, basé sur une maladie : le Cagaster.
    Pour faire un petit résumé rapide, Kidow le héro est un exterminateur, une personne chargé de chasser les insectes « mutants ». Un jour, pendant une mission, il sauve une jeune fille qui va lui attirer par la suite des ennuis. Il habite dans un restaurant et y emmène la jeune fille, où elle va travailler. Pendant qu’il part en mission elle se fait un ami et on peut penser qu’elle est attirée par Kidow. Sur la fin un tueur inconnu fait son apparition et recherche Kidow.
    Ce manga m’a plutôt laissé indifférente. Pourquoi ? Le scénario et l’idée sont bons mais je trouve les personnages pas vraiment attachants malgré le beau graphisme présent.
    Kidow est froid et distant, ce qui pour moi n’est pas le comportement demandé pour un héro.
    Je peux conseiller ce manga aux personnes aimant les scènes de combat, filles ou garçons.

    • romaincassin on 27 janvier 2015 at 14 h 14 min
    • Répondre

    J’ai bien aimé ce mangas parce qu’il y a de l’action et que les dessins sont bien faits.
    L’histoire est intéressante et très riche en actions et mésaventures pour Kidow et Ilie les personnages principaux : Kidow est « l’exterminateur » et Ilie , la petite fille qu’il se doit de protéger car son père l’a lui a confiée quand il est arrivé juste trop tard pour le sauver après l’attaque des Cagasters en tout début de livre .
    Ils sont très actifs car ils vivent en quelque sorte en survie , au milieu d’un monde apocalyptique: cet univers me plait beaucoup , c’est un peu celui de Halo , au moins dans le volume 2 de la série : c’est le même thème : celui de la course pour la survie dans des paysages désertiques et hostiles pour les humains…
    Un manga que je conseille à tous les lecteurs qui aiment ce genre de shônen , donc! 🙂

    • turgottheo on 27 janvier 2015 at 14 h 17 min
    • Répondre

    J’ai simplement aimé ce manga même plus que simplement!
    J’ai trouvé l’histoire géniale et à couper le souffle.
    Les dessins sont juste sublimes, j’ai « trop » adoré comment le personnage principal était dessiné!
    Tellement j’ai aimé l’histoire,j’aurais voulu avoir une histoire plus développée mais cela ne m’empêche pas de vous conseiller de lire,même de juste regarder les images pour le simple plaisir de voir des beaux mangas.

    • FelletinAntony on 2 février 2015 at 10 h 43 min
    • Répondre

    J’ai trouvé que ce manga ressemble trop à Radiant (manga élu l’année dernière) notamment au niveau du contexte ( des monstres à tuer, un héros plus fort etc…). Je n’aime pas le fait qu’il y ai qu’un seul héros, je trouve que cela est répétitif et ennuyeux. Cependant je reconnais que le dessin est bien fait, des scènes d’actions bien faites et agréables, des scènes d’actions dynamiques.

    • roussillajordan on 2 février 2015 at 16 h 52 min
    • Répondre

    Vers le début du 20ème siècle, un virus inconnu nommé Cagaster transforme toute personne touchée en insecte géant monstrueux. Un poison est créé sur leur membre qui au contact d’un être vivant l’empoisonne en 20min, il y a deux stades d’empoisonnement : le premier s appelle « amigo » et consiste à solidifier le corps entier. Aucun remède n’existe. Il existe deux types de combattants : l’armée et les exterminateurs. Les exterminateurs sont solitaires et ont une épée. Pour être exterminateur il faut tuer sans hésitation. L’armée utilise tous types d’armes à feu ( sniper , pistolet , fusil) et des véhicules ( tank, avion , hélicoptère ). Le monde est divisé en plusieurs districts : ex : a 47. Kidow un jeune exterminateur accompagné d’un ancien militaire trouve dans un désert une voiture avec un père et sa fille, le père attaqué par un insecte demande à Kidow de ramener sa fille à sa mère.

    • felletinguillaume on 9 février 2015 at 9 h 37 min
    • Répondre

    j’ai adoré ce manga. J’aime les histoires où les humains se font manger par des erreurs de la nature et n’arrivent pas à trouver leurs points faibles (comme dans l’attaque des titans).Le héros et la fille sont attachants et drôles. Ce premier tome n’est que le départ de l’histoire, j’imagine que l’action va se développer dans les prochains tomes. J’ai hâte de lire la suite pour savoir s’ils vont trouver le remède contre ce virus. Les dessins sont réalistes (les personnages, les paysages, les monstres).

