Chœur et mains d’or, rétrospective !

Flash-back sur les impressions du concert du 20 juin aux Trois Provinces, quelques heures après l’événement.  De la répétition au concert, le chœur prend la parole.

Le chœur interprète « le grand soir »
Photo : F. Domont

H – 8, il est 12h30 alors que nous montons dans le bus qui nous mènera à l’espace des Trois Provinces, à Brive.

13h00, arrivée sur les lieux du concert. Nous attendons les derniers accords des musiciens avant de monter sur scène pour organiser et préparer notre entrée et le placement des choristes.

H-3, cela fait 4 heures que nous répétons, il commence à faire chaud et la fatigue est perceptible. aussi, quand la dernière chanson s’achève, nous accueillons avec joie les notes finales !

H-10 minutes, après une pause de près de 3 heures, on nous intime l’ordre d’aller se ranger à nos emplacements… Le stress monte !

Photo F. Domont

20h30, la tension monte d’un cran encore, aucune nouvelle de la scène, nous patientons toujours…

20h45, enfin, après un quart d’heure de retard, les premières colonnes partent et quittent les coulisses.

Il doit être 20h50 quand tout le monde arrive sur la scène. La joie et la fierté sont unanimes quand nous entamons les premières notes des « Mains d’or » de Bernard Lavilliers, la chanson d’ouverture.

Après avoir déroulé sans trop de problèmes « Ella, elle a », « Bohemian Rhapsody », « Tout Va Bien », « A Nos Actes Manqués », « La Chanson de Prévert », « Les Cornichons », « Lean On Me » chanté notamment en soliste par NaÏna Géraud, une de nos camarades d’Objat, « Riche », « Another Day of Sun », « Encore un Soir », « September » et « Uptown Funk », le soulagement était au rendez vous !

Une grosse année de travail qui se termine bien, pour les choristes comme pour les profs : Mme Courtès nous raconte que, pour Bohemian Rhapsody, « Queen n’a jamais joué en entier ce morceau sur scène car  il était trop compliqué de jouer toutes les parties de la chanson à la suite, donc ce que nous pouvons entendre sur les plateformes ne sont autres que des montages afin d’avoir la chanson en entier.   L’arrangement de ce morceau a été réalisé par M. Courtès, qui y a passé quelques nuits blanches ! ». C’était en effet le morceau le plus délicat à interpréter, d’ailleurs les professeurs avaient traité M. Courtès de « fou » quand il le leur avait proposé ! Mais le pari est gagné, on a tous réussi à en faire un beau moment musical !

Spectacle d’Acrogym mené en atelier à Lubersac. Photo F. Domont

Autour du spectacle sons et lumières, se sont greffées des représentations, qui correspondaient à des projets menés dans les collèges, comme un défilé de mode mis en place par un atelier mode du collège d’Allassac, en  partenariat avec les élèves du bac pro mode de lycée de Danton. Une pièce de théâtre, ou plus exactement un sketch, a également été interprété par l’atelier théâtre d’Allassac (les comediens ont quand même réussi à traiter le public de « vieux » tout en les faisant rire, pas mal non ?) ; le collège de Lubersac a quant à lui présenté une session d’acrogym réussie. Enfin, Uzerche et Rollinat se sont impliqués  dans une traduction du texte de « Riche » en langue des signes.

Nos 5 professeurs de musique se sont relayés afin d’orchestrer le chœur et les musiciens, et quand ils n’orchestraient pas, ils faisaient partie des musiciens ! Car l’accompagnement était réalisé uniquement par des musiciens de très bon niveau, soit professionnel, soit avancé (des élèves de classe CHAM).

Seul petit bémol, s’il faut en trouver un, la sonorisation  n’a pas été parfaite, car les basses avaient tendance à ressortir,  et parfois les voix étaient supplantées par les instruments. Mais ce n’est qu’un point de vue, certains ne s’en sont pas rendus compte.

On peut dire en conclusion que c’était une super soirée, mouvementée pour les plus jeunes, et riche en émotions pour les habitués plus âgés (sniff ! dernière chorale du collège pour les 3ème!!)

Un  GRAND MERCI à nos profs qui ont entrepris tous les arrangements musicaux, les adaptations en fonction des différentes voix et la coordination de  ce grand projet mené avec 5 collèges, ce qui demande un temps et un travail considérables !

écrit par Agathe et Ambre.

(1 commentaire)

    • Rachel on 5 juillet 2019 at 10 h 34 min
    • Répondre

    Je suis contente d’avoir fait partie du spectacle en défilant dans nos créations merci

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.