Pourquoi la liberté de la presse est-elle si précieuse ?

A l’heure  où certains considèrent les journalistes comme inutiles ou dangereux, rappelons-nous que ces derniers sont indispensables pour notre liberté.

Source image : 1 jour 1 actu

Les journalistes… Il suffit qu’une affaire politique fasse du bruit, que des médias mettent à jour des scandales et très vite on entend dire que c’est la faute des journalistes, qu’ils ne cherchent qu’à faire la Une, qu’ils font beaucoup de bruit pour rien… Et pourtant, c’est en partie grâce à eux que nous vivons dans un monde libre.

La liberté de la presse , c’est quoi ?

C’est la liberté qu’on les journalistes de  publier des articles et des reportages à travers des magazines, des journaux  et des médias imprimés ou en ligne. La liberté de la presse repose  sur la liberté de communication   de pensée et d’opinion des citoyens.

La liberté de la presse va avec la liberté d’expression

Source image : cartooning for peace

D’après le site Toupie, la liberté d’expression est « le droit pour toute personne de penser comme elle le souhaite et de pouvoir exprimer ses opinions par tous les moyens qu’elle juge opportun, notamment dans les domaines de la politique, de la philosophie, de la religion, de la morale etc… »

Avoir le droit de penser ce qu’on veut et avoir le droit de dire ce qu’on pense, ça semble évident, mais on ne peut pas le faire partout. Dans certains pays, on peut être arrêté, emprisonné ou même exécuté pour avoir osé dire ce qu’on pense… si c’est en désaccord avec les idées du pouvoir en place.

Seuls les régimes démocratiques  garantissent la liberté expression et vise versa, la liberté d’expression permet à la démocratie de faire entendre toutes les idées.

Par exemple, en France, aujourd’hui, les gilets jaunes peuvent s’exprimer contre le gouvernement et ce dernier ne peut pas les en empêcher : c’est la liberté d’expression.

Et les journalistes peuvent publier des informations qui ne plaisent pas toujours au pouvoir, comme l’affaire Benalla dévoilée par Médiapart et qui embête quand même beaucoup Emmanuel Macron. Ca, c’est la liberté de la presse.

Même si on n’est pas tous d’accord avec les uns ou avec les autres, c’est important de savoir qu’on vit dans un pays où on a le droit de s’exprimer.

Dictatures et liberté de la presse

Et oui, car si un pays vit sous  un  régime totalitaire, alors la liberté d’expression est réduite et donc celle des journalistes aussi. Par exemple, dans certains pays, cette liberté n’existe plus du tout  comme en  Chine, en Corée du Nord encore en Irak.

La liberté de la presse en 2018. Source : le monde d’après RSF

La Corée du Nord est classée en dernière position par Reporters sans Frontières pour la liberté de la presse. Sous Kim Jong, qui est le dictateur au pouvoir depuis 2012, le régime totalitaire nord-coréen continue de maintenir la population dans l’ignorance. Seules les informations officielles ont le droit de circuler, et personne ne peut savoir s’il s’agit d’informations bien réelles.

Comment est-ce possible à l’heure des réseaux sociaux ?

La généralisation des smartphones aurait dû être favorable à la liberté de la presse, car Internet est un bon moyen pour diffuser l’information sans contrôle de l’Etat. Mais c’était sans compter les mesures techniques prises par le pouvoir nord-coréen pour avoir le contrôle des communications transmises à l’intérieur du réseau national.  Savez-vous que le simple fait de consulter un média basé à l’étranger peut toujours valoir un séjour en camp de concentration  ?!

Et en ce qui concerne l’information qui sort du pays, l’agence centrale de presse KCNA est la seule autorisée à fournir l’information officielle aux autres médias.

Alors, chers lecteurs, j’espère que vous comprenez pourquoi la liberté d’expression, et par extension la liberté de la presse, sont si précieuses ! N’hésitez pas à venir nous rencontrer, nous les journalistes jeunes de votre collège, pour nous faire part de sujets qui vous tiennent à coeur !

Sources : RSF.org /  Médiapart / Toupie / Cartooning for peace

Article réalisé par Axel et Caroline.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.