La féminisation du sport enfin acquise ?

Le sport existe depuis des milliers d’années, mais n’a pas toujours été accessible à tous, en particulier aux femmes. On considère cette féminisation comme acquise aujourd’hui, mais est-ce vraiment le cas ? 

source: francebleu

Un peu d’histoire…

De l’antiquité  jusqu’au 20e siècle, le sport n’a concerné  la plupart du temps que les hommes et a été interdit aux femmes, parfois sous peine de mort ! Mais pourquoi ? Et bien la raison qui revient le plus souvent est la religion. La raison principale étant que si une femme pratique trop de sport cela pourrait atteindre à sa fertilité ! Le pire c’est que cet argument a persisté jusqu’en 1960, ce qui remonte seulement à 59 ans. Les femmes étaient également énormément sous estimées et considérées comme faibles, incompétentes. Ce n’est qu’au XVème siècle que les femmes sont autorisées à pratiquer certains sports même s’ils ne sont que limités : le jeu de paume (un ancêtre du tennis ) ou l’équitation (mais sans adopter les mêmes positions que les hommes, car les femmes devaient monter en amazone).

Source : Image le Populaire

En 1820 un traité est publié, stipulant que la gent féminine serait autorisée à pratiquer de la gymnastique, un progrès qui reste minime.

Mais les choix des femmes s’élargissent  au 20ème siècle, où les premières femmes participent aux Jeux Olympiques, cependant uniquement pour les sports artistiques comme la gymnastique, le patinage, ou la natation synchronisée.

En 1967, une femme participe enfin au marathon, mais ne vous emballez pas, ce n’était pas encore toléré ! L’Américaine Kathrine Switzer profita d’un malentendu  sur son nom pour participer au marathon de Boston, déguisée en homme. Elle fut couverte par son mari et des amis coureurs qui endossèrent les rôles de gardes du corps, et coururent autour de Kathrine pour s’assurer qu’elle puisse courir ses 42 km sans être arrêtée !

Mais aujourd’hui?

Pour savoir si une égalité complète règne en ce qui concerne les sports aujourd’hui, il suffit d’allumer votre télé et de comparer les programmes de sports féminins et masculins. Alors ? Les quantités sont différentes n’est-ce pas ? En effet il est plus rare de croiser un programme sportif féminin que masculin.

Malgré tout, même si parle moins du sport féminin, la situation s’améliore chaque jour. Les fédérations de sport recrutent de plus en plus de femmes,  les encouragent à pratiquer des activités sportives considérées comme masculines quel que soit leur physique et les femmes qui deviennent championnes sont de plus en plus fréquentes.

Alors les filles, si vous voulez vous lancer dans un sport, quel qu’il soit, faites-le !!!

Sources: lemondesantesportmagazinescienceetvie

Article écrit par Solange

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.