Médiatiks : On y était… presque !

Mercredi 15 mai 2019, le jury national du concours Médiatiks s’est réuni à Paris afin de décerner les prix des meilleurs médias scolaires. Et on faisait partie des finalistes, c’est pas si mal !

Le logo de Médiatiks. Source : académie de Grenoble

 

Tout d’abord, on va faire une petite parenthèse sur Médiatiks… Déjà, c’est le plus grand concours national des médias scolaires en France, organisé par le CLEMI depuis 2012, donc cette année, c’était la 7e édition.

Ca, c’est pour vous donner une idée du niveau !

Ensuite, tous les médias peuvent tenter leur chance à ce concours, que ce soit des journaux imprimés, des webradios ou des blogs… Mais il est également ouvert à toutes les sortes d’établissements scolaires  : les écoles, les collèges, les lycées, les structures éducatives… Même les établissements français situés à l’étranger peuvent y participer.

Ca, cest pour vous donner une idée du monde qui y participe  !

Un concours en deux temps

Il y avait d’abord la phase académique : vous avez peut-être lu notre précédent article, alors vous savez qu’on avait passé cette manche avec succès ! Et on en est fiers !

Et comme on avait gagné Médiatiks académique, nous avons donc participé au niveau national, avec les 33 autres lauréats académiques. Là, forcément, la barre  était haute. Mais nous n’avons peur de rien !

Cette année, c’était Raphaëlle Bacqué, grand reporter au journal Le Monde, qui présidait le concours. Et le jury était composé de journalistes professionnels, de personnalités du monde éducatif et des élèves lauréats nationaux de l’édition 2018.

Le fonctionnement de ces phases finales était, là encore, en deux temps : d’abord un premier  jury avait présélectionné, pour chaque catégorie, les cinq meilleurs journaux parmi tous les lauréats au niveau académique.  Puis, enfin, le jury national a élu le meilleur média parmi les cinq nominés.

Prix Médiatiks 2019. Source de l’image : clemi.fr.

Comme vous pouvez le voir, cette année, nous faisions partie des cinq nominés… mais nous ne sommes pas les lauréats. Un défi qu’il nous reste à relever… Mais ça, ce sera pour l’année prochaine !

Pour que vous puissiez voir le travail qu’ont fait les autres journaux nominés et celui du journal lauréat, nous vous proposons les liens vers leur site  :

 

Quoi qu’il en soit, on est très contents de figurer parmi les finalistes, c’est déjà une belle reconnaissance !

Source des informations : Le site du CLEMI.

Article réalisé par Elise.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.