La Nouvelle-Aquitaine donne la parole aux jeunes

   A l’occasion des JNAE ( Jeunes Néo Aquitains s’engagent) 2018, événement qui s’est déroulé du vendredi 19 au dimanche 21 Octobre, nous nous sommes rendues au refuge de l’Abérouat à Lescun (66). Cet événement se perpétue depuis 10 ans maintenant et est organisé par la Ligue de l’Enseignement pour mobiliser les jeunes afin qu’ils s’expriment et échangent sur diverses thématiques sociétales. Cette année, le thème à l’honneur était la place des jeunes dans les politiques jeunesses. L’objectif des jeunes participants était de se faire entendre et de réaliser des propositions écrites et artistiques à destination des élus locaux et territoriaux.

Source: www.facebook.com/JNAE2018/

 

ARRIVER A LESCUN : L’AVENTURE !

 

Nous avons un peu de mal à arriver au centre de l’Abérouat mais avons fini par l’atteindre enfin après quelques péripéties… c’est-à-dire après avoir évité d’écraser un troupeau de moutons traversant la route et après avoir décoincé notre minibus  de la rue trop étroite et sans issue où il s’était engagé. Heureusement, nous avons reçu l’aide d’une brave dame que nous avions plus ou moins dérangée puisque la maison dans laquelle nous risquions de nous encastrer était la sienne … Nous sommes donc arrivées assez tard et nous avons passé la première soirée à nous installer et à repérer les lieux.

ECHANGER ET DEBATTRE.

Le lendemain, après quelques présentations, nous avons défini le terme très vague de « régime politique ». Des élus étaient présents et nous avons eu l’opportunité de débattre avec eux  en petits groupes sur des thématiques concernant la société : l’égalité homme-femme, l’écologie, l’homosexualité, l’Union Européenne… Bien que l’on puisse se demander à première vue ce que nous faisions dans un centre d’hébergement au beau milieu des Pyrénées pour parler de politiques jeunesses, alors que nous avions gagné un concours d’écriture sur la discrimination, ce séjour se révéla très enrichissant. Toutes ces discussions que nous y avons eues furent vraiment intéressantes, et ce travail reposait en partie sur le partage des expériences personnelles.

Le dernier jour, après le petit-déjeuner, nous avons directement fait nos valises et rangé les chambres, pour que tout soit en ordre pour le départ prévu dans l’après-midi. Pour cette matinée au programme : séance de détente/yoga ou petite randonnée dans les montagnes entourant le gîte pour découvrir la beauté des lieux. Nous avons toutes les trois fait le choix de partir en randonnée avec quelques-uns des autres jeunes. Après une séances de jeux en groupe nous avons partagé le dernier repas du séjour. Le week-end s’est terminé par une séance de photos-souvenirs, et après les adieux,  le groupe s’est séparé et chacun est reparti vers son département d’origine.

Source : aberouat.fr

          Nous avons trouvé ce séjour très intéressant et enrichissant. Les différents thèmes abordant des sujets d’actualité, parfois sensibles ou engagés, nous ont permis de réfléchir au monde qui nous entoure.

C’était une très bonne expérience !

Lola, Emma et Jeanne

Ressources numériques

La Région Aquitaine met à disposition gratuitement des ressources numériques à destination des lycéens et de leurs enseignants.

 

           

 

Ces ressources sont disponibles depuis  le portail documentaire du lycée (accès depuis le site  internet du lycée).  

Il faudra suivre la procédure d’identification indiquée en page d’accueil du portail.

 Nous  signalons notamment la grande richesse du catalogue vidéos d’Educ’Arte qui permet le visionnage de pièces de théâtre et de films documentaires ou de fiction. 

A noter également la plateforme Afterclasse pour les révisions.

 

Merci de signaler tout problème de connexion

auprès des professeurs  documentalistes (codes…).

 

 

Loin de la meute : secrets de fabrique

La rencontre littéraire avec Xavier Badefort pour son roman

Loin de la meute aux Editions du Lys bleu,

a été l’occasion  de découvrir les secrets de la fabrique littéraire.

X. Badefort face à un auditoire captivé.

Pour ce premier roman M Badefort  s’est intéressé à la période révolutionnaire (il enseigne l’histoire au lycée), il  a évoqué les nombreuses recherches qu’il a effectuées sur cette période pour avoir un récit cohérent  et précis dans les détails de batailles, des moeurs de l’époque… Il a également évoqué la création des personnages : le choix de leurs prénoms, de leurs familles, de leur caractère ou de l’environnement dans lequel il les a fait évoluer.

L’auteur a confié que le temps d’écriture  a duré presque  2 ans entre le début du roman et l’impression du livre et que les moments d’écriture pouvaient se faire à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit : « j’ai une grande capacité à m’extraire du monde autour de moi ».