    • roussillatyann on 9 février 2015 at 16 h 49 min
    • Répondre

    Je donnerai un avis sur ce manga plutôt décevant.

    La couverture n’est pas très attirante. Elle ne flatte pas l’œil et donne un aspect terne au manga. La posture dynamique du personnage principal ne rattrape en rien la « froideur » de cette couverture. Elle ne m’a pas donné envie de lire ce manga. De plus, la présence d’un « Cagaster » en deuxième plan, qui ne figure pas dans le manga, me gène un peu.

    Le contenu du manga est très décevant : on peut s’attendre à de grands combats à l’épée contre des insectes, alors que finalement, on ne les voit brièvement que dans les 7 premières pages, ce qui fait que le thème principal est bafoué dès le premier tome. Ce shonen « basique » qui reprend les codes de 90% des shonen, vus et revus beaucoup trop souvent [héros solitaire sans famille, jolie jeune fille prise sous la tutelle de ce héros et qui va s’attirer toutes les embrouilles du monde, et une planète Terre ravagée par un fléau (maladie, invasion par des monstres ou des extraterrestres)] manque d’action. Les « Cagaster » sont vraiment trop peu présents et on finit par somnoler en se forçant à finir ce manga. On sent que le mangaka comble ce manque d’action par des passages sans intérêt : le « jeu du chat et de la souris » entre Lygi et Ilie semble ainsi ne servir qu’à remplir le nombre de pages demandées par l’éditeur.

    Le monde « Cagaster » est une contradiction en lui-même. Le monde est en ruine, plus d’eau courante, très peu d »électricité, les marchandises sont rares à cause des transports en caravane. Pourtant, la vie dans E-05 est quasiment normale : les gens mangent à leur faim malgré le manque de nourriture, et ne manquent pas d’eau alors qu’il faut aller la chercher au puits. Ce qui, pour un mode de consommation urbain, est impossible. De même, pour les véhicules : on peut remarquer des bus, des tanks, et des camions en train de rouler, alors qu’il semble tout à fait logique que dans un monde en ruine, une des ressources les plus précieuses serait le carburant. Ce manga est sensé se passer dans un monde ravagé par des monstres cannibales qui rongeraient vos os jusqu’à la moelle, mais on pourrait quand même rouler librement dans sa « Twingo » pour aller au « Carrefour » le plus proche pour acheter sa baguette ?! Ce contraste est presque ridicule tellement il est énorme !

    On reprend encore une fois des personnages simples mais étrangement efficaces dans l’immersion de ce manga :

    – Kidow : grand brun ténébreux, orphelin, ce jeune homme de 17 ans est le personnage idéal à qui tous les adolescents se raccrocheraient si il n’était pas entouré d’un flou artistique tellement épais que l’on arrive pas à comprendre les actions qu’il fait. Certains diront qu’ils aiment bien avoir un personnage avec un côté mystérieux, mais Kidow a tellement de secret autour de lui qu’on ne peut même pas se focaliser sur un seul tellement ils sont plongés dans l’ombre. De plus, malgré ce caractère étrange, quasiment schizophrénique, une partie de lui aime bien Ilie, car elle lui ressemble, mais ne veut pas l’admettre et reste très froid avec elle. Même avec ce caractère étrange, il effectue des actions très prévisibles : aller chercher Ilie après sa fugue, ou même, sa bagarre avec les autres exterminateurs.

    – Ilie : simple bergère naïve qui ne se rend pas compte du danger et sa relation amoureuse à sens unique avec Kidow est trop peu adaptée à la situation de ce manga post-apocalyptique.

    Le dessin est toutefois globalement joli. Les graphismes sont plutôt travaillés et soignés. Il y a une vraie impression de mouvement dans ce dessin. Il est vraiment agréable à regarder et les « Cagaster » sont très détaillés.

    En conclusion, je n’ai pas trouvé ce manga très bien. Il manque un peu d’imagination et d’un point de vue personnel, j’avais un a priori négatif, mais il m’a quand même beaucoup déçu, surtout à cause de son manque de crédibilité et d’un humour trop peu adapté à la situation. Je n’ai pas très envie de lire la suite.

