Archéologie

6 bacs de fouille sont déposés, il faut minutieusement retirer le sable pour découvrir les différents éléments.

 

Il reste à émettre des hypothèses  et retracer l’histoire de notre découverte.

 

Anthropologie :

La forme du bassin nous montre que c’est un squelette de sexe masculin. L’absence de dents de lait montre que c’est un squelette adulte d’environ 30 ans. Après une mesure de quelques os longs, nous estimons une taille d’environ 1m68.

Nous relevons également une blessure mortelle causée par une pointe de flèche sur une vertèbre lombaire.

Carpologie :

Nous avons découvert des graines de lentilles, des châtaignes, des glands, des noisettes et du sarrasin, ce qui nous laisse penser qu’il vivait dans un climat océanique, zone tempérée.

Céramologie :

Sur les fragments des pots et des vases, on remarque le nom de l’artisan qui a fabriqué ces céramiques . Les décors sont typiques de l’époque mérovingienne.

Paléométallurgie :

Nous avons trouvé une arme blanche qui semble être un scramasaxe (sorte d’épée de l’époque mérovingienne), un umbo (protection en métal au centre d’un bouclier en bois), un fermoir d’aumônière (une bourse en cuir) ainsi que deux pièces, une bague et le reste d’un seau en bois.

Pour conclure, ce squelette est probablement celui d’un  guerrier de sexe masculin, mort au combat vers l’âge de 30 ans, relativement riche,  ayant vécu dans nos régions océaniques/tempérées à l’époque mérovingienne et mesurant environ 1m70.

Archéologie à l’école.

Présentation de notre animateur :

Après avoir exercé le métier d’archéologue pendant 15 ans, j’ai fondé Archéonomade pour partager mes connaissances et mon expérience auprès de tous les publics.

Archéonomade vient à votre rencontre avec des ateliers ludiques et supports pédagogiques originaux, pour vous faire découvrir l’archéologie et les sociétés du passé.

L’archéologie ne se résume pas à déterrer des objets anciens. C’est une véritable science qui raconte notre histoire à tous. Partageons cette histoire!

Installation d’un mini musée au sein de notre école :

Les Jeunesses Musicales de France

Les élèves de l’école élémentaire de Gouzon ont assisté au spectacle des Jeunesses Musicales de France.

Victor et le ukulélé.

Victor est un garçon de 7 ans comme les autres, ou presque… Il a un problème « de taille », dans tous les sens du terme! Il est si petit que ses camarades le remarquent à peine, ou alors se moquent de lui. Jusqu’au jour où une rencontre avec un drôle d’instrument, à peine plus petit que lui va changer le cours de sa vie.
L’estime de soi, le regard des autres, la course incessante des adultes et le manque de temps pour faire grandir les rêves ; autant de sujets abordés avec humour, tendresse et poésie dans ce conte initiatique sur le thème de la différence.

Rentrée scolaire 2018 2019

Les enseignants :

 Notre école se compose de cinq classes élémentaires :

Classe CP : Mme ROULET Sandrine

Classe de CE1 : Mme LANNET Marie-Line

Classe de CE2 : Mme GALLAND Marie-Odile

Classe de CM1 : Mme ABRANTES Marie-Pierre et Mme MOURET Virginie

Classe de CM2 : M MOURET Yoan (directeur) et Mme MOURET Virginie

 

Les horaires :

Lundi Mardi Jeudi Vendredi
Matin 9h / 12h 9h / 12h 9h / 12h 9h / 12h
Pause déjeuner Pause déjeuner
Après-midi 13h30/16h30 13h30/16h30 13h30/16h30 13h30/16h30

 

Contacts :

Ecole élémentaire de Gouzon
4 Avenue du Général de Gaulle
23230 Gouzon
Tel : 05 55 62 20 72
Mail : ecole.gouzon@ac-limoges.fr

Calendrier scolaire zone A

Tennis à l’école

Article Echo.info :

C’est devenu une habitude: chaque mardi, depuis février, les élèves des classes de CP et CE1 de l’école élémentaire de Gouzon enfilent leurs survêtements et chaussent leurs baskets.
Les cahiers et les exercices sont rangés dans les cases l’espace d’1h30, le temps d’investir les cours de tennis et de taper dans la balle tout en apprenant quelques bases.
«Le tennis à l’école», initiative portée par la ligue FFT, de la région Nouvelle-Aquitaine, et par le club partenaire permet « de démocratiser ce sport tout en conjuguant amusement et apprentissage avec un professionnel» explique Thierry Meiss, président du club de tennis de Gouzon.
L’enseignement, réparti en 7 séances de 45 minutes par classe offre aux élèves la possibilité de découvrir le coup droit, le revers, le service mais aussi les règles d’arbitrage.
A gouzon, le club de tennis et l’école signent la 1ère édition de ce projet sportif d’envergure nationale.
C’est sous la coupe de David Barre, enseignant FFT ainsi que deux institutrices Sandrine Roulet et Maryline Lannet, que les petits joueurs s’exercent sans rechigner. Et qu’importe les conditions météo, puisque le club a, à sa disposition, le terrain extérieur ainsi que celui de la salle polyvalente communale. De quoi ravir les petites têtes blondes, qui pour certaines, n’ont jamais touché à une raquette.
«L’initiation au tennis par le biais de l’école permet au club une hausse de fréquentation d’environ 10% sur la saison de tennis» indique Thierry Meiss. L’école de tennis Gouzonnaise a vu son nombre de licenciés croître depuis sa création en 1982. Aujourd’hui ils sont 87 adeptes à venir taper la balle. Et concernant nos chers petits sportifs, ils sont unanimement d’accord : « les cours de tennis à l’école, ça nous donne envie de continuer».
Des avis qui comptent pour la suite
de l’aventure
Pour clôturer la dernière séance du tennis à l’école 2018, un petit goûter agrémenté de bonbons était proposé aux élèves. Entre une gorgée de jus d’orange et un bout de gâteau englouti, les langues se sont déliées.
Alexandre et Lilou s’accordent à dire que «le tennis c’est super bien parce qu’on bouge beaucoup et qu’on fait plein de gestes». Jules et Enzo racontent que « c’était vraiment bien parce qu’on fait du sport en s’amusant ». Amaury, lui aussi très content, explique «que le tennis à l’école c’est bien et qu’on apprend plein de choses pour savoir jouer». Quant à Perrine, c’est avec un regard malicieux qu’elle rajoute « c’est vrai que c’est bien… très bien, parce que ça nous donne plus de la récréation !».
Coup droit, revers, lobe ou ace… Le tennis à l’école remporte haut la main ce premier jeu dans le cœur des élèves. Une édition qui pourrait être reconduite l’an prochain, et ce, pour le plus grand plaisir de tous.