M Badefort a également précisé les rouages de l’édition : envoi du manuscrit à plusieurs maisons d’éditions, attente d’une réponse, joie et satisfaction d’avoir le choix entre deux éditeurs qui ont répondu à sa proposition.

Il a  également été question des préférences littéraires de l’auteur : Zola, Balzac sont deux auteurs qu’il a beaucoup aimés lire à 16/17 ans.

Loin de la meute est disponible au CDI !

 

Loin de la meute

Offrez-vous une pause littéraire … 

 Venez rencontrer Xavier Badefort  autour de son roman LOIN DE LA MEUTE.

 

Vous connaissez peut-être M Badefort comme professeur d’Histoire-Géographie (au lycée Perrier), mais vous ne connaissez peut-être pas le romancier, ses motivations littéraires, ses sources d’inspiration.

Rendez-vous au CDI Mardi 06 novembre de 13h à 14h.

On peut bien sûr venir même si on n’a pas lu le roman !

L’embarras du choix !

Le mardi au CDI on lit !

Ou bien on parle de lecture, de littérature.

C’est ce qui s’est passé mardi 09 octobre  puisque François Haquin, libraire à la librairie Préférences (Tulle) est venu présenter ses coups de coeur.

François a présenté un panorama littéraire très personnel  :

ses découvertes de la rentrée littéraire : Tenir jusqu’à l’aube de Carole Fives / J’ai couru vers le Nil de Aswany /   Le coeur convertide Stefan Hertmans, Ca raconte Sarah de Pauline Delabroy-Allard / Ma dévotion de Julia Kerninon et enfin Eléni ou personne de Rhéa Galanaki

les coups de coeur qui perdurent : Soie de Alessandro Barrico / L’ombre du vent de Carlos Luis Zafon / La jeune fille à la perle de Tracy Chevalier / Les hirondelles de Kaboul de Yasmina Khadra / La mort du roi Tsongor de Laurent Gaudé /Le poète de Michael Connelly

le partage des émois des lectures de ses 15 ans : L’âne culotte d’Henri Bosco / Dracula de Bram Stocker – Un Dracula que François place tout en haut de sa pile de préférences.

Et pour finir, la cerise sur le gâteau : François a lu quelques pages de poésie de Fiodor Tiouttchev.

Préférences – Crédit photo : CDIPERRIER

Un beau voyage en littérature,

qui donne des envies de lecture !

 

NB : Certains de ces titres sont déjà dans le fonds du CDI. Ils sont rassemblés sur une table « coups de coeurs » afin que vous puissiez les retrouver facilement et les emprunter bien sûr …

 

Roméo et Juliette en Inde !

Les professeures les avaient pourtant prévenus,  mais la surprise fut grande pour les élèves de 1ère ES et  S  jeudi 27 septembre de découvrir Chandâla l’impur, l’adaptation de  Roméo et Juliette en langue tamoul !

Le metteur en scène indien Koumarane Valavane a choisi d’adapter la pièce mythique de Shakespeare afin de dénoncer le système des castes en Inde. Janani est Juliette, elle appartient à la caste supérieure des brahmanes. Jack est Roméo,  un intouchable.  Le système de castes interdit aux jeunes gens de castes différentes de se fréquenter, de s’aimer. Pour mettre en scène cette histoire d’amour impossible, le théâtre Indianostrum de Pondichéry mêle danse, marionnettes, musique.

Crédit photo : Christophe Péan

Koumarane Valavane a pris le temps de rencontrer les élèves rassemblés  sous la tente berbère du Festival des Francophonies de Limoges et d’échanger avec eux sur son métier, ses choix de metteur en scène.

Accueil par Christiane Goua et Koumarane Valavane – Crédit photo AT

 

Koumarane Valavane  a souhaité transmettre un message aux lycéens :

« N’ayez pas peur des autres, allez à leur rencontre ».

Koumarane Valavane. Crédit photo : AT

La rencontre, c’est sans doute l’un des préceptes du Festival des Francophonies,  avec aussi la couleur, le rythme, l’exigence, la générosité, l’engagement…

Un Festival qui fait partager un regard sur le monde contemporain.

Une journée bien riche  pour les élèves : accueil par  Christiane Boua pour une belle présentation du Festival, échange avec le metteur en scène  Koumarane Valavane, visite de l’expo photo Just kids  et rencontre avec la photographe Miss V, découverte des jardins de l’Evêché et spectacle Chandâla l’impur.

Exposition Just Kids (Miss V et Clément Delpérié)

 

crédit photo MG

 

Chandala l’impur – Crédit photo : Christophe Péan

 

 

Bienvenue au CDI !

 

 

Des regards,

                           des sourires,

                                                      des émotions…

                                                     

  Ce sont les portraits réalisés par Caroline A.

qui vous accueillent au CDI pour cette rentrée 2018 !