    • vaillantcamille on 19 février 2015 at 16 h 24 min
    • Répondre

    Alors Cagaster ou plutôt Mushikago no Kagaster ( Oui j’aime bien mettre les noms originaux ^o^ )
    C’est vraiment l’un des seuls que j’ai vraiment « Surkeaffé » : non seulement les dessins sont corrects, le fond est bien pensé ainsi que le scénario. Il y a de l’action, de l’émotion, on s’attache vite au personnage, on se pose des questions sur le passé de nos protagonistes. Le fait que ce soit des Insectes, qui à la base étaient des humains, qui détruisent l’humanité toute entière : il vaut la peine quand même d’être lu. c’est un manga léger de 6 tomes.
    Je le conseille fortement à tous ^o^

    • giraudouxerwand on 20 février 2015 at 9 h 46 min
    • Répondre

    Je trouve que c’est un très bon manga car on n’a aucun mal à rentrer dans cet univers où l’on pose plusieurs questions intéressantes comme celle de savoir si l’on peut tuer les insectes alors que c’étaient des humains. Les chasseurs ne se battent pas justes pour tuer comme dans certains mangas mais ils se battent pour protéger les civils qui pourtant ne les aiment pas et critiquent leur manque de pitié. Le personnage principal est très mystérieux et il ne donne presque aucun détail à la jeune fille qu’il rencontre. Illie est beaucoup moins mystérieuse et à l’instar de son sauveur elle n’hésite pas à se confier à des inconnus. Illie reste suspecte car elle ne semble rien connaître au monde contrairement à Kidow qui semble tout connaître sur les insectes et sur le monde qui l’entoure, ce contraste entre les deux personnages renforce l’univers inquiétant du manga car on ne sait pas plus de choses qu’Illie. La découverte de ce monde futuriste ravagé par la mort est passionnante et l’attachement à Kidow est fort et il ne met pas longtemps avant de s’installer.

    • giraudouxchloed on 20 février 2015 at 9 h 47 min
    • Répondre

    En un mot: Génial ! Le scénario est vraiment original (tout comme les personnages) et nous fait réfléchir sur l’écologie, la manipulation génétique et l’inhumanité de certains hommes. On se laisse embarquer dans ce manga où tout tourne autour de la survie, de la peur et de l’amitié. Les personnages sont attachants (même Kidow qui peut paraître distant…). Le coup de crayon est très agréable, les personnages sont dessinés avec finesse, légèreté et quand il le faut, des traits plus épais subliment le tout. Un manga dont les évènements coïncident (en nuançant bien évidemment) avec certains évènements de l’actualité. Et pour pimenter le tout, pourquoi pas un petit amour naissant… Je conseille grandement de le lire. Alors, qui des insectes ou des hommes est vraiment l’assassin…?

    • giraudouxaymerickl on 20 février 2015 at 9 h 52 min
    • Répondre

    Ce manga est intéressant, car il permet de poser une question assez importante est-ce-qu’un humain malade, perdant la raison et transformé en monstre reste tout de même humain et doit-on le garder pour tenter de le soigner ou le tuer et être sûr de préserver l’humanité ? Après plusieurs années, cette maladie s’est répandue à un point quasiment irréversible. L’histoire nous plonge dans ce monde où il peut être difficile de faire confiance à son propre voisin.

    • DonzelotMarie on 11 mars 2015 at 21 h 12 min
    • Répondre

    Ce manga m’a plu d’abord pour son histoire imaginative, originale, ses personnages attachants et son humour très bien placé. Les dessins sont très beaux, surtout les scènes de bataille, ce qui n’est pas toujours facile à représenter.

    • Donzelottomalexis on 11 mars 2015 at 21 h 31 min
    • Répondre

    L’histoire est assez bien imaginée et les personnages sont très bien faits. La seule chose qui me laisse sur ma faim est le manque de précision sur les paysages (par exemple, à la fin, le coucher de soleil n’est pas dessiné).
    A part ce petit bémol, ce manga m’a beaucoup plus, c’est un coup de cœur.

    • nantiatamélie on 12 mars 2015 at 15 h 12 min
    • Répondre

    J’ai bien aimé ce manga. Je trouve Kidow très mystérieux car on ne connaît presque rien sur lui ce qui le rend assaez attachant. Le scénario je trouve est bien construit mais ressemble beaucoup à Radiant avec les insectes géants. Les graphismes sont super mais un peut trop sombre parfois. Les personnages sont touchants et attachants.

