Un site en voie d’extinction ?

Pompéi est une ancienne ville de l’Empire Romain, située au sud de Naples en Italie. Elle fut victime d’une éruption volcanique provenant du Vésuve en l’an 79. Elle est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO et est ouverte au public: elle accueille environ 2,3 millions de touristes par an, et ce chiffre devrait passer à 2,6 millions en 2017.

 

pompei
Pompéi
source:pixabay

Seulement depuis quelques années, des dégradations s’y succèdent …

En effet , en novembre 2010, un mur s’est effondré sur le jardin de la Maison du moraliste. Quelques mois après la Maison du Gladiateur s’écroule à son tour, suivie de ruissellement des eaux, d’érosion des parois et de murs disjoints. Tous ces événements ont provoqué l’indignation des Italiens. De plus, suites aux très fortes pluies de ce mois de février, d’autres éboulements ont eu lieu.

Un projet de restauration ?

Pourtant, l’Union européenne a accordé 70 millions d’euros de fonds d’urgence pour la restauration du site, plus 30 millions d’euros de la part de l’État italien. L’architecte Poala Rispoli, prévoit une intervention générale de grande ampleur portant sur la moitié du site, et qui permettra de mettre en sécurité les rues de Pompéi. Le projet prévoit une restauration des lieux, un contrôle hydrologique, une sécurisation du site, l’amélioration de l’accueil. Dix quartiers fermés par des éboulis seront rouverts.

Le général des carabinier Giovanni Nistri, affirme que les travaux sont « en bonne voie ».

Cependant, entre la lutte contre la mafia qui est très présente et la lenteur des institutions italiennes, Nistri a jusqu’à fin 2015 pour réaliser un plan de conservation efficace. Autrement, l’UNESCO exécutera sa menace formulée en 2013, à savoir : sortir Pompéi du patrimoine de l’humanité…

Clémence Desseauve, Zofia Burgoyne, Mia Pajot

sources : lefigaro.fr, lesinrocks.com et le Canard enchaîné, n° 4925 du 18 mars 2015.