Approchez, approchez, je vous attends pour le tout prochain départ !

Comme certains ont pu le voir, en ce moment à Brive un certain nombre de forains ont posé leur métier et leurs caravanes pour deux semaines, le temps des  Foires Franches !  Nous allons découvrir l’histoire de cette foire locale et je vous présenterai les difficultés des forains sur une telle fête !

Manège à sensations
source : Flickr

Alors… Les Foires Franches, concrètement, ça vient d’où et ça date de quand ? 

C’est Louis XV qui avait envoyé une lettre à la ville de Brive, datée du 6 juin 1768, qui approuvait la demande des Brivistes qui voulaient mettre en place une foire franche le 17, 18 et 19 juin sur la Guierle ! Plus tard, en 1905, un article du journal « La Croix de la Corrèze » raconte que plus de 140 wagons furent nécessaires pour transporter 7500 visiteurs sur les Foires Franches !

A l’origine, une « Foire Franche » c’était un foire établie avec certains privilèges, certaines exemptions de droits ; ce type de privilège était généralement accordé par le roi à l’époque .

Aujourd’hui les Foires Franches, qui ont donc presque 250 années d’existence, restent un des moments forts de la vie de Brive mais les manèges ont remplacé les marchands de laines et de bestiaux !

source : Pixabay

Je suis allé à la rencontre de Ludo, qui est forain et que j’avais suivi durant une journée sur son métier (pour voir l’article cliquez ici ). Il s’est installé sur la Guierle ces jours-ci  et nous confie ses impressions sur les Foires Franches :

« Les Foires Franches, je trouve que c’est une fête super bien organisée de la part de la mairie briviste. Pour les visiteurs, c’est juste magique ! Du côté des forains, on trouve des clients qui se prêtent facilement au jeu sur cette foire, il suffit d’être fort pour appâter les gens au micro avec quelques phrases bien amenées !  Par contre, l’ambiance n’est pas toujours parfaite entre forains car la concurrence est rude, surtout sur une fête comme celle-là ! Bon après, on va pas se mentir, je vous défie de trouver un forain qui refuserait une place aux foires franches de Brive, ces places s’arrachent dans la communauté foraine ! Car on peut faire une grosse rentrée d’argent pour booster le chiffre d’affaires annuel. C’est aussi une belle expérience pour un jeune forain qui s’installe, il peut se rendre compte de l’ampleur de cet événement ! »

Pour voir une petite vidéo d’ambiance des foire franches 2018 ….. cliquez ici !

Mes sources : site de la ville de Brive  , Wiktionnaire ainsi que le témoignage de Ludo

Article de Luc@s

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.