    • TurgotLéoViguier on 14 mars 2015 at 17 h 27 min
    • Répondre

    Ce manga est le premier que j’ai lu et il m’a bien plu.

    Scénario : au niveau du scénario il me semble bien construit mais peu original, situation très courante dans les mangas shonen ( un prédateur de l’humanité arrive et le manga tourne autour du combat humain/prédateur ). Comme d’habitude il y a un héros super classe et fort -à qui les lecteurs s’identifient rapidement- qui doit sauver le monde. Et sans oublier la fille qui aime le héros principal mais celui-ci ne se rend compte de rien. Un scénario déjà utilisé dans Shingeki no kyojin ( L’attaque des titans) où le prédateur de l’humanité a un point faible dans la nuque comme ce manga. Et dans Black Bullet où là il y a le principe de maladie « insecte » et prédateur de l’humanité.

    Graphisme : au niveau des graphismes les dessins sont appliqués mais certains éléments faits rapidement ( bâtiments souvent fait sans trop de détails). Le héros est bien dessiné en accord avec son caractère.

    —> Points positifs (+) : – Personnages auxquels on s’identifie vite.
    – Très bon niveau de dessin.

    —> Points négatifs (-) : – Histoire déjà faite donc peu originale.
    – Bâtiments souvent négligés.

    Je recommande ce manga qui vaut le détour avec de bons dessins et un scénario qui même si peu original continue de plaire à la majeure partie des lecteurs de manga.

    • lussacadelaide on 15 mars 2015 at 15 h 13 min
    • Répondre

    L’histoire se déroule en 2125, en Asie du Sud-Ouest.

    Le Cagaster, une maladie transformant les êtres humains en insectes géants avides de chair humaine, a dévasté la population. C’est dans ce monde ravagé que vit Kidow, un exterminateur de Cagasters. Cependant, sa vie va être chamboulée par la découverte d’Ilie, une jeune fille qui doit à tout prix retrouver sa mère Tania. Commence alors un parcours initiatique pour la jeune fille. Entre deuil, amour et révélations, le cœur d’Ilie vacille…

    Le scénario est original, il y a beaucoup de rebondissements et les dialogues sont riches. Cependant, certaines pages sont parasitées par un excès de bulles, ce qui est vraiment dommage (c’est le cas par exemple pages 104 et 105). Le graphisme est sublime: les scènes d’action sont très réalistes, et les Cagasters sont parfaitement bien dessinés. Malheureusement, je n’ai pas accroché à l’histoire : malgré une bonne idée de départ, les événements ne s’enchaînent pas assez rapidement à mon goût. Je me suis beaucoup ennuyée lors de cette lecture.

    Les 2 personnages principaux sont :
    *Kidow : jeune homme qui recueille Ilie lors d’une mission, après avoir fait une promesse à son père. C’est un exterminateur, chargé de tuer les Cagasters : Il est mystérieux et très froid, et semble avoir un lourd passé.
    *Ilie : jeune fille orpheline de père. Elle recherche coûte que coûte sa mère, nommée Tania. Elle ne connaît rien à la vie urbaine, et ressent des sentiments à l’égard de Kidow.

    Je conseille ce manga à tous les fans d’histoires fantastiques. Voilà un manga dépaysant qui ravira ceux qui ont la patience d’attendre l’action.

    • ledorat.fredou on 17 mars 2015 at 15 h 49 min
    • Répondre

    Ce manga a beaucoup d’atouts. C’est un livre facile à lire et à comprendre. Les dessins sont de qualité et expressifs. L’aventure est hyper bien et ce livre est simplement génial. Il y a du sang,des monstres…un vrai shonen quoi !

    • ledoratadrien on 17 mars 2015 at 15 h 57 min
    • Répondre

    J’ai trouvé que ce manga était très bien, tout d abord parce qu’il y a un bon graphisme, les dessins sont bien faits. Ensuite, il y a beaucoup d’action et d’humour c’est un manga très complet. Mais attention pour ceux qui n’aiment pas la mort, le sang et les monstres vous n’allez pas spécialement aimer, moi je recommande ce très bon shonen !

    • nantiatcharline on 24 mars 2015 at 14 h 57 min
    • Répondre

    En 2125, en plein milieu du désert, Kidow, exterminateur de génie, sauve la jeune Ilie d’une attaque de cagasters.Toute la population est contaminée par une maladie baptisée “Cagaster”. Un humain sur 1000 est touché. Se livre est très bien je le conseille, j’adore le scénario et les dessins, je ne trouve qu’un seul défaut, c’est le sang les monstres… pour ceux qui n’aiment pas cela je vous le déconseille 🙂

    • nantiatlaura on 24 mars 2015 at 14 h 57 min
    • Répondre

    Je trouve que Kidow est très mystérieux mais ça nous donne envie d’en savoir plus.
    Les dessins sont très bien fait mais très sombres.
    Les personnages sont très attachants.
    J’aime beaucoup l’histoire et la fin nous donne envie de lire le prochain tome 🙂 🙂

    • lgtguillaume on 25 mars 2015 at 12 h 40 min
    • Répondre

    Ce livre ressemble beaucoup à un zombie survival, mais en mode insecte. Tout y fait penser : la mutation, la violence, l’attitude des gens …
    Néanmoins l’histoire est intéressante. On entre dans un autre univers, on a envi de connaître le passé du personnage principal.

    • ledoratrémy on 26 mars 2015 at 9 h 10 min
    • Répondre

    Ce manga a une profondeur incroyable. Le fait que les humains se transforment en insectes et deviennent les ennemis est très intéressant et rajoute à l’histoire. Le héros est mystérieux et se bat avec une arme blanche le rend « légendaire ». La fin du premier tome donne du suspense et donne envie de lire la suite. Sinon, les personnages sont charismatiques et attachants. Les dessins sont assez bien faits, les scènes de combat sont fluides. Les villes humaines encore debout sont isolés, cela rajoute une impression d’étouffement, de danger…
    En conclusion, ce manga est prenant et donne envie de lire la suite.

    • turgotanthony on 26 mars 2015 at 9 h 26 min
    • Répondre

    Ce manga est particulièrement original. Le personnage de Kidow est très mystérieux, surtout son passé. Ilie met une dose de douceur dans ce manga d’action souvent sanguinolent. Les insectes sont bien faits également . L’histoire est longue à commencer mais est intéressante à suivre.

    • LucDumain_Turgot on 26 mars 2015 at 9 h 32 min
    • Répondre

    Bien, après une petite pause, je reprends enfin les commentaires! (C’est pas ma fauuute, ils étaient tous empruntés ceux dont je devais écrire le commentaire…)

    Alors, je vais commencer par Cagaster pour cette dernière période, où il ne reste plus que 2 semaines avant Le-Jour-Que-L’On-Attend-Tous!

    Et bien, parlons de la couverture en premier. La couleur passe très bien sur le dessin de Kachou Kishimoto-san et ne crée pas de confusion dans la compréhension de la scène. Kidow, au premier plan, est dans une pose originale, et montre bien son côté « sauvage », combattant. Derrière lui, Ilie, représentant la mignonne petite fille à protéger et elle… Oh… Mais… Vous avez vu les ailes dessinées sur son flan? Message de Kachou-sensei ou simple coïncidence dans le dessin? Une ville a moitié en ruine est représentée en fond, avec un grand ciel bleu calme, contrastant avec le rouge bestial de l’insecte qui se profile dans le dos des deux protagonistes.
    D’ailleurs, regardez la quatrième de couverture. On voit très bien le monstre en question… Et une paire d’ailes, non rattachées à un corps. Ilie? Tu caches quelque chose?

    Parlons-en donc, des personnages! Et une fois n’est pas coutume, le personnage principal, Kidow. Jeune garçon de 17 ans a pour hobby (bon, surtout pour travail) d’exterminer les insectes. Il n’est apparemment pas intéressé par l’amouuuuuuur~ et se contente de faire son travail. Rustre et pas souvent joyeux, il n’empêche qu’ il dépote niveau répartie!
    Et il a sauvé… Ilie… La typique jeune fille à protéger qui sert de mascotte et qui va se foutre dans les situations les plus impossibles à chaque fois! Elle va être quoi? La énième réincarnation d’un prêtresse, j’en doute, mais une expérience génétique qui va perdre le contrôle de son corps au fur et a mesure de l »histoire, là, j’en doute moins. (voir paragraphes sur la couverture!) Sinon, elle semble plutôt bien s’adapter à sa nouvelle situation, et y prend même du plaisir… Au point de se faire voler ses affaires de la façon la plus simple au monde.
    Et entre voleurs, exterminateurs, artilleurs, Mario et Jin, les personnages secondaires sont variés et… extrêmement étranges. Un travelo barman, un marchand « suicidaire » et des groupes d’imbéciles qui ne savent que se faire aider par Kidow… Mouais. Pourquoi pas?

    Passons au plus important, les dessins et le scénario. Un scénario basique, mais bien travaillé, j’attends de voir la suite, et je n’ai pas de commentaire supplémentaire à faire. Le dessin est très beau, les expressions sont très bien réalisées et je suis surpris de voir autant de décor dans un manga de baston, à plus forte raison lorsque l’endroit est à moitié en ruines… L’histoire est bien rapportée par les dessins, et je n’ai pas trouvé de vraies gênes.

    Malgré cela, Cagaster est loin d’être un de mes coups de cœur… Il reste basique dans son ensemble et au final, on y retrouve beaucoup trop les autres mangas du genre. Il est cependant un bon manga à lire si l’on ne sait que faire.

    • donzelotjade on 27 mars 2015 at 12 h 14 min
    • Répondre

    C’est un bon manga avec une histoire captivante. Les dessins sont beaux et l’univers est intéressant.

    • Allassacgatien on 27 mars 2015 at 12 h 42 min
    • Répondre

    Je trouve ce livre moyen mais intéressant au niveau des dessins, c’est assez humoristique et il y a pas mal d’action mais comme l’histoire se passe cette année c’est moins crédible, il y a moins de magie. Malgré tout les personnages sont attachants mais les actions qui se passent dedans sont assez prévues. Je conseille de le lire mais sans s’attendre à une super histoire. Assez bien.

    • Allassacjeancharles on 27 mars 2015 at 12 h 45 min
    • Répondre

    J’ai beaucoup aimé ce manga il y a plein d’action et un peu d’humour. Les dessins sont bien faits et le scénario est pas mal j’ai envie de lire la suite et en savoir plus sur kidow, l’exterminateur au mystérieux passé et sur llie qui tente de retrouver sa mère.

    • allassacpaul on 27 mars 2015 at 12 h 49 min
    • Répondre

    Le manga est vraiment sympa dans à peu près dans tous les sens que se soit les dessins et l’histoire, je trouve. Petit défaut à ce livre c’est que l’histoire est assez banale dans le sens déjà utilisée (zombie,alien,ect ) même si il y a beaucoup d’action et je trouve le héros assez intéressant avec la fille en personnage secondaire qui font un couple mystérieux et intéressant. Donc pour moi le manga est intéressant pour ceux qui aiment l’action et les mutants.

    • allassacquentin on 27 mars 2015 at 12 h 50 min
    • Répondre

    Ce manga est très très bien les graphismes sont cools l’histoire est entraînante
    Il est trop bien.

    • DonzelotBenjamin on 7 avril 2015 at 8 h 30 min
    • Répondre

    Ce manga est pour moi un des meilleurs de la sélection. ne serait-ce que dans l’histoire et dans le dessin. Ce manga est fantastique : en effet les dessins sont, comme très souvent dans les mangas, superbes. Quant à l’histoire je la trouve fascinante : elle est captivante, intrigante et émouvante. Avant d’avoir lu ce manga, je m’attendais à quelque chose de sanglant, presque sans scénario, … bref, un manga très mauvais. Or, en le lisant je me suis rendu compte qu’il était bien meilleur que je ne le pensais.
    Il y a dans ce manga un détail qui peut être très intéressant : le fait que Kidow se batte avec un sabre et non pas avec une arme à feu : cela rajoute au héros le côté légendaire, mythique.

    • lpcabaniskevin on 8 avril 2015 at 14 h 33 min
    • Répondre

    De façon générale, j’ai trouvé ça assez « classique ».. Le personnage style « Bad Boy », solo, hyper fort devant protéger une belle demoiselle au bout d’un moment je trouve ça assez répétitif.. Les dessins sont assez sympas mais l’histoire en elle-même pas spécialement recherchée malheureusement..

Répondre à Allassacjeancharles Annuler la réponse

Votre adresse ne sera pas publiée.

Featuring WPMU Bloglist Widget by YD WordPress Developer